SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

EUROBIKE DE FRIEDRICHSHAFEN AVEC BOUTICYCLE (1e Partie / 3)

Les professionnels « Bouticycle », vers un monde qui roule

du Jeudi 29 Août au Dimanche 2 Septembre 2007

L’enseigne « Bouticycle » qui regroupe plus de 100 vélocistes français, avait organisé une visite au plus grand salon du vélo d’Europe. En voici le compte-rendu enthousiaste, aussi partial qu’imagé.

01) N’ayez pas (trop) de regrets. L’EuroBike de Friedrichshafen, sur les bords du lac de Constance à la frontière Autrichienne, est réservé, sauf le dimanche 02 septembre, aux « professionnels ».

Après deux jours de visites dans ce salon gigantesque rempli par 853 stands répartis en 13 halls, voici un reportage qui insiste plus sur l’ambiance que les nouveautés techniques. Vous verrez que nous avons profité d’un accueil particulier chez les fournisseurs du réseau Bouticycle.



02) Tout cela relève d’une idée lancée par le patron du réseau. Puis de la mise en musique par le responsable « Communication » du réseau basé à Auch, Stéphane Jean.

Lequel, entre Angélina et Laurence (de la société « ICOM Communication » de Toulouse), rappelle qu’il est important de bien s’entourer.

03) Un voyage en car (1500 km aller et retour), au départ de Paris, avait été organisé pour les vélocistes disponibles et motivés.

Une manière de joindre l’utile à l’agréable, en fait.



04) Le patron de l’enseigne Bouticycle, André Taillebois, va soigner ses propres relations d'affaires au Salon.

Il confie la guidance du groupe à Caroll Guimard et à Yannick Le Goallec que l’on verra plus loin.

      De stand en stand en commençant par BBB

05) Impossible de « voir » 853 stands, même en deux jours. Alors, catalogue en mains, privilégions les bons accueils qui ont été programmés.



06) C’est le cas avec BBB dont les produits, disposés de manière linéaire dans les magasins, témoignent de l’efficacité des méthodes de commerce innovantes.

En 10 ans BBB est devenu leader mondial des petits accessoires cyclistes.

07) Sage comme une image donnant le bon exemple, Caroll s’est placée au premier rang de l’auditoire …



08) Freddy Kleins, un Gantois, utilise sa force de persuasion pour refiler des bons tuyaux : « Faites comme nous pour devenir incontournables. D’ailleurs votre réussite fera encore grandir notre notoriété ! »

09) Le stand donne une petite idée des références de la société de redistribution BBB qui sponsorise l’équipe Quick Step Inergetic et fournit des lunettes à Tom Boonen, etc…



10) En France les articles BBB, comme les outils Park-Tool, sont distribués par la société Maillon, sous la gouverne de Francis Kelsall.

      Au hasard de nos premières allées

11) Voici un « Prototype » Cannondale-Sram qui envisage de révolutionner le vélo.

Pourquoi pas en effet, même si l’on se demande si la roue arrière suivra vraiment !



12) Quoiqu’il en soit, les bonnes chaussures, à commencer par celles de Luck Shoes en constante évolution, seront toujours les bienvenues.

13) L’essentiel est de garder le sourire, même si les maillots « Cycle Clothings » sont un peu courts.



14) Bouticycle à Saint Etienne, Laurent Marcon, assisté de son papa Jean, n’a pas résisté à la tentation de s’attarder au stand Spécialized …

Une petite confidence nous permet de rappeler que Laurent est détenteur du record de la montée du Col de la République organisée, chaque année, lors de la Journée Vélocio.

15) Les Cycles Eddy Merckx ont pris place à l’Eurobike aux côtés des vêtements Giordana.

Comme en France, via Italvet.



16) Tous les stands ne sont pas aussi spectaculaires. Pourtant ils sont aussi nécessaires et porteurs d’espoir.

Ainsi les freins à disque Hayes qui équiperaient les vélos de route s’il n’y avait … le frein du poids.

17) La gamme des vélos Felt remplirait tout un catalogue. Une marque qui gagne du terrain et prend un large espace à l’EuroBike.



18) Terriblement technique la marque française Time, tant pour les cadres que pour les pédales, etc…

19) Première pause bien méritée avec une démonstration, très locale, du savoir servir quatre bières à la fois.

D’autant plus méritant qu’il s’agit de « Erdinger AlkoholFrei ».


      Shimano, ou le monde des grands


20) Laurent Gourmet, Bouticycle à Cambrai,précède le groupe au stand Shimano.

21) Emmanuel Baillet présente avec fougue et humour les nouveautés Shimano qui ne se contente plus de fournir des groupes de transmission.



22) Parmi ces nouveautés, après le Ultegra SL qui a « minci » de 100 grammes, voici le dérailleur VTT arrière « Shadow » qui va faire un tabac avec la réduction de son empattement.

Mais, attention, ne parlez pas de dérailleur électrique chez Shimano.

23) Nicole Delahaye se charge de présenter les chaussures Shimano dont le top est désormais la « thermo-formable » qui emporte un vif succès, tellement le sujet des pieds cyclistes est délicat.



24) Voir aussi cette chaussure, pour pédales SPD, au look très Shimano-Course, adaptée au cyclotourisme.

Ceci grâce à une semelle dont l’épaisseur dépasse celle de la cale pour faciliter la marche.

25) La paire de roue Shimano Dura Ace vient compléter et soutenir le niveau d’un groupe qui a fait ses preuves. Compter entre 900 et 1000€ la paire



26) La grande nouveauté c’est, cependant, le très attendu pédalier « Carbone », présenté comme Prototype. Un gain de poids mais, sans doute, une augmentation du prix du groupe Dura-Ace.

27) Voici donc le pédalier de bien des convoitises, avec Hubert Arbes (Bouticycle Lourdes), Jocelyne et Dominique Deval (Bouticycle Angoulème), Loïc Lamouller (Bouticycle Poitiers) ainsi que Michel Le Goallec (formateur chez Cyfac), … au premier rang.



28) Shimano c’était un stand géant de l’EuroBike, tenu par une centaine de personnes !

      Le moment de voir autre chose

29) Dans un salon où l’on cause, l’ancien pro (équipier de Bernard Hinault) Hubert Arbes et l’ancien patron des Cycles Cyfac, Francis Quillon, … parlent de vélos, de courses et de randonnées, etc …

Francis Quillon était fort aise d’avoir terminé, en tandem, son premier Paris-Brest-Paris.



30) Et cela sans le moindre mal … aux fesses ! Notre occasion de saluer la Selle Italia, super classe.

31) Les sacoches hollandaises Basile se portent aussi bien sur le vélo qu’à la ville.



32) Venu en professionnel de la fabrication des vêtements cyclistes Decca, Peter De Raeve salue son compatriote Johan Museeuw.

Celui présente des cadres haut de gamme dont le carbone est renforcé par des fibres de lin.

33) L’occasion est donc belle de poser aux côtés du champion qui réussit une belle reconversion.



34) Les vêtements Craft, spécialisés contre le froid et la pluie, s’imposent sur le marché sous la gouverne de Benoit Nelles.

35) Le stand Craft est face à l’espace dédié aux défilés de mode. D’où l’animation.



36) On a bien cru que Stéphane Jean, les yeux rivés sur les tenues sportives des danseurs et des danseuses, allait faire faux bond à la suite du programme Bouticycle…



Pour voir la suite de l’EuroBike … cliquez ici


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil