SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

AUDACIEUSE REPRISE DES BREVETS AVEC LE CYCLO CLUB FRANCO BELGE DE JEUMONT ERQUELINNES 2020

Vivement un complet « Post-Covid »

le Dimanche 30 Août 2020

On attendait l’initiative d’un club organisant un « Brevet Cyclo » d’après « Covid » tout en respectant les règles sanitaires actuelles. Le Cyclo Club Franco Belge Jeumont-Erquelinnes l’a fait, avec brio. Avec un succès limité.

01) Jeumont se proclamant « Ville de l’Audace », le staff du CCFB n’est pas peu fier de lancer la première organisation cyclo « post-covid »…

Judicieusement dénommée l’Audacieuse, les 20-40-60-80 km mobiliseront 105 participants. Soit moins que les 200 pédaleurs habituels.



02) Sous la présidence de Daniel Froment, le club n’est affilié à aucune Fédération mais se retrouve dans une Association Cyclotouriste Sambre Avesnois et Hainaut (ACSAH).

Ce qui conforte le caractère « transfrontalier » d’un club représentant deux villes accolées à la frontière franco-belge mais séparées par la Sambre.

03) Du coup, si Jeumont est bien en France, les cyclos viennent volontiers de Belgique.

Ainsi ces pédaleurs du club belge de Quévy qui laisseront la voiture au parking du site Watissard où se déroulera la Fête de l’Eau.



04) A propos d’eau… on roulera bel et bien à sec et même sous le soleil malgré de pessimistes annonces météo ce dimanche 30 août à L’Audacieuse.

05) En conformité avec les règles sanitaires actuelles, les inscriptions se font sous des tonnelles, donc en plein air.

D’après les interpellations de ses compagnons de route, le jeune Arkea Samsic ne serait autre que le Contador… local !



06 Sans bordereau d’inscription mais moyennant les 3€ demandés, la participation donne droit à un ravitaillement en cours de route et à la boisson d’arrivée.

      PETITS GROUPES

07) Bien sûr, il se présente masqué mais voyez sur le maillot l’appellation de son groupe club basé à Haulchin, entité d’Estinnes (B),

: les « Zéros du Vélo ».



08) On retrouve donc le Contador bien protégé par une douzaine de joyeux… « Zéros ».

Que des héros du jour, en fait !

09) Pas moins nombreux les cyclos de Quévy sont toujours très présents dans les organisations régionales.



10) Parmi les clubs voisins de Jeumont représentés, celui du Rayon d’Or d’Assevant.

11) Cyclo au palmarès impressionnant et bénévole régional à la FFCT, Jean Marie Piette très heureux de sortir du confinement et de quelques ennuis de santé.



12) Le même Jean Marie, qui représente « l’Avenir » d’Elesmes, en retrouvailles avec un cyclo du club de Maubeuge dont le maillot bleu est bien « luné ».

13) Groupe de collègues de boulot de la région de Charleroi ayant choisi le maillot Team Racing Ekoi.



14) Petit renfort du côté du toujours rayonnant club d’Assevant. Cela pour un départ sur le coup de 8h30.

      EN ROUTE

15) C’est parti pour l’Audaxieuse 2020 qui nous sort du confinement et entame, espérons-le, l’ère du « post-covid ».

Fléchage correct en rouge sur la route.



16) A peine sorti de Jeumont, le parcours sera entièrement belge.

Avec un bon début puisqu’on passe devant le superbe château féodal de Solre sur Sambre.

Après cela on traverse la vallée de la Thure avec une longue remontée.

17) Pleine campagne du côté de Fontaine Valmont.

Ici au moment de traverser la chaussée de Charleroi.



18) La traversée de Strée permet d’évoquer les héros locaux.

Dont un honorable Senior d’Hautrage qui naquit là il y a… très longtemps.

19) Autre hommage mérité avec ce monument dédié à Fernand Lecocq :

un résistant arrêté en 1943 et fusillé en 1944.



20) Croisement, sans l’emprunter, du « Ravel » conduisant à Beaumont.

      RAVITO

21) A cet endroit est installé le poste de ravitaillement commun aux distances de 40, 60 et 80 km.

Ceci via l’astuce bien connue d’une double séparation des parcours.



22) La table est mise avec le souci de non contamination :

les gobelets sont à usage unique et la gaufre assortie de deux pâtes de fruit est inclus dans un sachet individualité.

23) On ne dira pas que les ravitailleurs sont payés à ne rien faire car ce n’est pas le cas.

Mais leur tâche, après la mise en place des victuailles, se limite à souhaiter la bienvenue aux pédaleurs.



24) Des pédaleurs qui ont le plaisir de prendre de leurs bonnes nouvelles quitte à reconnaître que la vie associative peine à se déconfiner.

25) On n’aura pas le temps de demander d’où ils viennent et où ils vont :

croisement d’un groupe, à allure rapide, suivi de la voiture… suiveuse.


      PITTORESQUE


26) Le photographe « officiel » de l’organisation est en place pour les photos qui seront mises sur la page Facebook du Cyclo Club Jeumont.

27) Bien placé après le ravitaillement, le photographe n’aura pas loupé grand monde.

Et surtout pas les proches voisins du club de Marpent.


      ````


28) Le parcours,joliment vallonné, nous ramène du côté de Montignies Saint Christophe où la Hantes est surmontée par un célèbre, et spectaculaire, « Pont Romain ».

Avec ses 13 arches de pierre pour une longueur de 25 mètres ce pont daterait, en fait, du 16e siècle.

29) A 200m de la route Mons-Beaumont c’est la deuxième fois enh40 ans que je le contemple !

Les cyclos de Quévy le franchissent sans coup férir.



30) Après la vallée de la Hantes c’est de la vallée de la Thure qu’il faut une seconde fois se sortir.

31) Pas un vrai problème pour des sportifs aguerris comme les cyclos de Saint-Symphoriens.


      FINAL


32) Voilà donc comment, grâce à l’audace des cyclos de Jeumont-Erquelinnes, j’ai eu le plaisir de renouer avec les organisations cyclotouristes.

Elles nous ont manqué en cette année 2020.

33) Précisons que les cyclos de Jeumont ont bénéficié de l’accord des autorités communales à partir du moment où tout se passait en plein air.



34) Il n’y avait pas 36 clubs représentés mais celui, très voisin, de Marpent était bel et bien là.

35) De même, plus éloigné mais aussi adhérent à l’Amicale Cyclo Sambre, Avesnois et Hainaut, les cyclos de Quévy ont profité de la bonne occasion de se mobiliser.



36) En plus des cyclos habituels, le tracé de l’Audacieuse fut très apprécié des Triathlètes de Maubeuge.

37) Sur demande du photographe, les membres du staff entourant le président Daniel Froment ont quitté leur poste et ôté le masque.

A leur santé, puisque c’est une « Jeumontoise » qui fut servie à ceux qui préféraient une… bonne mousse locale.



38) La Fête de l’Eau, pleinement ensoleillée, allait battre son plein durant tout l’après midi.

A une heure où les cyclos étaient rentrés pour voir la victoire de Julian Alaphilippe dans la 2e étape du Tour de France arrivant à Nice...



Hormis le club Run & Bike de Saint Rémy du Nord (près de Maubeuge encore), le dimanche 27 Septembre pour route, vtt et marche, quel club actif se lancera dans des organisations ramenant à la « normale » vie des cyclos?


.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil