SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

A VAULX LA PICARDE DU LUNDI DE PAQUES 05

A Vaulx c’est la Valoise des Valois qui vaut le coup

le Lundi 28 Mars 2005

Sous un temps gris mais sec, la randonnée Picarde du Cyclo Club a fait le plein avec 648 participants accueillis dans la Salle du Pas du Roc.

Vaulx est une petite bourgade, devenue résidentielle, située entre Tournai et Antoing. Donc à deux pas du pays des « Roctiers », c’est à dire des travailleurs des carrières de pierre. Donc du roc.

Profitant du Lundi de Pâques férié, les cyclos ont roulé vers les collines frasnoises en marquant un arrêt à Anvaing. Sur la place de ce « gai villach’ », la pierre bombée dit « frotte ma panse et arrive la chance ». Voilà « Jeanche » qui s’y colle pour les photos de « Moustanche ».



01) A huit heures ce n’est pas encore l’affluence aux inscriptions. L’équipe de bénévoles s’apprête à inscrire 648 participants, dont 65 Audax Tournai (36% de leurs effectifs), sur 30, 60 ou 90 km.

02) Les plus proches voisines des Valois viennent d’Allain. D’accord pour le travail d’écriture.



03) Roger De Stommeleir, dit « DeStomme », ne sait plus comment écrire l’air final de son nom : « J’ai quelle ère ? » qu’il demande.

04) Ceux de Néchin se mettent à table.


      Avec un ciel si bas qu’il vaut mieux se pencher.


05) Et c’est parti, mon kiki. Avec une des nombreuses (petites) montées du parcours. Ici le lieu dit Chasse à Prévost, à la sortie de Rumillies.

06) Bien entendu, toutes les allures sont permises. On ne peut pas empêcher ceux… qui pètent la forme.



07) Plus laborieuse paraît l’allure du groupe Audax Marraine, emmené par Paul Decraeye sur le 60 km.

08) Ainsi, tout bouboule, on arrive sur la place d’Anvaing, déjà très animée.


      Moment de convivialité.


09) C’est le ravito. Avec une autre équipe de bénévoles valois.

10) Outre l’apprécié ravitaillement, l’arrêt permet un moment de convivialité. A droite deux cyclos portant le maillot Merckx du 25e anniversaire des Cycles Merckx.



11) Entre les cyclos de Néchin, un jeune collègue se présente. Il y a un bel avenir dans la corporation des professeurs d’histoire !

12) Et un bel avenir encore avec ce quatuor de « pourtant » vieux Audax. De gauche à droite : Roger, Marcel, Jean Marie et Gérard. Attention, ils vont repartir en trombe.



13) Sur la place, il en arrive encore.

14) Puis cela repart. Michel Garson va tailler une bavette avec Christian Verdonck.


      Sur la route du retour et alentours.


15) Michel Lemaître, d’Hollain, prend de la hauteur. On reconnaît le webmaster du site des « Vélos couchés ».

16) Même maillot pour des cyclos pas encore convertis à la position du maître.



17) On compte généralement entre 10 et 15% de féminines dans les organisations cyclos. Mais on ne compte plus les dames qui se surprennent à rouler … comme des mecs !

18) Si les uns accompagnent la compagne, d’autres jouent l’escorte présidentielle. Le président des Picardes sera bien abrité.



19) Vélos au milieu de la campagne de Béclers.

20) Puis un virage à angle droit, avant de redescendre vers Vezon.



21) Passage à Fontenoy sur le site de la bataille où les Anglais ont accepté de « tirer les premiers » en 1745. Vous voyez que les études d’Histoire sont utiles.

22) Fontenoy, aujourd’hui, c’est aussi le site d’une sucrerie très moderne. Question vélos c’est père et fils côte à côte.


      Retour à la case départ.


23) De retour à Vaulx, rencontre avec deux cyclos de Villeneuve d’Ascq en route sur leur randonnée qui croisait la nôtre.

24) Il a fait sec mais la route était parfois encore humide. D’où les postillons sur le dos.



25) Mais aussi sur la figure pour qui roule dans la roue du grand Firmin. Aujourd’hui, on ne va pas embrasser Lydia … sur le front.

26) Maître des lieux, Alain Dedoncker se donne la peine de faire connaître à chacun les principaux résultats de la journée : 648 participants dont 65 Audax Tournai, 49 Antoing, 34 Warchin …



27) Warchin est la révélation de la saison 2005. A cela deux raisons : un jumelage bénéfique avec l’ex-Trianon représenté par Patrick Laurent et José Lelangue, ex-président des Picardes qui, désormais, s’occupe à plein temps du club qui lui est cher.

28) Elles ne voulaient pas passer à côté de la fête. « Deux Bush Beer pour ces demoiselles ! »



29) On retrouve Alain dans une distribution d’œufs en chocolat. Le petit gamin apprécie. Il avait bien fait de prévoir son petit papier.

30) Mais là, elle exagère, Brigitte, avec son grand panier ! Non ?




C’était le matin du Lundi de Pâques de nos vélos à Vaulx. L’après-midi ce fut, pour de nombreux cyclos, la marche à bâton au Mont Saint-Aubert. On en reparle bientôt.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil