SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

VTT La Galibotte à Noyelles sous Lens (1e PARTIE/2) Terrils

Autour et alentours des terrils du bassin minier

le Dimanche 18 Novembre 2007

Le « tour » de deux terrils en Gohelle sur le 20 km, trois (Dourges) sur le 35 et quatre (Carvin) sur le 53 km. Autant dire un programme fantastique pour la bien nommée et prisée Galibotte des Galibots.

Les « galibots » c’était ces jeunes gamins, garçons et filles, qui descendaient au fond de la mine pour pousser les chariots dans les galeries souterraines. Comme les mineurs, ils étaient courageux mais n’avaient pas le choix.

Aujourd’hui les « Galibots » sont souvent « fils de … » et toujours fiers de l’être. Alors un Galibot et une Galibotte (même celle d’un autre ?) … c’est du grand bonheur pour Manu, le président des VTT Galibots de Noyelles sous Lens qui accueille 841 Bikers.



02) Enthousiastes, les diables ( rouges et cornus!) Jean Caby tiennent à saluer le patron de l’organisation à leurs manières … rappelant celles des bovidés qu’au boulot ils mettent en boite.

03) Ils ont de l’appétit les Jean Caby vttistes qui confondent VTT Galibotte et Galibotte tout court.

Il faudra, eux aussi, les obliger à partir au charbon.



04) Plus raisonnables, les autres bikers s’inscrivent sans bruit et sans tirer la langue.

05) Puis, lampe de mineur sur la table, passage à la caisse pour une juste participation aux frais.



06) Eric, le webmaster des Galibots, déclenche le vidéo-projecteur puis va circuler, micro en main, pour souhaiter la bienvenue et rappeler les consignes de sécurité du jour et de toujours.

Le site : www.vttistes62.com

07) Les « coupes » promises, par le président et son « vice », aux clubs plus nombreux sont originales et bien dans l’esprit de cette randonnée VTT en (ex)-pays minier qui n’oublie pas ses années charbon.



08) L’accueil des Galibots est à la hauteur des terrils qu’on va tutoyer : grande salle d’accueil, sandwich et boisson gratuite, y compris soupe à l’oignon et bière de Noël locale … pour qui qu’en veut.

      Revue des effectifs

09) Les « Charlots » ( ?) Bikers de Sains en Gohelle, venus en voisins, avec des jeunes effectifs et des féminines qu’on reverra plus loin … en action.



10) Les VTTistes de Beuvry se sont donnés rendez-vous pour un départ à 8h30.

C’est l’heure.

11) Les compatriotes Flandriens d’Izegem apprécient les parcours originaux comme celui de la Galibotte qui, pratiquement hors route, fait passer d’un terril à l’autre.



12) Ils ont rendez-vous pour un départ à 9h. Voici donc les éclaireurs du groupe X2Pop de Bailleul.

13) Les renforts ne tardent pas. C’est le regroupement quasi général.



14) En fait les X2Pop seront une nouvelle fois, avec 26 inscrits, le club le plus nombreux.

15) Les VTTistes de Noeux les Mines connaissent bien la randonnée qui progresse chaque année. Ils savent qu’on va bien s’amuser même si … on se pose comme question : « J’y vais ou j’y vais pas ? »


      Une belle matinée pré-hivernale


16) Première sortie de la saison d’hiver sous ce temps qu’on dira presque « idéal ». Il fait froid mais sec.

Avec une belle gelée blanche pour un départ enthousiaste.

17) Les SingleSpeed se sont fixés rendez-vous à cette belle randonnée « technique » qui leur convient particulièrement.

Voir le maillot du Chti Connexion rose: "Leffe te et roule"!



18) On quitte Noyelles sous Lens (dans la banlieue-est de Lens) côté jardins, souvent par des chemins parallèles à la route.

19a) Laissant derrière soi un terril qui donne un décor de Montagnes Cévenoles ( ?), on se butte à un talus qui empêche les motorisés d’accéder au chemin.



19b) Une petite chicane permet le passage des vélos, mais seulement un par un.

20) D’où le bouchon de VTT qui se forme derrière l’obstacle.

Comme en semaine, sur les routes du boulot!



21) Le Zouave (chef) des Zouaves se fend de son cri de guerre : « Qui m’aime me suive », pour débloquer la situation.

22) Il n’est pas question d’escalader franchement un terril.

On va surtout les contourner et profiter des premiers paliers de terrils ré-exploités pour le schiste sorti des mines.



23) Conversation volée : « Allo, maman ? – Oui, on est bien au charbon ! –
Non pas au fond de la mine !! –
Oui à l’air libre tout autour du terril !!! –
Non y a pas de danger !!!!
Oui on s’amuse bien !!!!! –
Non, maman, on ne t’oublie pas !
Mais y fait pas chaud carbon. »

      Le décor étonnant

24) A travers une petite forêt de bouleaux qui ont colonisé les versants des terres et roches déversées voilà un siècle ou deux.




25) Voilà l’un des nombreux passages techniques qui caractérisent le parcours du jour : des rampes brutales puis un virage soudain.

26) Il y a ceux qui réussissent du premier coup.



27) Et puis, tel le Biker d’Aniche (-), celui qui se laisse « embarquer » … tout droit.

(-)Vous avez reconnu "Titi70, suprême président"? Dites-lui que la "droiture" ne dispense pas de virer à gauche ... le moment venu.

28) La scène se répète infiniment : déboulé dans la forêt de bouleaux.



29) Puis le tout droit qu’il vaudrait mieux éviter.

30) Rien que pour voir cela, on ne regrette pas le déplacement.

Dans quelle galère me suis-je embarqué ?



31) On tente le coup en prenant un maximum d’élan.

32) Et puis c’est vaille que vaille…



33) Sur la carte, nous n’en sommes qu’au premier terril, c'est-à-dire tout en bas.



Pour voir comment on descend de l’autre côté … CLIQUEZ ICI


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil