SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

A VAULX UN SAMEDI APRES MIDI DE MAI 05

Paisible Randonnée d’Amitié

le Samedi 14 Mai 2005

A la veille du Week-End de Pentecôte la randonnée de l’Amitié a bien mérité son nom… même si les amis n’étaient pas très nombreux : 200 cyclos.

La Randonnée est annoncée avec la collaboration des établissements Lysen-Dumont, spécialistes matelas et sommiers. La fièvre n’y est toujours pas retombée.

Pour les cyclos, le temps sera sec avec un vent favorable au retour, sur un circuit qui zigue et zague dans la partie sud-ouest du Tournaisis. Une bonne balade entre amis, à condition que ceux-ci soient de la partie.



00) Avant de partir à Vaulx il a fallu donner le départ au baron (du Soulor) Roland Defrise qui avait en tête de réussir la Tournaisienne à la quelle il avait renoncé huit jours plus tôt à cause des intempéries.

01) Roland est de ces retraités qui prétendent rouler seulement quand les conditions s’y prêtent. Il prépare les Brevets Cyclo Montagnards Français.



02) La photo de son départ sur son Granville tout carbone se voulait majestueuse. Elle est un peu floue ? Mille excuses.

03) Rendez-vous club de 13h, pour le départ de Vaulx qui se prend au café des Archers à Chercq. Le local des cyclos est aussi local des Escampeux de Chercq (Jeu de fer), des Archers de l’Union (Tir à l’arc), du Flechercq (Darts club), du Carabin Chercq (Tir à la Carabine). « Que de fameux tireurs, mais rien ne vaut les cyclos se tirant la bourre » certifie Mireille.



04) Dans la salle, sous l’affiche du jeu de fer qu’on ne pratique qu’à Tournai, les Gaurinois comptent leurs troupes. On les reverra sur le parcours.

05) Pour s’inscrire, on passe à la table et devant Brigitte Dumont, secrétaire du cyclo club Valois.



06) Francis et Yvette Naessens participent. Ils reviennent d’un stage vélo en Italie à Riccione.

07) Mais celui-là, qu’on appelle Moustache, revient de nulle part. Il s’inscrit non pas pour faire des photos comme il en avait pris l’habitude, mais pour rouler.


      Il est des nôtres !


08) On n’en croit tellement pas ses yeux, qu’il daigne passer puis repasser devant la table d’inscription. Il y en a même une (une cyclote, pas une table !) qui a voulu caresser son genou guéri.

09) manque ici une belle photo d’action : chute pour deux André du club (dont moi) sans autre dommage qu’une roue brisée. Mais personne n’a fait de photo. Voilà donc déjà le ravitaillement à Templeuve.



10) Le temps est beau mais la météo l’avait annoncé incertain. Les ravitailleurs ont prévu un bon abri.

11) Parmi les cyclos de Gaurain, on retrouve Eddy Leclercq, dit le crowlé, qui, 20 ans plus tard, revient avec nous autres.



12) Il y a 20 ans Eddy roulait avec les Audax sous la conduite paternelle de l’inoubliable Oger Leclercq. Il était déjà ancien footballeur, cadet à Anderlecht, junior à Waregem, senior à Tournai et … dilettante partout. Mais sportif toujours.

13) C’est le jour des Gaurinois avec cette photo qui réunit père et fils sur la route de l’Amitié.



14) Puis arrivent au ravitaillement les maillots Crazy Wheels, c’est à dire ce que l’on fait de mieux dans le Tournaisis. Ceux-là, faut les photographier à l’arrêt, sinon c’est le flou garanti.

      Des vedettes, en veux-tu, en voilà.

15) Tout ceci laisse parfaitement indifférent l’Audax Francis Bouchery qui se contente de rouler dans ses années 70.



16) Et voilà Moustache ! On l’avait oublié en cours de route. Il arrive avant que tout le monde soit reparti !

17) De peur qu’on ne s’aperçoive pas de son arrivée, il passe. Et même il repasse. « La moustache conquérante », qu’elle disait, celle de son genou.



18) Après le ravito on reprend donc la route.

19) Derrière la cigüe (persil sauvage) qui borde nos chemins, l’objectif surprend Robin Vandekerkove, de Blandain, en plein effort.



20) Et le même objectif devait surprendre le groupe Audax chargé de me protéger. Las le déclenchement a été trop tardif, comme parfois avec un appareil numérique. Et voilà le résultat.

21) En fin de parcours, rejoignons le couple présidentiel des Mouscronnois qui franchit, amicalement, solidairement ou amoureusement, le pont sur l’Escaut.



22) Le ralenti photographique montre nettement qu’en fait c’est Francis qui s’accroche à Yvette !

23) Ce reportage est dédié à l’Audax Antoine Braure qui, après une grave alerte, est rentré chez lui pour entamer une bonne convalescence, toute empreinte d’humour. Ceci pour rassurer les cyclos qui ont demandé de ses nouvelles. Photo de lui (pas la dernière!), à Mons-Chimay-Mons.




Ardents à « se tirer la bourre », les cyclos avaient bien mérité de retrouver le local, café des Archers.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil