SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

AMITIE ET PRINTEMPS ASPTT ROUBAIX

Bol d’Air (très) Printanier

le Dimanche 28 Mars 2004

La Randonnée de l’Asptt Roubaix a réuni 510 participants partis par un temps frisquet au matin d’une journée très ensoleillée. C’était une belle étape du Challenge de l’Amitié.

Très couverts (-2° au départ de 8h) les cyclos allaient avoir droit à un temps idéal: soleil et absence de vent. Parcours vers le Pévèle sans difficulté avec choix entre 25/50/78 et 100 km. On eut l’impression que les groupes étaient serrés. Peut-être à cause de l’heure d’été, et donc d’un départ retardé pour les uns et avancés pour les autres.

La photo montre le président Raymond Prince, occupé à expliquer à la journaliste du Nord-Eclair que le vélo est une partie de plaisir. Mais pourquoi de tels gestes ?



01) A 8h30, heure d’été, on prépare les vélos. Le départ a lieu rue Boucicaut à Roubaix, près du Centre de tri de la Poste, entre le siège du Vélo Club Roubaix et de l’Entente Wattrelos.

02) On sait qu’il fera beau mais on a pris la précaution de bien se couvrir : « Bien trop couvert » dira-t-on à l’arrivée.



03) Puisque c’est le printemps, vélos et cyclos ont pris de la couleur. Beau duo de vélos Pieters, vélociste de la rue de Mouvaux à Tourcoing.

04) Le départ contourne Roubaix par Leers. C’est le moment de repérer le fléchage, impeccable, d’une marque jaune.



05) Le rond-point verra défiler des centaines de cyclos qui s’organisent en pelotons.

06) Ceux de Lys hésitent. Ils se demandent s’il faut attendre le retardataire croisé sur le rond-point.



07) Et puis ils y vont : « S’il est costaud, il rattrapera ». Sans doute un oubli de la nouvelle heure.

08) Allez, encore un groupe dans l’appareil photo, et puis on y va. Il n’y a pas encore un km de parcouru.



09) Mais on ne va manquer le petit groupe de maillots rouges du vélo Club de Roubaix (deuxième club mieux représenté avec 48 sociétaires), en visite chez leurs voisins de l’Asptt.

      Ton moulin va trop vite...

10) Et voilà le Moulin de Leers, au 2e km. Les Roubaisiens (anciens) se souviennent qu’on donna le départ des premiers Monts et Moulins, d’un coup de pistolet au pied du moulin qui a retrouvé des ailes.



11) Mais le moulin est de leers. Donc hommage aux Leersois qui passent devant. Photo limite à cause d’un mauvais angle de vue. Qui pourrait arranger cela pour l’an prochain ?

12) On avance tellement bien que nous voilà à la sortie de Bouvines. Encore un groupe de bons rouleurs.



13) Et ceux de l’arrière du groupe qui sont là comme dans un fauteuil : dans les roues.

14) Un groupe de jeunes « Waymel team », donc de St Amand les Eaux, est là sur le parcours mais sans suivre les flèches du brevet. C’est l’heure de la pause, à la sortie de Louvil.



15) Le souffle étant repris, on reprend aussi la route. Les jeunes aspirants et les jeunes cadres en avant.

16) Avec une allure de bons cyclos, voilà deux sociétaires du CC Wasquehal qui était représenté par 41 sociétaires.



17) On verra de nombreux groupes Leersois car ils sont venus en nombre : 70 inscrits.

18) Un groupe bien constitué va prendre la route à droite à l’entrée de Genech. Donc en route pour le 78 ou 100 km.



19) Plus calme et néanmoins autant cyclos, le groupe suivant prend à gauche pour suivre le 50 km.

20) Tout aussi voisin de Roubaix, l’U.S. Wattrelos compte de fameux rouleurs : « Z’avez pas vu Marco ?», qu’ils disaient.


      Bol d'Air Printanier campagnard à Wannehain.


21) Ravito installé dans un décor très champêtre à l’entrée de Wannehain. On est ici à quelques kilomètres des derniers secteurs pavés de Paris-Roubaix. Juste après ceux de Cysoing. Mais les pavés on les réserve pour la course !

22) Ancien cyclo du Nord Touriste, Roger Duthois se souvient d’avoir été le 83e lauréat complet du Brevet des Provinces Belges. Il peut certifier avoir roulé dans tous les coins de Belgique.



23) Site campagnard qui se trouve même sur la route du lait. Vous reconnaîtrez un cyclo qu’on voit dans tous les brevets régionaux : il porte le maillot « Polti » qui fut celui de Luc Leblanc.

24) Au retour vers Roubaix on franchit la frontière pour passer devant cette splendide ferme entourée de douves.



25) Décor bien de chez nous, même si ces bâtisses ne sont pas toujours aussi bien conservées.

26) Tout allait trop bien. C’est la crevaison à l’entrée de Leers, dans une rue qui a la particularité d’être d’un côté française et de l’autre belge. Ici, le problème de cyclos fatigués, c’est de mettre la pipette dans le trou. Pas assez dormi ?



27) Le Bol d’Air printanier se termine bien pour Robert Declerck qu’on retrouve, cette semaine, bien assis et la coupe (du club plus nombreux) dans les mains. A part cela…, mais sa vie privée ne nous regarde pas.



Une bouffée d’air frais ce Bol d’Air Printanier organisé, dans le calendrier du Challenge de l’Amitié, par l’Asptt Roubaix, club affilié à l’Ufolep.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil