SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

CYCLOSPORTIVE LAURENT DESBIENS (2e Part/3) MONTS FLANDRE 08

Du sport cycliste dans les meilleures conditions

le Samedi 23 Août 2008

La 4e Laurent Desbiens s’est élancée depuis Armentières jusqu’au Mont Noir avec 468 cyclosportifs sur 164 km. Désormais les Monts qui dominent la plaine de Flandre vont s’enchaîner.

35) Les allures, comme les ambitions sont diverses dans le cyclosport où il n’y a pas de honte, quelque soit sa catégorie d’âge et de sexe, à rouler moins fort que les autres.

Par exemple, Tim Holmes arrive 397e à 26,5 km/h.



36) La qualité du parcours est liée autant à son relief qu’à l’agrément du paysage.

La campagne et les villages de la Plaine de Flandre qui déborde en territoire belge ne sont pas dépourvus d’attrait.

37) Le plat pays donne la surprise de quelques bonnes montées. Ainsi à la sortie de Boescheppe dans la liaison entre le Mont Noir et le Mont des Cats.



38) Parmi les plus costauds, une belle échappée réunit 9 courageux qui vont parfaitement s’entendre malgré le vent contraire.

39) Dans le Mont des Cats, les premiers poursuivants forment un groupe d’une cinquantaine de sportifs qui misent sur leur retour.



40) Philippe n’est pas dans un bon jour. La perspective de la rentrée scolaire sans doute !

On le retrouvera dans le 3e groupe.

41) Cédric Vasseur ne cherche pas la bagarre.

Il se contente d’animer le peloton qui contrôle les échappés car l’écart n’atteindra 3 minutes.



42) Dans le peloton il s’agit de penser à la suite.

Ainsi le 61, Gauthier Seys du RC Doullens qui rentrera dans les 20 premiers.

43) En tête, les neuf échappés s’entendent comme larrons en foire.

Ils seront capables de relancer l’allure quand la menace d’un retour se précisera.



44) Parmi eux que des gars motivés comme Denis Cotton, Sébastien Sottiaux, Maximilien Dewuite, Gérard Schenk, Maxime Foucart, Ludovic Queva, Sébastien Fauwez, Arnaud Dequeker et Didier Royer.

45) La présence de Sébastien Sottiaux à l’avant oblige Philippe Dellisse (2e ici) à solliciter de l’aide.

Ceci en vue du Challenge qui joue sur la Desbiens et la Mintkewicz où Philippe avait devancé Sébastien.


      Deux versants de Cassel


46) Le parcours impose d’enchaîner deux montées à Cassel mais par des voies différentes.

47) Cédric Vasseur prend le relais et place tout le monde en file indienne.



48) Des « vieux » rouleurs expérimentés comme Hervé Williatte (3e de la catégorie D) savent que c’est le moment de serrer les dents.

49) Plus loin, la sélection se faisant par l’arrière, on s’accroche avec l’énergie du désespoir.



50) C’est beau Cassel, c’est beau le Nord. Et c’est costaud.

51) Interminable cette deuxième ascension de Cassel avec ses (petits !) lacets montagnards.



52) D’où les regards pointés … sur l’infini.

… ? Vous avez raison il ne faut rien exagérer.

53) Mais l’ardoisier signale que l’avance des échappés n’est plus que de 56 secondes.



54) On peut compter sur Denis Cottin et Sébastien Sottiaux, qui ne savent pas qui roule derrière, pour relancer l’allure devant.

      Bord de route

55) L’occasion est donnée d’évoquer la présence d’un très grand nombre de signaleurs (ou signaleuses) qui, sous le contrôle des forces de police, sécurisent la route des cyclosportifs.



56) Il y aura aussi deux postes de ravitaillement dont celui-ci presque à mi-parcours.

Puis, sur le retour, au Mont des Cats.

57) Pour ne pas perdre l’avantage des bonnes roues, les plus rapides ne s’arrêtent pas.



58) Le ravitaillement est alors aussi aléatoire que spectaculaire.

59) Le hasard fait parfois bien les choses. En tenue de motard pilotant une Ducati, Rob ravitaille Olivier.

Donc entre Copains Cyclos du Club de Wasquehal.



60) Pour être sûr d’être servi, il est prudent de héler et de bien viser le serveur.

61) La petite histoire de la Desbiens 2008 retiendra que la Crazy Wheels tournaisienne, Hélène, fut la première à s’arrêter pour profiter du ravitaillement disposé sur la table.



62) Puis ce fut le tour du cyclo portant maillot d’Hannut-Huy, sous prétexte de déguster les spécialités locales.

63) Arrêt aussi du tandem mixte qui découvre la région.



64) Après quoi, la plupart des pédaleurs s’arrêtent.

Pour le plus grand plaisir des bénévoles de service.

      Devant on roule toujours

65) Pour les hommes forts, tout est dans les bidons et dans les poches.

Bien entouré devant, Sébastien décide d’en remettre une couche.



66) Mais, derrière, les poursuivants poursuivent aussi l’effort.

67) En fin de groupe il faut rester actif et vigilant.

On est désormais sur le retour, avec le vent plus favorable, mais en direction d’une 3e ascension de Cassel.




Pour revoir Cassel et assister à l’arrivée … CLIQUEZ ICI


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil