SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

PARIS PEKIN VELO MARCELINO TRES MEDIATIQUE AVANT DEPART 08

Notre ambassadeur sous les feux de la rampe

début Mars 2008

Le départ du 16 mars est imminent pour Marcelino. Avant cela retrouvons-le dans la séquence filmée pour No Télé et Antenne Centre mais aussi au Salon des Etudiants et Jeunesse active à La Louvière.

Il faut garder la carte en tête. Marcelino s’en va, avec 120 copains (dont quelques futures copines), pour 12000 km à travers 12 pays d’Europe et d’Asie.

Départ, place du Trocadero à Paris (près de la Tour Eiffel), dimanche matin au milieu de la foule des familles et amis qui vont, y compris à vélo, escorter les aventuriers. Arrivée à Pékin le 3 août puis retour à Paris le 15 août après l’ouverture des Jeux. Du moins c’est ce qui est prévu.



02) Louvièrois et sociétaire des Audax Tournai, Marcel Lefebvre fera l’objet d’un reportage dans l’émission Sportrait de No Télé, après l’aventure vécue en Inde par les cyclos d’Enghien et de Ath.

On est gâté par la TV Régionale qui fournit le portrait de Marcel à sa collègue Antenne Centre.

03) Gaétan Lebailly, chef des sports à No Télé, accueille Marcelino. Le cadreur caméraman, Olivier Justron, est déjà en action tandis que Alice, stagiaire, écarquille ses yeux tout ronds.



04) Sur le parking de Tournai-Expo, la machine de Marcelino est l’objet du regard de l’objectif.

05) Et puis Marcelino s’élance pour une nouvelle aventure : l’ascension du Mont Saint Aubert (145m) en l’occurrence.

La caméra de No Télé est embarquée dans le coffre, comme le caméraman.



06) L’escorte motorisée c’est pas une protection contre le vent. C’est pour l’image.

07) Passage devant la Croix Jubaru des Tournaisiens.

Puisse Amand Jubaru, le patron-martyr des cyclos, protéger notre Ambassadeur et transformer ses chemins de l’EurAsie en … routes de la soie.



08) Passage ensuite, après Ma Campagne, devant le jardin des Poètes.

Puisse la muse des poètes inspirer notre Marcelino dans ses déclarations d’amour lors de cette longue escapade.

09) Au sommet, derrière l’église, la caméra est installée sur son trépied.


      L’heure des messages profonds


10) Gaétan Lebailly entame son interview : « Oui, je suis content de partir », explique Marcel.

11) « Non je n’ai pas peur du parcours, sous tous les temps, de 12000 km qui inclut des cols à 3000m »



12) « L’aventure sera aussi humaine. Je pars à la rencontre des autres : les gens du groupe et les gens du bord de route. »

13) L’équipe de No Télé est aux anges. Marcelino fournit un scoop : « J’avais envie d’aller voir ailleurs ! »



14) La séquence intéresse le cyclo de passage qui se trouve ainsi furtivement mêlé au reportage.

15) Moustache, le président des Audax Tournai, donne son avis : « C’est formidable pour les Audax d’avoir un tel ambassadeur parmi les 103 cyclos sélectionnés par la FFCT ».



16) Et de préciser : « S’il en est un capable de réussir le défi de Paris-Pékin à vélo, c’est notre Marcelino. »

17) Il ne faut pas en rester là. Le Mont Saint Aubert n’est qu’une rampe de lancement.



18) Les prairies des Monts de Frasnes valent bien les steppes du Kazhakhstan et celles du Kirghizistan.

      Changement de décor

19) Aurait-on trouvé, à la maison de Marcelino, un truc pour faire croire à sa présence ?



20) Mais non. Il s’agit de l’un des deux mannequins mobilisés pour meubler le stand de la partie « Jeunesse Active » au Salon des Etudiants de la Louvière.

21) Marcelino ne lésine pas sur les conseils : « Si tu réussis aux études, n’hésite pas à partir à l’aventure. Si tu rates les examens, fais comme moi et n’hésite pas à partir à l’aventure ! » Un bel exemple.



22) Le stand de Marcelino a donc les honneurs de la presse.

Et d’Antenne Centre avec Denis Colette.

23) Pour meubler les temps morts, petit bonjour du stand voisin.



24) Et petit détour par le stand de la Croix Rouge.

Avant de partir, Marcelino s’y est imposé un stage de formation aux premiers soins.

25) Fréquentations entre collègues sportifs. La Fédération Francophone des Marches Populaires de Belgique est celle des Audax Tournai Marche.



26) Et puis l’irrésistible envie d’être … sous chef gare. Ou même, simplement, à ses côtés.

27) Heureusement qu’il se trouvait quelques étudiantes bien motivées : « Nous voulons faire de bonnes études d’abord. Pour acquérir un bon bagage. »



28) Qu’à cela ne tienne, Marcelino s’installe sur le porte-bagage !

29) Le sérieux et la bonne tenue du stand « cyclo et Paris-Pékin » entraînent les compliments des organisateurs responsables du Salon SIEP de La Louvière : Sabrina Usai et Stéphane Poulain.


      Déménagement


30) Après deux jours de Salon, Jean Claude est là pour le déménagement.

Un mannequin sous le bras.

31) L’autre dans le coffre de l’auto. On ne sait jamais, car plus que soyeuse, la route sera longue.



32) Et puis côte à côte. Préfiguration d’un bivouac.

Ce sera comme cela, dans les plaines de Mongolie ?

Vivement Pékin!



Alors bonne chance, Marcelino. A partir de dimanche on te suit à la trace.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil