SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

MONTER ET DESCENDRE LE SAINT AUBERT PLUTÔT QUE TOMBER DANS LE PANNEAU 2020

De l’inversion entre la montée et la descente

Depuis quelque temps avant mai 2020

Un coup de fatigue, en bas puis en haut du Mont Saint-Aubert, nous a fait prendre conscience du danger qu’il y aurait à suivre les yeux fermés la signalisation routière. De quoi faire se retourner Amand Jubaru dans sa tombe !

01) Il faut distinguer deux panneaux triangulaires de signalisation routière qui se ressemblent… mais n’ont rien de semblable !

En Belgique, le panneau A3 signale une descente raide tandis que le panneau A5 signale une montée raide.

Le dessin de la rampe assorti du pourcentage de la pente se lit de gauche à droite.



02) Le pédaleur masqué et… très fatigué ( !) dans l’ascension du Mont Saint Aubert retrouve espoir au carrefour de la croix Jubaru.

Le panneau est formel qui, en bon A3, annonce une descente raide.

Du danger, certes, mais en descente !

03) Les riverains de la rue du Rinval se sont réjouis de la pose de ce nouveau panneau après l’aménagement des abords de la maison dominant le carrefour.

Mais ils n’ont rien dit ni contredit.



04) Or, pour qui vient d’en face, le danger est grand de, comme Amand Jubaru le 14 juillet 1897, se laisser emporter par une vitesse surprenante.

Et, en voie de conséquence, de se retrouver les bras en croix !

05) Ceci d’autant plus qu’il y a risque de distraction pour qui s’intéresse au décor ajouté en ce lieu :

un petit vélo de Monique W. en hommage au grand Rudy (bourgmestre à l’époque…).

Ou, à l’inverse, le grand vélo de… au… !



06) Que le pédaleur masqué se ressaisisse, panneau ou pas panneau, le Mont, via Ma campagne, c’est en montant !

      MONT

07) Avec comme récompense la place de l’eglise du Mont Saint Aubert culminant à 145m dominant la plaine tournaisienne.

Ouf !



08) Objectif atteint à de nombreuses reprises chaque année par le pédaleur masqué qui joue le con… finement.

09) Après le tour de l’église faisant office de parking l’idée est de redescendre car chacun sait que le Mont Saint-Aubert est un sommet pointu.

Or le panneau de signalisation A5 est formel qui signale… une raide montée.



10) Un coup d’œil autour de soi n’offre qu’une alternative quand on est face à la Maison de Jasmine.

On rêve de Jasmine qui invite… à monter !

11) Retour à la réalité, les cyclistes, quoiqu’il en soit, se résignent à prendre une pente descendante.



12) Au risque, on l’a déjà signalé, de se fracasser au carrefour… de la croix Jubaru.

Et, du coup, d’y anéantir le cénotaphe de ce cher Amand contraint de se retourner dans sa tombe tourquennoise.

      TROU ROBIN

13) Or cette (simple) inversion de panneaux est toujours d’actualité, depuis trente ans, au Trou Robin à Montroeul au Bois.

Au sommet le panneau, franchement défraîchi, signale une « montée » à 15%, on ne peut plus dangereuse.



14) Au pied de la dite côte dédiée à « Robin », l’application cycliste est de sortir du « trou ».

Fermons les yeux face au dessin de la rampe tracée sur le panneau routier.



Mieux vaut prévenir les candidats au permis de conduire… théorique. Le danger est partout !



.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil