SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

SAMEDI PICARDE A PERUWELZ PLUIE SOLEIL ET VENT 09

Toute la journée par tous les temps

le Samedi 28 Mars 2009

La traditionnelle Randonnée en Val de Verne des Péruwélziens qui proposait, outre un Brevet Randonneur de 200 km, 20/30/60/90 km, fut parfaitement dans l’esprit Picard. Sauf côté météo.

01) Tour nouveau tout beau sont les maillots des cyclos de Péruwelz (prononcez « per-roué » en deux syllabes) qui sont sur la brèche de puis le matin alors que nous allons partir à 13h pour le 60 km.

Au total cela donnera un modeste 383 participants dont 22 courageux randonneurs éprouvés par une journée qu’on aurait qualifiée d’ensoleillée sans les averses matinales et vespérales ainsi que le vent sud-ouest, contraire au retour.



02) Le service d’accueil est à la hauteur d’une Picarde.

Odeur de kermesse avec le sandwich à la saucisse sur commande.

03) Commande qui se fait à la distribution des tickets.

Lesquels valent aussi pour les consommations au bar qui propose, entre autres, la Bush Beer à 1,5€.


      ``


04) Le président José Putman accueille l’Echevin des Sports, William Brulard, grand animateur de la cité frontalière.

Au passage signalons que Péruwelz est aussi une ville d’eau, laquelle coule de source.

      Se préparer à partir

05) Parmi les derniers à partir en ce début d’après midi le dernier groupe d’Audax Tournai animé par Marraine Mathilde et Nadine.



06) Autres Audax, Jean et Jean, qui ont roulé le matin et, un peu, prolongé l’apéritif.

07) Sous le contrôle de l’ancien président Francis Courtin, assisté de Patrick, les opérations d’encodage des inscriptions réalisées par le secrétaire Daniel Branger et ses assistantes.



08) On va pouvoir partir. Jean Claude Dramaix qui avait fait la boucle du 60 km le matin va se laisser tenter par une deuxième boucle d’après midi.

Même vent et deux bonnes petites averses à chaque fois.

09) A gauche le Dragon Montois Roland Defrise en a terminé avec son 90 km matinal, tandis que les jeunes Hollinois sont en partance d’après midi.



10) C’est parti. On se sent bien.

Car, dans cette direction, on ne « sent »pas le vent … favorable.

11) Direction Blaton et ses ponts sur canaux.

Presque bucolique mais le ciel se noircit.



12) Dans la roue d’Arthur, ce cher Justin.

Bien content de tenir notre allure qu’alors que jadis il galopait, comme cyclo et comme jogger, comme un petit lapin.

      Arrêts intempestifs

13) Nous en étions donc dans ces conversations positives quand survint l’averse.

Alors on bâche.



14) Et, tel Nadine, on rabâche qu’on n’est pas du genre à mouiller le maillot.

D’ailleurs l’imper est là pour cela.

15) Ces fines plaisanteries conduisent doucettement dans la banlieue de Mons. Ou du moins dans la campagne entre Sirault et Villerot.

Le ciel est clément mais les nuages restent menaçants.



16) Cet arrêt-là est bien venu : ravitaillement sur la place de Neufmaison. Un village désert.

Normal, tous les cyclos locaux sont sur les routes du parcours.

17) Le temps de se faire rejoindre par les quelques courageux qui sont partis vers 13h30.


      Contre les éléments naturels


18) L’impression qu’on finira bon derniers ?

Qu’importe pourvu qu’on échappe au déluge.

19) En réalité dans ce no man’s land rural de Grosage, l’inquiétude est double.

Maintenant c’est le vent qui est contraire.



20) Vent dans les voiles? Alors les hommes voilés devant!

21) Et ceux qui s’accrochent derrière. Car, maintenant, c’est le relief qui fait des siennes.

Un faux plat (montant !) interminable après Beloeil.

A croire que Basècles est perché au 7e ciel.



22) Alors Charly, n’est-elle pas belle cette photo de toi, cyclant vaillamment dans ce décor insolite ?

23) Grandiose l’effort du cyclo.

Mais pensez aussi à Justin qui, à ce moment, rame avec les moyens du bord.


      Rencontres à l'arrivée


24) Guy et Anita encouragent Patrick Rouckout, de la Roue Basècloise, qui figure parmi les premiers rentrés du 200 km Randonneur.

25) Accueil Estaimbourgeois pour le Kainois Willy Deschamps, lui aussi héros du BRB 200.



26) Fidèle au poste, le préposé aux saucisses chaudes dont on se régale.

27) Le staff pérulwezien se réjouit de voir rentrer tout le monde.

Avec le maillot d’Antoing, Jean Paul Frédéric qui s’est entraîné, dur-dur, pour le BRM 200 … du lendemain.



28) Voilà pourquoi le village de Neufmaison était si tranquille, et particulièrement la maison Dumont.

Monique et Gérard étaient en vadrouille.

      Encore des Randonneurs

29) Fourbus mais contents de leur coup : leur premier BRB de 200 km.

Avec quatre belles averses dont deux qui ont contraint de se mettre à l’abri.

Et ce fichu vent contraire ...



30) Là c’est Philippe et Philippe. Eux aussi à la veille d’un second 200.

Car bientôt c’est Diagonale de France.

31) La relève mouscronnoise pour les longues distances avec William Defrise, ancien secrétaire du CC Mouscron, et Laurent Desquiens, le nouveau secrétaire.



32) Sous les couleurs de Philippe, Michaël et Benoit, la Belgique des Randonneurs vivra.

33) De même le Cyclo Club Péruwelz qui s’affiche en vitrine.

Local en ville.


      ``


34) Le président du Plein Cadre Hérinnes quitte les lieux avec une partie du matériel de signalisation.

Demain c’est la Randonnée de l’Escale, Picarde à Hérinnes.

Vous en aurez des nouvelles sur le site www.cyclos59.com



Les cyclos sont d’autant plus courageux qu’ils ont souvent … connu pire !

Pour retrouver l'ambiance (jeune!) et ensoleillée de 2005 ...
CLIQUEZ ICI


Certains ont bien changé en 4 ans! D'autres ... pas.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil