SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

EUROBIKE DE FRIEDRICSHAFEN AVEC BOUTICYCLE (2e Partie / 3) 0

Une deuxième journée aussi emballante

du Jeudi 29 août au Dimanche 02 Septembre 2007

Loin de se perdre dans ce gigantesque EuroBike de Friedrichsafen, on y revient pour un choix de stands rappellant que le vélo c’est tout … sauf ringard.

40) L’EuroBike de Friedrichsafen avec 860 exposants est pharaonique. Bien que réservé aux professionnels du vélo, dont ceux du réseau français Bouticycle, il accueillera 34286 visiteurs an quatre jours.

Des vélos, il y en avait pour tous les goûts, pour tous les porte-feuilles et pour tous les usages.



41) Moment d’hésitation pour le patron Bouticyle, André Taillebois, qui se laisse gagner par la tentation du vélo-couché.

42) Bernard Pradel, Bouticycle à Rodez, lui fait une démonstration de home-trainer.



43) Et me voici expérimentant le « multi-pédalage » proposé par la firme chinoise de Tianjin Alenax :

1) Conventional circular, 2) Simultaneous both feet, 3) Simultaneous go up and down, 4) Natural walking, 5) Bilateral exercise… Une alternance de pédalage qui ignore l’ennui !

      Michelin toujours aussi bonhomme

44) Au stand Michelin l’accueil réservé aux Bouticycles ne manque pas de bonhomie…



45) Présenté par Jérôme Donjon, le Pro3 Race occupe une place de choix dans le stand : « Sur le pneu vélo, c’est le mélange des gommes qui donne l’adhérence … »

46) Pour le vélo de ville, l’accent est mis sur la qualité du « Protek » avec des pneus résistant à la crevaison et aux pincements, …



47) La gamme Michelin inclut aussi une série de pneus VTT adaptés aux différences de terrain.

48) Avec un choix qui prend place dans des emballages de couleurs différentes.


      Stands divers et diverses rencontres


49) Les firmes canadiennes, sujet secondaire de notre participation en l'absence des vélos Guru, sont bien représentées à l’EuroBike.

A commencer par les accessoires et vêtements Louis Garneau.

50) Les vélos italiens rivalisent d’ingéniosité et d’originalité. A preuve le Kuota dont la silhouette fascine. Un vrai « K ».



51) Membres de la Commission Technique pour la revue Cyclotourisme de la FFCT, Steve Jackson et Gabriel Guénassia sont à l’affût des nouveautés concernant le cyclotourisme (route et vtt) qu'ils distinguent de la course et du vélo de ville.

52) Denis Bassot, Bouticycle de Lure (70), se laisse distraire par l’exposition des casques Met.



53) Il évalue les caractéristiques de poids, de présentation et d’efficacité, etc …

54) Puis manque d’en faire son couvre-chef.




55) Le stand Qbikes, de la firme nordiste basée à Marly, près de Valenciennes, nous a paru très austère.

Avec une gamme route qui a perdu ses terminaisons en « ère », comme dans Faster.

56) Pas facile pour la photo, mais le principe de Reelight a quelque chose de lumineux.

Sans batterie, piles ou dynamo, l’éclairage est fourni par un jeu de capteurs installés sur les rayons.


      Quand on en pince pour le scorpion


57) Steve Smith présente les modèles de vêtements italiens signés Castelli.

58) Une marque aujourd’hui défendue par trois personnalités comme William Brana pour le marketing, Steve Smith pour la direction et Soren Jensen pour le design.



59) Pour Soren, le défi fut de mettre la vieille firme, marquée du scorpion, au goût du jour.

Et même de lancer des modèles audacieux avec des tissus tenant compte des particularités cyclistes.

60) Parmi ces tissus, le maillot ultra-léger (70gr) du maillot de montagne aux couleurs de l’équipe ProTour Saunier Duval.



61) Gros lot Castelli remporté par Caroll, un cuissard avec bretelles … écartées et rebord jambes repliable.

62) Le saviez-vous ? Castelli c’est aussi une étiquette de bière qui fait des jaloux sur le stand.



63) La tournée générale fera un bien fou à tous les Bouticycles de France. A commencer par les plus sobres.

Les autres se sont cachés à la vue de l’objectif.

      De stand en stand, d’un hall aux autres

64) Dans les couloirs il est difficile de résister- que mon P.C. me pardonne- aux invitations du genre : « Passe donc nous voir, on montrera nos vélos »



65) Ah, il est beau et surprenant le prototype de chez Cube! Pas forcément costaud, car il est formellement interdit d’y toucher.

66) Le stand Ghost, en plus d’être très bien achalandé en VTT, est l’un des plus animés.

Il nous fallut reconnaître, en plein interview, une vedette du VTT en Allemagne, Anna Beylis Scheiderbauer.



67) Couleurs très marquées des pneus Continental qui font dans la sobriété et l’efficacité.

68) Sans doute les plus imperméables du marché, les sacoches de guidon Ortlieb rompent avec la monotonie de l’image traditionnelle du bagage vélo.



69) Chez Zéfal, pompes, bidons et autres accessoires, Marc Doyen est fidèle au poste.

70) Le foulard multi-position authentique, un manchon qui peut servir de cache-col, de bonnet ou même de top, c’est chez Buff qu’on le trouve.




Pour le final endiablé de cette visite Eurobike … CLIQUEZ ICI


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil