SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

A BOUVINES LE CIRCUIT DE 3 BATAILLES VICTORIEUSES (1e Partie/2) 2011

Une randonnée cyclohistorique

le Dimanche 10 Juillet 2011

Les sites des batailles (gagnées) de Mons en Pévèle (18 août 1304), de Fontenoy (11 mai 1745) et de Bouvines (27 juillet 1214) se réunissent en un circuit de 97 km proposé par Bouvines 2014 avec le Comité Ufolep59 Cyclo.

00) Une randonnée reprenant un itinéraire de 97 km reliant les trois sites (48 km pour une version courte sans Fontenoy) est prévue à partir de cette année le 2e Dimanche de Juillet au départ de Bouvines.

D’où la participation de 348 cyclos régionaux dans une organisation où interviennent le CC Anstaing, les Cyclos d’Ascq, le CC Antoing (B) et l’Association Bouvines 2014 et Ch’Nord Ufolep.



01) Un livret de 32 pages décrit les parcours, les sites historiques, culturels, architecturaux et environnementaux traversés.

Plus, et fort à propos, une brève description des trois batailles concernées.

02) La page 18 du livret présente les Cycles Fallet de Mons en Baroeul. Vélociste et président du Cyclo Club Monsois, Jean Claude Fallet participe comme cyclo et annonceur d’une randonnée « cyclohistorique ».



03) Le Comité Cyclo Ufolep Nord, ainsi que Daniel Lusiak de « Bouvines 2014 » prennent des airs de grande chevalerie pour attribuer la coupe au plus jeune participant, venant de Péronne en Mélantois.

04) Puis la coupe attribuée au club (étranger) des Audax Tournai.

D’où le bonheur de votre serviteur.


      Mairie de Bouvines


05) Le 800e anniversaire, en 2014, de la Bataille de Bouvines ne laisse pas indifférents les sportifs et cyclos du Vélo Club de Roubaix.

On sait que Roubaix-Lille-Métropole postule pour le départ du Tour de France 2014.

Le contre la montre se déroulerait alors dans la plaine de Bouvines.

06) Délégation des Cyclos d’Antoing menée par leur président Michel Moulin pour représenter le site de la Bataille de Fontenoy du 11 mai 1745.

Dans le contexte d’une succession d’Autriche, l’armée française de Louis XV se trouve face à une coalition Pays-Bas, Autriche et Angleterre.

Avec le secours des Irlandais et après le célèbre « Messieurs les Anglais tirez les premiers ! » les Français l’emportent.



07) Au-delà de ces vieilles préoccupations, oui vous avez bien vu :

Que du bonheur pour celle qui reçoit une grosse lèche dans le cou !

Eric, on aimerait mener une telle vie de chien cyclo!

08) Participation des cyclos de l’Entente Cycliste Fâches-Thumesnil Ronchin.



09) La caisse est tenue par François Doulcier, le nouveau président des Amis des Pavés de Paris-Roubaix.

Lesquels pavés font partie des richesses historiques régionales.

10) Parmi les preux chevaliers, en nouvelle cote de maille et prêts à verser leur écot de 2 écus (euros), Paul Deffontaines ancien maire de Willems et (un certain !) Jean Dujardin, des cyclos de Willems.



11) Séance d’écriture sur la fiche d’inscription. Pour que nul ne l'ignore!

12) Oyez braves gens, voici le passage à la table d’homologation tenue par Jean Luc Delerue, président du Cyclo Club d’Anstaing.



13) Pour les cyclos d’Anstaing, venus en voisins, le parcours ne manquera de « belles fermes ».

Ils organisent avec succès, le 08 mai, le « Circuit des Belles Censes » dans la direction opposée.

      En rang de bataille

14) Passage en revue des troupes d’Anstaing rejointes par leur président Jean Luc Delerue.



15) Ceux de Wattignies (sud de Lille) sont venus pour rouler et non revendiquer.

Pourtant le circuit ignore le site de la bataille de Wattignies où s’opposèrent, en 1708, les troupes du Maréchal de Boufflers et les Anglais menés du guerrier Duc de Marlborough.

Aurait-on oublié cela parce que les Français … y ont été défaits ?

16) Nouvelle vague, avec des renforts qui arrivent à point, du Vélo-Club Roubaix.



17) A côté de PhilippeCassette, Daniel Verbrakel sera sur l’Etape du Tour Mondovélo cyclosportive Issoire-Saint Flour ce 17 Juillet 2011.

Sur la même route, accidentée, que les pros avec victoire de Luis Léon Sanchez (208 km en 5h27) et Thomas Voeckler maillot jaune.

18) Les cyclos de Templeuve-Cappelle vont retrouver leur moulin de Vertain, datant du XVIe siècle, qui s’inscrit dans le décor (à peine visible, en fait) architectural du parcours.



19) Parmi les beautés du jour, rien moins que Valérie qui retrouve son groupe des cyclos de Lesquin.

Après les nouveaux maillots Poggio de Jean Puciata, le club va bientôt inaugurer son nouveau local.

20) Autre nouveau maillot, on l’a dit, et nouveau dynamisme, des cyclos de Willems.



21) Trois générations de maillot, en attendant la quatrième, dans ce regroupement des Audax Tournai.

22) Les cyclos de Villeneuve d’Ascq avec, au centre, le nouveau président.


      Premiers faits d’armes


23) Sortir de Bouvines sans coup férir … en 2011.

Ce fut une autre paire de manches le 27 Juillet 1214.

24) L’armée française, commandée par le roi Philippe Auguste se trouvait face à une coalition (l’empereur Othon et Ferrand le Comte de Flandre, entre autres) décidée à le renverser pour se partager le domaine capétien.



25) La victoire du roi de France força l’allégeance des provinces hésitantes.

On considère que la bataille de Bouvines est première manifestation de la conscience nationale française.

26) Les chevaliers félons, rien à voir avec les courageux cyclos de la photo, payèrent très cher leur forfaiture.



27) Ainsi Ferrand fut-il enferré et transporté en cage jusqu'à Paris, puis enfermé dans les cachots du Louvre jusqu’en 1227.

Et paiement d’une rançon, comme c'était l'usage à cette époque (!).

28) On savait punir à cette époque ! A

lors ne nous plaignons pas de rouler, paisiblement, à la nôtre.


      Sites pour ferrailler


29) La bataille eut lieu du côté de Bouvines car les belligérants cherchaitent à traverser à gué la Marque, aujourd’hui canalisée, dans une zone marécageuse.

En subsiste aujourd’hui, dans le Bois des Enclos, le Marais de Bonnance.

30) Les pavés du final du Paris-Roubaix illustrent un terrain de combat même si, comme ceux de Pont Thibault, à Ennevelin, ils n’existaient pas à l’époque de la bataille de Bouvines.



31) Cyclos de Wattignies devant la ferme d’Aigremont, reconvertie en restaurant et salon de thé.

32) Selon le livret descriptif :

« Le château ayant été détruit lors de la Révolution, il reste au hameau de la Planque cette magnifique cense bâtie autour d’une cour carrée et ceinte de douves profondes en eau. »



33) Comme les autres, les cyclos de Mons en Baroeul roulent en direction de Mons en Pévèle, second site de bataille visité.

34) Sans jamais les emprunter, au plus grand soulagement des cyclos, le parcours tutoie, à gauche de la route, un autre secteur pavé.



35) Voici les 675m pavés de la Rosée sur la commune de Mérignies.

Ces bornes indicatrices, qui ne se trouvent que dans les communes de la Pévèle, se dégradent.

La même signalétique, avec des bornes rehaussées, ne serait-elle pas une bonne chose sur tout le parcours de la reine des Classiques ?



Pour gagner la sympathique pagaille du (des) ravitaillement(s) de Mons en Pévèle … CLIQUEZ ICI


.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil