SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

CONVIVIALITE, 3e TRANCHE DE SOUVENIRS 2004

Les ravitaillements sont de bons moments.

année 2004

Chose promise, voici des clichés souvenirs de quelques bons ravitaillements de l’année 2004. On commence par Paris-Roubaix pour terminer avec les W de Warchin à Willems

Avant que ne commence la saison 2005, rappelons aux organisateurs que les cyclos ne sont pas compliqués. Mais ils attendent trois qualités :
1) Parcours sur petites routes tranquilles et pittoresques.
2) Fléchage soigné, bien que discret, et vérifié la veille.
3) Ravitaillement chaleureux, bien garni et bien situé.

L’expérience montre qu’on ne s’improvise pas organisateur. Une grand organisation, comme celle de Mons-Chimay-Mons le 1er mai exige de nombreux bénévoles, ne serait-ce que pour mettre puis enlever les barrières de sécurité.



51) Au Paris-Roubaix cyclo de 2004, les contrôles-ravitaillements étaient très nombreux et très copieux en juste contre-partie d’un montant d’inscription élevé. La réussite est à ce prix.

52) Le ravito de Wannehain est bon enfant. A cet endroit ( km –20) plus personne ne parle d‘abandon malgré l’approche du pavé du Café de l’Arbre. C’est toute la différence avec la course.



53) Normalement c’est le cyclo qui se ravitaille. Mais à Wannehain la présence des ravitailleurs c’est de 11 à 19h. Alors il faut ce qu’il faut.

54) La randonnée a ceci d’exceptionnel que la convivialité est aussi au bord de route. Hommage à ces supporters de Bachy qui encouragent le peloton des anonymes.



55) A Rouillon c’est la Randonnée du Coq chaque année à Pâques.

      Même dans nos sorties locales le ravito est important.

56) A Taintignies on retrouve de fidèles et dévouées préposées au ravitaillement.



57) Cette photo lointaine de Moustache donne l’impression d’un curieux attroupement. C’était le ravitaillement de la Picarde de clôture à Templeuve.

58) La Picarde de Tongre Notre Dame est toujours un pur bonheur. Parce que la route nous sort du Tournaisis.



59) Et parce que l’accueil y est l’un des plus réussis du Challenge.

60) A la Tournaisienne de Tournai c’était la soupe à la grimace des organisateurs à cause d’une impitoyable météo.



61) Il leur fallait bien du courage pour atteindre ou pour tenir le ravitaillement dans le vent et le froid. Vivement le 7 mai 2005.

      Vers le Val Joly

62) Lille-Joly fut, au contraire, très ensoleillé. Bel endroit de dernier ravitaillement aux portes de l’Avesnois.



63) Les machines, au premier plan, font l’objet des commentaires. Les cyclos comptent sur leurs vélos pour augmenter leur bonheur de touristes.

64) En début de saison, avec Vaulx, un arrêt sur la place d’Anvaing allait porter chance aux cyclos d’Antoing. Comme on dit au gai villache : « Frotte m’panche et arrive l’chance ».



65) La chance pour certains rapides c’est d’être capable de se ravitailler sans même de descendre de machine.

66) Retour à Vaulx avec une rencontre vélo couché et vélo debout et deux bons cyclos de voisinage. En cliquant dans Google sur « vélo couché » vous arrivez sur le fameux site de Michel Lemaître, de Brunehaut.


      Quand arrivent les « double V »


67) La randonnée de Warchin, avec son ravitaillement entre Celles et Molenbaix permet un regroupement d’Audax Tournai.

68) Ambiance très village sympa avec les cyclos de Warcoing qui reçoivent sur la terrasse ensoleillée (le trottoir en fait) du café de l’Univers. L’Univers de mon Cyclotourisme ?



69) Le doux chiffre de la photo nous ramène à Wasquehal (sic). Magnifique photo de convivialité des cyclos qui se retrouvent à vélo après une semaine de boulot ( ?).

70) Toujours avec Wasquehal, mais cette fois sur le bord de la route. C’était le 2 mai.



71) A Wattrelos, avec l’Entente, la convivialité est tout autre. D’abord c’est en roulant, puisqu’on est sous la conduite des cyclos locaux.

72) Puis c’est en marchant car les arrêts sont nombreux pour profiter du patrimoine rural.



73) Dernière organisation selon l’ordre alphabétique mais pas selon la date, Willem accueille à la Base de loisirs. Contrôle sur la petite distance.

74) Retour très ensoleillé et avec le sourire, sous les parasols.



75) Ambiance de nordistes qui ont autant de soleil dehors que dans les cœurs, quoiqu’en dise Enrico. Mais il est vrai qu’au premier vous reconnaissez des Audax de Leers, donc des sudistes… belges.

      A l’impossible, nul n’est tenu.

76) On aura beau de belles organisations avec de nombreux points de convivialité… Il y aura toujours le cyclo solitaire. Remarquez qu’il ne se plaint pas !



77) Des milliers de cyclos heureux de convivialité. Emoi, émoi, qu’elle ne veut pas abandonner. Même si je deviens riche qu’elle va encore m’aimer. Emoi, émoi …



Toutes ces photos de convivialité, prises en 2004, figuraient dans les reportages de la rubrique « sorties locales ». Si tout va bien on remet cela en 2005. Allez, roulez.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil