SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

LES SENIORS DE BAUDOUR

Dieu dit : « Le Jeudi sera jour du Senior ».

Chaque beau jeudi à 14h

Notre premier reportage "sortie locale" met en exergue une randonnée très ordinaire qui, à Baudour, près de Mons, connaît un succès extraordinaire. Chaque semaine environ 50 seniors se retrouvent en balade et entre amis.

Ce n’est pas Christian Fiévet qui va répondre : « Et avec votre esprit ». Il est trop habitué au « Le Senior est avec nous ! » ponctuant son arrivée au local baudourois, même si tout le monde ne fait pas le rapprochement avec un accueil ecclésial.

Chaque jeudi donc, à 14h derrière la Gendarmerie, les « anciens » se retrouvent pour une randonnée groupée et guidée par des « capitaines de route ». De plus, en cas de pépins, on attend. Il n’en fallait pas plus pour que l’invitation enchante les libérés du boulot. Sans distinction de club, ni de force.



01) Le départ oblige au regroupement autour du capitaine de route désigné pour conduire la troupe. Chacun sait qu’on va rouler en peloton et à une allure qui, telle la formule Audax, respectera les 22 ou 23 km/h. D’où la confiance générale.

02) Avant le départ, chacun aura pris soin de se faire inscrire dans le local que le club des Cyclos de Baudour met à disposition des aînés. Une inscription gratuite mais donnant droit à l’homologation de la Fédération Belge de Cyclotourisme. Christian Fiévet officie en tant que secrétaire.



03) Et la troupe s’élance sur les routes du Borinage, nom donné à cette région d’ancienne exploitation houillère. Le peloton restera d’autant plus groupé que le parcours est sans difficulté. Et d’autant plus qu’on sort à peine de l’hiver. C’était en mars 2003.

04) Derrière les meneurs, qu’on ne doit pas déranger et encore moins doubler, la troupe défile en bon ordre. Moins que l’originalité du parcours, c’est l’opportunité de rouler en bonne compagnie qui motive la troupe.



05) Chemin faisant, outre une forte présence de « Bacob » du nom de l’ancienne banque qui soutenait l’initiative des aînés (bons thésauriseurs ?), on constate une grande variété de maillots. A preuve le maillot d’Hornu et de Tournai au premier plan. En fait « il » en vient de tous les clubs voisins.

06) Dans le peloton on repère, maillot jaune, un senior très senior au milieu de senior même pas senior. C’est le charme du rendez-vous de Baudour : le jeudi c’est le jour du senior. Et de notre esprit ?



07) Mais ici on roule droit vers l’avenir. Le jeudi est le jour de ceux qui, seniors certes, s’entraînent à rouler très longtemps. Le temps n’étant plus compté...

08) Et ce n’est pas le passage d’un pont qui brisera le groupe. On est, dans les roues, déjà sur les routes du retour. Le temps passe, décidément, trop vite. Les 50-60 km aussi.



09) « Partir ensemble, rentrer ensemble », la maxime des Seniors de Baudour s’applique à merveille. Pour un peu on se quitterait plus. Allez, salutations boraines, et à la semaine prochaine.

      En été, de plus grandes échappées.

10) Mais les seniors de Baudour sont comme tout le monde. Le beau temps revenu, la distance s’allonge et les ambitions touristiques s’affirment. Une fois par mois un groupe se forme pour une balade de la journée. Avec arrêt le midi, ici devant le moulin à eau de Maroilles (F) . De gauche à droite :Alain Plume, Justin Laurent, Jacques Gravy, Pierre Dauberchies, Roger Heselmans, Christian Fiévet, Pierre Stamane, JMarie Collard (président), Emile Destrebecq.



11) Direction opposée une autre fois, avec arrêt devant la Butte du Lion à Waterloo, tout près de Bruxelles. Waterloo, « morne plaine » disait Victor Hugo ? Mais oui c’est ici, dans un décor parfait pour les cyclos, que Napoléon a calé. C’était en 1815.

12) L’ambiance du voyage des Seniors ne serait pas parfaitement décrite si l’on n’avouait que certains arrêts sont moins culturels que « naturels ». Il est dans la nature d’un cyclo de bonne compagnie que de s’abreuver : « Ola ! Campeones ! »




Reportage sur une pratique ordinaire ? Que nenni, la pédalée entre anciens, dont certains sont parfois absents pour cause d’activités annexes ou grand-familiales, c’est le sel d’une vie qui ne manque pas de piment.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil