SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

46e FORET DE RAISMES DES AUDAX TOURNAI (1e Partie/2) TOUTE BLEUE 2012

Picarde à l’heure d’été

le Dimanche 25 Mars 2012

Quand l’idée d’un Challenge des « Picardissimes » aura mûri, la Forêt de Raismes des Audax Tournai y trouvera sa place. La 46e édition a réuni 549 Picards, dont 92 Audax, sous un soleil printanier.

01) Les Audax, maillots route ou biker et sweat de fonction, étaient prévenus qu’il faudrait se lever tôt pour tenir compte de l’heure d’été.

Or bien des participants se sont présentés après 9h au départ.



02) Sur le coup de 8h on ne voyait que du bleu au départ : 92 Audax se sont mobilisés dont 21, en bleu eux aussi, pour les taches d’organisation.

Occasion de tester entre soi le système d’inscription sans écriture puisqu’on travaille avec un lecteur de code barres. Ceci même pour les licences de la FFCT.

03) Le travail de pointage sur la carte des randonnées Picardes reste manuel.

Mais, toujours via l’informatique, l’encodage automatique permet de dresser à tout moment la liste des lauréats du Challenge.



04) Si l’organisation d’une Randonnée Picarde demande disponibilité et efficacité pour accueillir au mieux les cyclos régionaux, la Grinta ! Challenge-La Tournay (05 mai) donne plus de soucis.

Alors les sociétaires interviennent selon leurs compétences pour l’accueil de milliers de cyclos.

05) Au rendez-vous de 8h, donc dès potron-minet en ce premier jour de l’été, c’était une belle rangée d’Audax matinaux.


      Audax matinaux


06) Jamais le dernier à partir, Michel Cordier donne le signal du départ.

07) Audax routiné, son engagement datant de 1973, Jacky Leblanc ne va pas louper le bon coup.



08) Derrière on comprend que l’heure c’est l’heure.

Et que rattraper le temps perdu oblige à s’employer avec plus d’ardeur.

09) Ces Audax ont une bonne raison de grogner car ils se sont levés tôt pour traire les vaches avant de venir rouler.

Or les vaches, n’ayant rien compris à cette histoire d’heure d’été, ne voulaient pas se lever.


      Représentants des clubs


10) Aussi jeunes que fougueux, les cyclos de Lamain sont également arrivés de bonne heure.

11) Leurs couleurs vives donnent une belle allure de club dynamique.



12) Faut dire que le président de Lamain-Sport, jamais à la traîne, a l’art de décupler les ardeurs.

13) Avec le groupe des cyclos d’Estaimbourg vient une série d’autres clubs représentés sur l’aire de départ entre 8h et 8h45.

Donc regrets pour ceux qu’on aurait loupés malgré la vigilance.



14) La troupe des cyclos de Kain est représenté, entre autres, par le président, secrétaire (sur nouveau vélo Merckx !) et trésorier du club.

Manque ici le malheureux qui a « crevé » en arrivant … au départ.

15) Petite, mais costaude, représentation de la Roue Basècloise.

Le club sera cependant 5e plus nombreux avec 24 participants.



16) Représentation également du club des cyclos d’Escanafles, donc venus du pied du Mont de l’Enclus.

17) Participation compacte des cyclos de Gaurain-Ramecroix dans le maillot orange du trentenaire.


      Suite des représentants


18) Groupe haut en couleurs des cyclos de Brunehaut qui savent que le parcours revient par leurs terres.

19) Les Stars cyclos de Pipaix, avec leur président Joël Decaux, retrouvent du temps pour rouler.



20) Dans la roue du président Antoine Delneste les cyclos d’Allain ne comptent plus leurs participations Picardes.

21) De Leers, Alain Lis est ici exception.

Il a préféré venir, en vélo, à Tournai alors qu’il y avait un brevet ASPTT à Roubaix : « Cela me permet d’allonger la distance », explique-t-il aux instances Audax.



22) Roger Vandeneycken, né en 1927, est le doyen des Audax et des Picards actifs.

Il est bien parti pour tenter de battre le record de l’heure … des centenaires.

Mais patience !

23) A l’autre bout de l’échelle des âges, les deux plus jeunes Audax, qui en remontrent déjà à leur papa Pascal.



24) Les Randonneurs du Dimanche de Taintignies en formation parée pour le départ.

25) Départ libre, en suivant les flèches « FR » jaunes au sol, avec choix entre 30, 50 et 70 km.


      Départ et Ravito 1


26) Cyclos Lievens de Wiers au rond-point artistique de la Piscine de l’Orient.

Avec du rose dans le décor.

27) Déboulé du groupe des Randonneurs de Taintignies au même rond-point.



28) Groupe faisant office d’escorte présidentielle puisque Michel Bariseau se tient dans les roues.

29) Sur le parcours des 30 km, au vieux canal de Maubray, se tient un fameux poste de ravitaillement.



30) Il s’agit du camion d’un marchand de fruits et légumes Gérard Derouf qui, en semaine, fait les marchés.

31) Mais le dimanche le camion propose fruits, biscuits et boissons à gogo car au poste de ravitaillement on se ravitaille



32) A l’enseigne de « Chez Gérard sur le marché », par exemple le vendredi à Péruwelz, chacun peut donc s’approvisionner.

En semaine … c’est pas cher, mais le dimanche c’est gratuit !

33) Puis on va marquer un arrêt à Maubray.

En pensant à Jean Marie Vandekerkove, trop tôt disparu voilà trois ans.

L’organisation qui était sienne est reprise aujourd’hui par ses amis.



34) Sur les hauteurs de Maubray, Marcel en plein virage avant de plonger vers le vieux canal.

      ````

35) Jean Marie habitait ce beau village de Maubray.

Le défilé des cyclos de la Forêt de Raismes lui rend hommage en même temps qu'il encourage ses proches.




Pour voir Maubray, la Forêt de Raismes et le retour par Laplaigne … CLIQUEZ ICI


.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil