SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

ENTENTE WATTRELOS COPES IN DEUX AU SAINT AUBERT 08

Une ordinaire tranche de vie cyclotouriste

le Dimanche 12 Octobre 2008

Les 345 inscrits à l’Automne des « Copés’ in deux » auraient pu n’avoir qu’à se féliciter d’avoir percé le brouillard matinal. La course de côte pour autos, au Mont Saint Aubert a coupé en deux le peloton.

L’héritage historique fait que les habitants de Wattrelos, une ville de 60000 habitants coincée entre Roubaix et la frontière, seraient (en Français !) des « coupés en deux ».

La photo illustre cette situation, même si la question est de savoir si la « coupure » est verticale, comme ici, ou horizontale en vertu des habitants se montrant à la porte des maisons qui, jadis, s’ouvraient en deux battants.



02) Qu’ils nous pardonnent !

Laurence Creton et Olivier Boutinaud, sont venus, bien entier et matinalement, à la randonnée de l’Entente Cyclos Wattrelos qui affiche clairement, comme eux, sa préférence pour la randonnée de plaisance.

03) Avant huit heures, le staff organisateur s’affaire avec le soutien du président Pierre Buseine.

Marchandises dans le coffre pour le ravito sur le 60 et 80 km de Béclers, en Belgique.



04) On ne prête qu’aux riches motivations.

Les premiers Roubaisiens sont arrivés avant le lever du jour, donc avant 8h, en ce dimanche qui sera bientôt très beau.

      ``

05) Dans le local mis à disposition de l’Entente, face à l’Union Sportive, par les autorités de Wattrelos, il n’y a plus qu’à inscrire.

Comme 344 autres cyclos qui n’ont pas hésité à braver le brouillard matinal.



06) Club le plus nombreux, les Leersois ont envoyé en éclaireurs les régionaux de l’étape.

Ainsi Michel qui a la chance d’habiter un quartier voisin tranquille, dans la zone Beaulieu. Soit entre les Plouys et … le Nouveau Riche.

07) Vrai tandem où l’un laisse à l’autre la mission de remplir sa carte de route.

A droite, le « mal-voyant » confie sa tâche d’inscription, puis le choix de la route, à son pilote



08) Pour le président Pierre Buseine, le propos du moment est de rassurer les matinaux : « Le brouillard ne tardera pas à laisser place au soleil.

De fait !

09) Spécialistes du choix transfrontalier, les Mouscronnois se sont partagés des deux côtés de la Frontière, sur des parcours empruntés par d’autres cyclos.



10) Aux côtés de Valère, cyclo emblématique de la randonnée wattrelosienne, toute une équipe d’accueil.

      `Sur

11) Les « chasubles » fluos et réfléchissantes sont de mises (et même obligatoires !) pour ceux qui partent tôt.



12) Les Mousquetaires de la SMCA sont de la partie sans se poser de question au quartier Beaulieu de Wattrelos.

Sauf celle-ci : « Quand est-ce qu’on roule ? »

13) La plupart des groupes cyclos arrivent à vélo.

C’est sans problèmes pour ceux de l’Union Sportive de Wattrelos dont le local est voisin de celui de l’Entente.



14) Le Cyclo Club Lyssois, donc de Lys, a délégué ses meilleurs éléments pour escorter le président du club (3e à gauche).

15) Les Cyclos de Leers OS sont, une nouvelle fois, les plus nombreux.

Trois féminines à l’avant plan, dont la présidente, Christine.



16) Les jaunes de Lys Cyclo, en commençant par ceux qui se rangent au premier rang, ne laissent personne indifférents.

17) Encore moins ceux de l’arrière qui se contentaient de partir en second rang.



18) Le voisinage c’est aussi Auchan Leers, même si les effectifs ne sont pas au complet.

      La route … copée’ in deux

19) On les attendait sur les hauteurs de la Chasse à Prévost, sur le territoire de Rumillies, avant de passer à Béclers.

Ils (elles !) sont là, avec un certain retard.



20) Le problème avait été que le pied du Mont Saint Aubert était totalement interdit à la circulation,

A cause des bagnoles qui sont plus dangereuses que les vélos.

21) Alors ceux de Lys se sont retrouvés derrière.

Avec l’ardeur pour remonter la pente.



22) Dans les roues, on se complimente d’avoir trouvé la bonne solution.

23) A croire que cette photo s’est égarée sur la carte mémoire des exploits.

A gauche, Thierry, le mécano de chez Barelli.



24) A la recherche de la route perdue, malgré un fléchage (rose !) impeccable.

La faute à ces autos qui mettent moins d’une minute pour atteindre le sommet.

      Ravitaillement confidentiel

25) Déception wattreloisien au ravitaillement dans la campagne vallonnée.

L’interdiction de franchir la zone auto au pied du Mont a dispersé les troupes.



26) Le grand parcours est allé jusque à Frasnes.

En attendant, belle photo de Béclers et sa campagne.

      ``

27) L’arrivée au ravitaillement se mérite.

Ouf, on est sur le bon parcours et tant pis pour la casse des autos.



28) La reprise de la route du 60 km conduit très vite aux contreforts nord du Mont Saint Aubert.

29) En haut du chemin du Brûle, déclenchement de l’offensive finale.


      La vache faisait meuh-meuh


30) Les vaches dans le pré beuglent à qui mieux mieux, pourquoi donc ? ?

31) Le taureau, qu’on pourrait appeler Hannibal, a gardé, deux fils électriques plus loin, ses meilleures capacités.



32) Les cyclos s’en vont, sans s’occuper du troupeau, en poursuivant leur chemin du côté de Béclers.

33) Sur le final, après les bords de l’Escaut, on retrouve le parcours plat du 300 km qui ramène à Wattrelos.

L’avenir du club de Wasquehal est assuré.



34) Une (partie) de la troupe de Wasquehal qui s’est fait plaisir en roulant à sa main sur un beau parcours.

35) Les mêmes, avec cette fois, le plaisir d’être arrivés à suivre la bonne route, malgré le contre-temps de la route coupée en deux.



36) Restauration au terme d’une belle randonnée qui aura permis de se retrouver entre cyclos locaux.

37) Rencontre toute amicale avec des Mouscronnois plus Hurlus que jamais.




Le soleil qui avait fini par dissiper le brouillard servait d’exemple.

Pour retrouver l'ambiance d'une Cyclo-Découverte de l'Entente en 2004 ...
CLIQUEZ ICI


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil