SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

A TOURNAI LA 39e FORET DE RAISMES DES AUDAX

Une Transfrontalière à vélo, dans le Parc, naturellement

le Dimanche 13 Mars 2005

Affluence de 430 cyclos à la 39e Forêt de Raismes des Audax Tournai qui, jadis, ouvrait la saison. La Randonnée, sur parcours faciles, est inscrite au calendrier des Transfrontalières à vélo du Parc naturel du Hainaut.

Il fait aussi beau que la veille à Braine le Comte, mais sans vent. Le printemps revient. D’où l’idée que nous irons tous au bois, même si la floraison des jonquilles a pris du retard.



01) Venus de Bruxelles, Alain et Micheline descendent le tandem avec une technique très éprouvée.

02) L’accueil Audax se fait au local, chaussée de Douai. La salle est trop petite mais les Audax marquent ainsi leur fidélité, depuis leur création en 1973, au Café de la Plaine. Le club a grandi mais pas le local.



03) Antoine, secondé par Chantal qui délivre les homologations, va enregistrer 430 participations qui se répartissent sur trois distances 30/60/90 km repérées par Germain Bouton.

04) Salutation aux représentants du nouveau club cyclo qui manquait à Hérinnes. C’est parti pour l’aventure.


      Moustache, photographe de l’action


05) Le parcours est impeccablement fléché. Pourtant on a craint le pire car ce fléchage n’avait été possible avant le jeudi et vendredi. Soit deux jours avant la fête. Merci à Joseph et Daniel qui, comme des bleus, ont opéré sous les ordres précis de Germain.

06) Effet de style du photographe placé au bon endroit.



07) En action, un cyclo de Mouscron qui invite à la prochaine Picarde organisée au pays des Hurlus. Là-bas aussi la qualité du fléchage est légendaire.

08) Les cyclos de Willems (59) ont passé la frontière pour venir à Tournai car la randonné Amitié d’Hellemmes à été annulée … par crainte de mauvais temps ! Tout bénéfice pour les audaxieux.



09) Puisqu’il fait (enfin) beau, certains ont des fourmis dans les jambes.

10) Et il faut toute la force d’un groupe solidaire pour les ramener à la raison. Sauf que la sélection va maintenant se faire par l’arrière. On verra cela à l’arrivée.



11) Le groupe de Kain, conduit par le président Tysebaert, prépare la Picarde de Samedi. Marcus contrôle l’allure.

12) Les vélos vont traverser Rongy, village frontalier, qui va connaître une grande affluence puisque les 430 cyclos croiseront les 4300 piétons de la Marche des Jonquilles.


      L’incroyable succès du Parc naturel transfrontalier.


13) La Transfrontalière à vélo croise en effet la Transfrontalière à pied, avant de croiser aussi la Transfrontalière à cheval. Les autorités du Parc Naturel du Hainaut peuvent se vanter de faire bouger les foules.

14) Arrive le moment toujours attendu du ravitaillement installé à Saint-Amand Thermal. Fidèles au poste, Jean Marie (à la veille de sa retraite !) et Jean Luc ont prévu de la soupe chaude.



15) Deux borains bleus dégustent le bouillon. Il est 10h.

16) Et puis on s’aperçoit que les flèches sont disparues sur la route en travaux voisine. Confection d’un panneau de secours.



17) Jean Luc se charge donc de remettre dans le droit chemin, à gauche au lieu d’aller tout droit. Ouf.

18) Deux fois ouf ! Il était même grand temps car voilà le président des cyclos qui déboule. Sans louper le virage.


      Le ravito comme point de convivialité avant de repartir.


19) A table les amis.

20) Et dépannage, made by Jean Marie, sur la roue voilée. En fait les rayons plats Mavic exigent une clé spéciale qui manque dans la boite de secours. Alors le desserrage du frein permettra de rentrer.



21) A cet endroit la route des cyclos croise aussi celle des chevaux.

22) Puis c’est l’entrée de l’allée dite du Prince. En toutes saisons cette allée est superbe.



23) On est donc en Forêt de Raismes (59), côté Saint Amand les Eaux, traversée ici par des cyclos de Péruwelz (B). On joue avec la frontière dans cet espace du Parc Naturel.

24) Un groupe de cyclos Flandriens qui vont se dire surpris et enchantés par l’intérêt du parcours.



25) En solo, Alain Jo Motte qui est toujours entre deux grands voyages. Pour rappel Alain Jo compte désormais plus de 4000 cols différents à son actif. Alors il apprécie le plat.

26) Chez les Audax cette photo est émouvante : après une longue absence les deux cousins, Jean François et Hubert Couplet, se retrouvent côte à côte pour rouler. Toujours Audax.



27) Bonne représentation des Français, comme il se doit pour une Transfrontalière, malgré la concurrence d’Escaudain. Les Roubaisiens sortent du bois.

28) De même le groupe G.M.B, en bleu clair très à la mode cette année… chez les coureurs.


      Retour au bercail, mais pas sans avatars.


29) Et très beau groupe formé par les cyclos de Warchin qui nous rattrapent sur le chemin de halage rénové le long de l’Escaut.

30) Tiens voilà les Cyclos Copains de Wasquehal. Ils sont contents car ils ont bien roulé. Et précisent qu’ils ont roulé bien groupés.



31) Ce que réfute énergiquement Teel, l’artiste qui va nous sortir des dessins d’Enfer du Nord le 2 avril prochain : « Ils m’ont laissé derrière ! »

32) Restons là de leurs querelles internes. Mais voilà que Moustache, président des Audax marcheurs, a la bonne idée d’amener la petite famille (c’est à dire femme et chien !) à la marche des Jonquilles, en fin d’après midi.



33) Et qu’est-ce qu’il voit ? Un cyclo complètement désemparé qui roule dans le noir. Il ne sait plus où il habite mais on comprend, aux insultes qu’il profère, qu’il faisait partie du groupe des Copains.

Des Copains qui peuvent revenir nous voir mais à condition de ne plus rien abandonner en cours de route.



Cette fois la saison des brevets est bien lancée. Attendez-vous à de nombreux reportages dans les semaines qui viennent.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil