SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

A Tournai la Grinta ! du Challenge Proximus (2e PARTIE/3) de Frasnes à Flobecq 2018

Des Monts de Frasnes aux Collines d’Ellezelles

le Samedi 28 avril 2018

Ceux qui prolongent l’aventure de la Grinta ! vont parcourir les Monts de Frasnes sur le 115 km puis, sur le 155 et 175 km, les Collines d’Ellezelles. Avec ravitaillement à Flobecq pour ces derniers.

53) Sous la protection de Roland et Yves c’est maintenant aux vélos de passer car la voie est libre.



54) Dans certains cas pas d’hésitation : on se fait tout petit !

55) En revanche il peut s’estimer heureux le groupe de cyclos hors Grinta ! qu’on laisse passer devant soi !



56) Traversée de Frasnes pour le chimacien Michel Vinage qui porte le maillot des (anciens) Audax de Chimay.

L’occasion d’évoquer et de recommander le traditionnel Mons-Chimay-Mons des Dragons Audax ce mardi 1 mai.

      PAPINS

57) Par delà l’étonnante Croisette 1, le Saule Pendu pavé et la rude Bousée nous voici d’emblée au pied de l’extravagante montée au hameau des Papins.

La côte dite des Papins c’est 7,5% sur 1100m mais avec un maximum de 16%.



58) Sans doute la montée la plus difficile de la Grinta ! mais dans l'environnement pittoresque des Monts de Frasnes.

59) Pour la plupart des pédaleurs la pédalée en danseuse s’impose.



60) Il faut être aguerri et/ou doté des bons développements pour, comme les cyclos de Comines, rester le cul sur la selle.

61) Elle n’aura pas fait rire tout le monde la remarque de l’organisateur.

Nombreuses belles grimaces à cet endroit !



62) Tout là-haut, le sommet qui dépasse la végétation paraît inaccessible...

      FLOBECQ

63) Sur le plateau sommital il faut choisir entre le 115 km à gauche et, à droite, les plus grandes distances conduisant à Flobecq (km89).



64) A Flobecq se trouve le poste ravitaillement des grandes distances de la Grinta !.

65) Avec l’habituel choix des vivres solides et liquides qui permettent de remonter les pentes suivantes.

Cette fois on se retrouvera au coeur des Collines d'Ellezelles.



66) Le service est assuré par une fine équipe qui affiche l’indication :

« A votre service ! ».

67) A la sortie du site de l’école hébergeant le poste de ravitaillement la route est encore longue et rude.

Avec la perspective de passer les côtes de Haizette, Cinquant et l’Arabie sur le 155 km.

Plus Hurdumont, Plachettes et Lebbe en prime sur le 175 km.



68) Un saut de puce motorisée permet de surprendre les signaleurs, Christian et David. En attente.

Ils sont déjà en place pour le scabreux carrefour du Moulin du Cat Sauvage à Ellezelles.

69) Sur le coup de midi, il est encore trop tôt pour voir défiler les pédaleurs de la Grinta !

Mais, comme pour s’échauffer, les signaleurs s’appliquent à signaler !



70) Sans regrets puis le groupe porte l’amical maillot des Aiglons d’Ath pédalant dans ce décor sympathique.

      GRINQUIER

71) L’impression de toucher le plafond quand on arrive au sommet de la côte du Grinquier qui fait basculer de Frasnes à Saint-Sauveur.



72) La montée a été rude mais c’est devenu… une habitude.

73) La perspective de descendre d’un coup avant d’attaquer le revers de la Croisette 2,2 km est un fameux défi.



74) Un défi sécurisé par Arthur et Pierre qui se donnent bien de la peine pour favoriser l’élan des pédaleurs.

75) Ce qui permet, au-delà de Saint-Sauveur, d’attaquer la Croisette avec les meilleures intentions.


      ``


76) Puis c’est la plongée vers Frasnes à travers la verdure de la côte du Bourliquet.

Dans ce sens-là tout va mieux !

      RE-FRASNES

77) Retour au poste de ravitaillement de Frasnes où, tel un robot tondeur de pelouse, l’Audax Pascal assure la propreté.

Pas un mégot ne pourrait lui échapper.



78) Un petit bonjour à l’autre table de service qui assure le ravitaillement non-stop.

79) Famille sportive des Loy accueillie par Jean Luc Deconinck.

A gauche le fils Victor qui, footballeur, porte l’ancienne tenue Ago de son frère.

Lequel frère, Antoine, milite chez les Espoirs avant de passer professionnel.

Puis Jean Philippe, le père, qui se distingua dans le milieu cycliste des années 1990.


Ne manque plus ici que Julien, le père et grand père, qui fut secrétaire des Audax Tournai.



80) Ne pas oublier un ultime biscuit pour la route du retour à Tournai.

81) Non sans considération pour les bénévoles de la Croix Rouge disponibles.

Ni pour le chauffeur du camion de l’organisation chargé de rapatrier le matériel.



82) Les commentaires vont bon train sur ce qui a été fait.

Et sur ce qu’il reste à faire en 37 km et 4 côtes.

83) Donc nouvelle sortie de Frasnes mais, cette fois, en prenant à droite :

« Retour » ou « Terug ».


      TROU ROBIN


84) Revoilà notre team de dames, toujours groupées, sur la route du retour.

Avec un tempo tel que certains sont bien contents d’accrocher leurs roues.

85) Le mal nommé « Trou Robin » est un affreux mur de 890m.

Il affiche une moyenne de 5,6% avec un maxi record puisqu’à 17% sur 50m.



86) Alors on se bagarre dans une sorte de trou de verdure.

87) Puis on émerge pour sortir vainqueur du Trou Robin.



88) Avec un beau dégagement au sommet alors que le panneau annonçant la pente se fait vieillissant.

89) Le souffle court ne dispense pas d’apprécier la majesté fleurie du lieu.

A cet endroit on est sur le haut de Montroeul au Bois où l'on vénère Notre Dame des Joyaux



90) Tout l’art est donc de réussir à sortir du Trou pour boucler la Grinta !

Alors, vivement la suite...



Pour le final et le retour à Tournai…

CLIQUEZ ICI




.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil