SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

PASSAGE AU SAINT AUBERT DES MONTS ET MOULINS 05

Simple passage au dernier sommet

le Dimanche 25 Septembre 2005

Le traditionnel Monts et Moulins du Vélo Club de Roubaix passe au Mont Saint-Aubert avant de visiter le moulin de Froyennes. Les photos sont de Moustache.

L’Audax cyclo Moustache officie aussi comme président du club de billard de la Verte-Feuille. Quand il y a tournoi, le président se couche tôt le dimanche matin et peine à se lever un peu plus tard.
Ce qui explique qu’on n’aura pas d’image de la Transfrontalière à vélo d’Herchies, mais qu’on aura de beaux clichés sur le passage des Monts et Moulins, vers 11-12h, dans les parages du Mont Saint-Aubert.



01) Le parcours revient du Mont de l’Enclus, du Moulin de l’Hotond, du Beau Site avant d’attaquer le Mont Saint-Aubert, versant nord.

02) Qui dit Mont Saint Aubert, dit Col de la Croix Jubaru. Avec, en cette fin septembre, la signalisation course du Franco-Belge, la plus ancienne course à étapes (4 actuellement) de Belgique, organisée par le Cazeau Pédale de Templeuve.
A noter que cette course fut remportée, en son temps, par Robert Duponchel, du Vélo Club de Roubaix et membre, avec Paulette son épouse, du Comité Ligue Nord-Pas de Calais (FFCT).



03) Sprint entre jeunes.

04) Et inévitable rivalité dans le groupe. Mais le col (99m) est un passage dans le creux d’une ligne de hauteurs.



05) Ce dont profitent ces cyclos plus tranquilles.

06) Ainsi que cette cyclote de Cysoing sur son vélo Pieters.


      Pause au sommet du Saint-Aubert.


07) La difficulté est à venir avec le Mont Saint Aubert (145m). Ici le virage de ma Campagne.

08) Après la formule « arrachée », c’est la souplesse assise du cyclo de Marq en Baroeul.



09) Sur le parking, le stand de ravitaillement. Avec Pierre (qui revient de la Concentration des Cent Cols) et Jean Paul (le Picard français).

10) Une première équipe de service.



11) Et la deuxième équipe de service.

12) Plongée, versant sud du Mont Saint-Aubert, dite du Reposoir.



13) A fond, direction Kain, puis l’Escaut et la frontière française. Les Monts et Moulins sont, à part le Moulin de Leers, sont tous belges.

14) Remarquez, au passage, le clocher de l’église du Mont Saint-Aubert, une petite bourgade rattachée, comme Kain et une trentaine d’anciennes communes, à Tournai.


      En pleine descente.


15) Avec ses virages en « S », le passage est très technique.

16) Mais on se laisse descendre…



17) Un paysage familier des cyclos du Tournaisis et de leurs voisins métropolitains.

18) Moustache s’en donne à cœur joie : beauté du lieu , avec trois (petits) Wasquehaliens



19) Voilà le chemin dit du Reposoir, appellation liée à la ferme, faisant aussi salle de fêtes et de banquets, qui se trouve à proximité.

20) Sur le flanc sud du Mont Saint-Aubert.



21) A force de vallonnement, voilà un VC Roubaix qui ne sait même plus où il habite.

      Puis le retour tranquille.

22) Exit le Mont Saint-Aubert. Route pavée, sur 200m, pour traverser Ramegnies-Chin.



23) Sur la plaine de Templeuve, voilà que déboule le groupe sportif CCC Wasquehal qui termine le grand parcours.

24) Idem pour ceux de Comines qui ne sont plus sur leurs terres et leurs monts habituels.



25) Les cyclos du Nord-Touriste de Roubaix, avec Nicole, sont là en bons voisins.

26) Toujours le Nord-Touriste de Roubaix qui, en 1988, organisa la Semaine Fédérale FFCT.




C’était la fin du peloton des Monts et Moulins de Roubaix qui passait près de, et même chez, nous.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil