SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

PARIS BREST PARIS FINAL (1e Partie/3) PREMIERS RETOURS 2011

Premiers arrivants d’un long et rapide périple

les Mercredi et Jeudi 24 et 25 Août 2011

Si tous sont partis du dimanche soir à 18h au lundi matin 5h, pour un périple d’au moins 90, 80 ou 84h sur 1230 km, les ¾ vont rentrer dans les délais. Voyons cela en remontant le temps.

01) Le mercredi midi on attendait les Danois au Gymnase des Droits de l’Homme de Guyancourt, (sud-ouest de Paris).

Derrière les 4 premiers rentrés (en 44h) dès le mardi midi, le Basèclois Johan Destrebecq (B) en avait terminé le mardi soir en 59h40.

Reste à voir l’arrivée de la majorité des 5225 participants.



02) A n’importe quelle heure qu’on arrive, on est content.

Surtout quand, de Fontainebleau, on est accueilli comme ici.

03) Pourtant, mais cela faisant partie du contentement, il en a « bavé » (sinon ch … !) pour réussir le 17e Paris-Brest-Paris 2011.



04) Juste après le dernier pointage, sachant que désormais l’électronique repère la puce que chaque participant conserve à la cheville pour signaler son passage.

05) On ne se connaissait pas au départ mais on a fini ensemble.

Alors on se congratule.

Contentement.



06) Finir, quelque soit le temps réussi, c’est l’essentiel après une longue route de 1230 km.

07) La tentation est forte de se trouver des témoins :

« J’ai roulé aussi bien que j’ai pu ! »

Selon l'info de Marc Liaudon: "Le cyclo barbu n'est autre que Pierre Delaitre, un fameux 100 Cols"


      Jamais fini


08) « Chacun est invité à la Semaine Uect/Ait de Gijon (Espagne) début Juillet 2012 », décrètent les responsables de l’Union Européenne de CycloTourisme que sont Pierre Reuzé et Jean Claude Massé.

09) Ceci alors qu’arrive le cyclo Belge Guido Theys.

Avec la force et l’enthousiasme de l’âge.



10) La ligne de réception étant franchie, direction le parking à vélos pour le repos des machines.

11) Regroupement de ceux qui terminent ensemble, comme ces 3 cyclos bretons de Lamballe.



12) L’ordre des choses impose que l’on présente aussi son carnet de route.

13) Moins pour le "contrôle" que pour l’authentification de la réussite.

En maillot de l'Amicale des Diagonaliste on reconnaît un Super Diagonaliste, le Lyonnais François Gerfaud-Valentin.



14) Quand on est de Fontainebleau, donc voisins du sud parisien, cela vaut bien une réunion de famille.

Debout, en face, le Craponnois Jean Pierre Cellier, vieux compagnon de route de Marc Liaudon ...

15) Ou alors ce sont les amis du Cyclo Club de Croissy qui accueillent leur « champion ».



16) Les arrivés ne manquent pas de refaire la randonnée :

dure physiquement, comme tout Paris-Brest-Paris, mais avec des conditions météos (y compris le vent) plutôt favorables.

17) Leitmotiv, dans une épreuve qui exige de terminer les 1230 km en moins de 90 km, le sommeil:

Avec une réponse illustrée sur le thème de « Sur PBP on ne dort pas … Mais cela dort partout ! »


      Tour d’honneur


18) Avant de terminer chacun se souvient d’un final « interminable » débouchant sur le rond point de Guyancourt, dans l’agglomération de Saint Quentin en Yvelines.

19) Plan incliné, nettement mieux aménagé qu’il y a 4 ans, pour accéder au parvis du Gymnase.



20) Avec le « sas » confirmant que le plus dur est fait.

Sous les applaudissements du public.

21) Applaudissements d’autant plus nourris que le vélo est plus « spécial ».



22) Le Parvis du Gymnase des Droits de l’Homme est un symbole pour ceux qui ont mérité une médaille.

PBP coûte, mais ce n’est pas le problème ici, plus qu’il ne rapporte financièrement !

      Retour à Dreux

23) Après l’arrivée à Paris, le « reporter » remonte le parcours pour voir l’ambiance des galériens qui arrivent à Dreux.

Dernier contrôle retour à 65 bornes de Guyancourt.



24) Les dames de l’accueil accueillent au mieux :

« Bienvenue à Dreux ! »

25) A presque 24h du délai, la perspective de terminer dans les temps donne droit au repos du « Just in time ».

Mais à chacun sa façon de dormir.



26) En toute tranquillité puisque les « translators » sont là comme des gardiennes.

Sans prendre langue!

      Longue route

27) Rêves du randonneur au long cours pour Bruno Estrebel(B) face à la réalité d’une longue, sinon interminable, route.



28) Route souvent solitaire, malgré la foule des participants, car on ne roule pas roue dans roue.

29) C’est pourtant l’idéal quand, même provisoirement, on accroche de bonnes roues.



30) On ne parle pas ici de l’accueil breton mais des paysages urbains du Perche.

31) Les rustiques villages du Perche ravissent les cyclos, même trop pressés par leur défi.



32) Ainsi l’église de La Mancélière qui participe à la notion de tourisme et culture sur le parcours.

      Bord de la route

33) Un parcours de longue distance comme les aime Frédéric Maerten, animateur « longues distances » au Codep62 (Pas de Calais).



34) A deux sur le vélo, on peut être « Audax Français » et adeptes de la pratique Randonneur de l’ACP.

35) Sur n’importe quel type de vélo« mû par la seule force musculaire ».

Ainsi ce cadre « poutre »



36) Les gestes italiens signalent que tout va bien pour eux.

37) Et pourtant la route, même ou surtout si de retour, sera encore longue pour eux.


      Z’avez pas vu Zara ?


38) Rien d’étrange avec les deux cyclos, plutôt costauds, qui vont terminer en 64h.

39) N’en déplaise à Robin, la vedette c’est Zara, la chienne d’Eric qui « Super Picarde » est aussi Diagonaliste de France.

Et Super Randonneuse avec un PBP …sans donner un seul coup de pédale.



40) Sa complicité avec son maître-pédaleur permettant quelques maraudes.

41) A ce moment surgit l’Audax Tournai Michel Cordier.

En route pour son 5e et « dernier », selon une interview à chaud, PBP.



42) Glorieuse représentation du Tournaisis (N) par Robin Vandekerhove (Crazy Wheels), Eric Desmette (Cyclo Antoing) et Michel Cordier (ex-président Audax Tournai).

43) Encouragement très rural, avant Mortagne au Perche :

« Bravo les Cyclos ».




Pour la route de Mortagne au Perche et Villaines la Juhel … CLIQUEZ ICI


.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil