SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

LA CENSE DE LA COURTE DE BOUVINES UN POEME DE NOEL DEFFONTAINES 2019

Il est un lieu sacré, un site emblématique,

Printemps 2018

Dans « Rencontres », Noël Deffontaines évoque la ferme natale sous le titre « LA CENSE DE LA COURTE DE BOUVINES ». Voici le poème de l’auteur en 14 strophes que nous avons illustrées par des photos... tirées de nos archives.

      ``````

Il est un lieu sacré, un site emblématique,
Qui affronta les âges de plus d’un millénaire,
Maîtrisa son destin en restant authentique :
La ferme de la Courte, désormais solitaire.









Photo: Ce "lieu sacré" qu'est la Cense de la Courte de Bouvines le berceau de la famille Deffontaines.


      ````


De la Gaule à nos jours, son creuset fut l’Histoire,
Au gré des invasions, des pillages et des guerres,
Son berceau, la Pévèle et son riche terroir,
Son destin fut forgé par la foi de nos pères.









Photo: "Son destin fut forgé par la foi de nos pères." se souvient et rappelle Noël Deffontaines.

      ````

De mémoires en mémoires, la tradition orale,
Illustrée par l’écrit, l’anecdote, les vestiges,
Célèbre la saga d’une lignée rurale,
Dont la Courte servit d’épicentre-prestige…









Photo: A sa manière, le joggeur... "Célèbre la saga d'une lignée rurale".


      ````


Aux rives de la Marque, durablement ancrée,
Au bas de la colline où paissaient les troupeaux,
Elle se pose en témoin d’un passé vénéré,
Comme un fier vétéran devient porte-drapeau !









Photo: Ou bien... "Au bas de la colline" où passent les cyclos ?

      ````

Elle exprimait la vie, dans son effervescence,
En « Arche de Noé », bruissante, colorée,
Dans la société, même la quintessence,
Des tâches agricoles dans leur diversité.









Photo: "Elle exprimait la vie..." même si les cyclos du Paris Roubaix ne s'y attardent pas.


      ````


Car dès le chant du coq, une cacophonie
S’élevait alentour en joyeux chants et cris,
Du pigeonnier pointu, des vastes écuries,
Des volailles, de l’étable et de la bergerie !









Photo: "Elle exprimait la vie..." même si les sportifs du Paris-Roubaix cyclo... ne s'y attardent pas.

      DE MEMOIRES EN MEMOIRES

Sa vie était rythmée sur les quatre saisons :
Les labours, les semailles et les chaudes moissons,
Les courtes transhumances des bœufs et des moutons,
Les hivers calfeutrés du glacial aquilon…


(*) : Emile, Achille, Charles, Louis, Alphonse, Jules Deffontaines









Photo: A Bouvines on sait se battre de tout temps et en toutes saisons...


      ``````


C’est là que nos aïeux (les parents des six frères)
Pour sceller à jamais l’unité familiale,
Ont gravé pour toujours sur le clocher de pierre,
Pour eux et leurs enfants leurs fières initiales (*)








Photo: "Ferme de la Courte, 1871, CD LM" fut-il gravé avec les briques du pigeonnier d'entrée.

      ``````

Plus qu’un simple symbole ce fut un testament.
Les héritiers, conscients, ont perçu le message
De solidarité, comme l’engagement
D’un acte fondateur basé sur le courage.









Photo: Entrée de la cour carrée de la Cense de la Courte à Bouvines.


      ``````


Et les ans ont coulé, inéluctablement.
L’ancien monde rural s’est dévitalisé.
Adieu les équipages et les troupeaux beuglant,
Et adieu les volailles, les pigeons, le berger.









Photo: Avec Andrée son épouse, le couronnement d'une vie d'humaniste comme directeur Vauban Humanis et président Urfa-Lille.

      ``````

Par tous ses pensionnaires peu à peu désertée,
Dans un profond silence, la Courte s’est murée,
Tel un pieux monastère, figé dans la beauté
D’un site de mémoire, plein d’ombres et de secrets !









Photo: La Légion d'Honneur remise à Noël Deffontaines en 2006... pour son travail et son vélo !


      ``````


Grande ferme « au carré » aux toits majestueux,
A l’élégant clocher dressé en sentinelle,
Tu fus avec ferveur soignée par nos aïeux,
Qui se sont efforcés de te rendre plus belle.









Photo: Président Urfa-Lille promoteur puis défenseur du Lille-Hardelot des cyclos.

      ``````

Passant, cousin, voisin, consacre un court instant,
A te plonger, les yeux mi-clos, dans ce domaine.
Resurgiront alors les souvenirs dormants,
Des images multiples si proches et si lointaines.









Photo: Rencontre à l'inauguration du col de la Croix Jubaru au Mont Saint-Aubert en 1985.


      ``````


Et là, si, recueilli, te parvient le murmure
Des arbres centenaires, des granges délaissées,
C’est le vent de l’histoire fidèle à la nature,
Qui rend ainsi hommage à la Courte sacrée.









Photo: Ancienne rencontre, Noël au milieu d'amis de l'Urfa-Lille à la Semaine Fédérale d'Hagueneau, en 1983...

Ce nouveau florilège de souvenirs, de choses vues, de pensées, de cris du coeur...

le tout soigneusement versifié, nous fait écouter une voix singulière que légitiment l'autorité de l'âge et celle de la sagesse:

une charité plongeant ses racines dans le catholicisme social qui a façonné tant d'hommes du Nord.

Noël Deffontaines nous offre ici un noël septentrional, un chant d'hiver aux accents à la fois poignants et discrets.




RENCONTRES, Noël Deffontaines, ATELIER POUR AINSI DIRE (2019), 15€.

Du même auteur: AU FIL DU TEMPS (APAD 2012), CHEMIN FAISANT (2015)...


.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil