SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

A TOURNAI LA GRINTA ! DU CHALLENGE PROXIMUS AVEC LES AUDAX (1e Partie/3) DEPART 2018

2520 pédaleurs pour les Monts et Collines

le Samedi 28 avril 2018

Désormais sous l’égide de la société « Peloton » qui regroupe 40 grandes organisations cyclotouristes en Belgique, la 11e Grinta ! Challenge la Tournay a mobilisé 2520 pédaleurs. Sous un temps c ouvert mais sec.

01) Grosse animation à l’entrée de Tournai-Expo ce samedi 28 avril.

Avec l’affluence des cyclos venus en nombre de la Flandre et de Wallonie mais aussi du nord de la France.



02) Avant cela les Audax Tournai avaient, pour le compte de la nouvelle société Peloton mis en œuvre les grands moyens.

Par exemple avec un fléchage particulièrement soigné et efficace.

03) De nombreux panneaux signaleraient les différentes côtes répertoriées, avec indication du pourcentage.

Au sommet, d'autres, avec la mention "Next", annonceraient la côte suivante.



04) Au retour, les cyclos auront gravi 7 côtes sur le 70 km, 11 sur le 115 km, 17 sur le 155 km et 21 sur le 175 km.

Soit une élévation de 2400m sur cette plus longue distance.

05) Pour ce « grand plaisir » on vient en nombre et en force.

Ainsi les cyclos de Binche qui ne sont pas attirés que par l’odeur de l’Ename méritée au retour.


      PARKING


06) Avant cela il avait fallu accueillir les cyclos qui arrivaient quasiment tous en voiture.

Direction le parking de Tournai via la chaussée de Renaix.

07) Puis entrée sur le site parking en prenant la voie du garage Jaguar et filant jusqu’au stade Luc Varenne.



08) Une armée de signaleurs, sous la conduite d’Yves Verbeke, s’emploie à ne laisser aucune place vacante.

Ce parking de 780 places recevra un millier de véhicules.

Pour les autres ce sera dispersion dans les rues avoisinantes.

09) Participation amicale du club nordiste de Wavrin (59).

Bienvenue à eux qui voici peu organisaient chez leur traditionnelle Rando Jaune et Bleue.


      INNOVATION


10) La responsabilité technique de cette étape du Challenge Proximus incombe à Rein Leten.

Le voilà entouré par Michel Cordier et Michel Duhaut, alias Moustache, respectivement ancien et actuel président des Audax Tournai.

11) La nouveauté 2018 c’est la simplification et accélération des formalités d’avant départ.

Du moins pour les inscrits à l’avance via internet.



12) Via leur smartphone ou le document imprimé chez eux,les inscrits sont reconnus par l’organisation qui leur remet une plaque de cadre numérotée.

Pas de passage par le hall d’accueil pour les pré-inscrits.

13) Pour les inscriptions du jour, une dizaine d’ordinateurs sont en ligne.



14) Assistance technique pour ceux qui ne manipulent pas l’ordinateur.

Ou qui, comme ce cyclo de Leers, n’ont pas pris leurs lunettes !

15) Puis passage à la caisse avec un tarif entre 14 et 18 euros selon les distances et le nombre de ravitaillements.


      PREPARATIFS


16) Le café est offert, en libre service, tant pour les pédaleurs avant le départ que pour les bénévoles qui vont rejoindre leur poste.

Notamment les signaleurs comme Arthur et Pierre qui ne vont pas avoir chaud à Saint-Sauveur.

17) La carte donne une idée du parcours avec l’emplacement des côtes et le choix de distances.



18) Des liens en plastic sont à disposition pour accrocher la plaque de cadre.

La dite plaque servira aussi à la société Sportograf qui proposera ensuite les photos officielles.

19) Autre nouveauté appréciée à l’heure où l’on réduit la distribution de papier, les rubans autocollants.

Ils permettent de coller sur le tube horizontal du vélo… la liste des grimpées et le kilométrage.


      AU DEPART


20) C’est presque parti pour cette 11e Grinta ! à Tournai.

L’appellation étant aussi le titre d’une revue publiée en néerlandais.

21) Parmi les 2520 participants du jour, 405 dames prendront le départ.

Soit une belle proportion de 15%.



22) Comment se vêtir ?.

S’il fera sec, le ciel restera couvert et la température plutôt fraîche, entre 12 et 16°.

Alors sortons couverts.

23) Les portiques sont dressés pour animer les lieux et donner de l’ampleur à l’événement du jour.

Mais aussi pour faire connaître les partenaires.



24) C’est parti pour l’aventure, avec les cyclos régionaux du club Cent Amis de Bléharies.

      EN ROUTE

25) Bernard et Willy ont pour mission de faciliter le départ en direction de la rue de Breuze à Kain.



26) Pour votre serviteur le périple se fera sous la conduite de Paul.

Le motard a l’habitude du milieu cycliste car il officie surtout comme « Regulator » dans les courses d’amateurs et de professionnels.

27) Dès le 3e kilomètre se présente donc le pied du Mont Saint-Aubert.

Avec une ascension qui s’en tiendra cependant au col de la Croix Jubaru (99m), première difficulté (1800m à 4,2% avec maxi de 9%) du jour.



28) C’est l’allégresse générale car, au moins en ce début de parcours, les jambes sont bonnes.

29) N’empêche qu’il faut s’employer pour soutenir le tempo des jeunes costauds.



30) Ce qui n’exclut pas de s’intéresser à la prochaine campagne électorale.

Avec Ensemble, sur fond jaune, c’est : « A Tournai, Ensemble c’est mieux ».

Qui en douterait ?

31a) Passage devant la Croix Amand Jubaru, du nom de ce cycliste qui s’est tué là en vélo, le 14 Juillet 1897.

Croix face à la route descendant du sommet du Mont Saint-Aubert que notre Jubaru dévala trop vite !

Photo Alain Dutilleul.



31b) Arrive bien vite, au-delà de la Croix Jubaru, le passage au col éponyme.

Le panneau qui évoque la prochaine montée à 14,2 km ignore de plus petites côtes non répertoriées.

32) La traversée de la chaussée de Renaix se fait sous la protection de deux signaleurs, Jean Pierre et Christian.

Ils ont fort à faire avec des pédaleurs arrivant à pleine vitesse.


      BUCOLIQUE


33) L’impression que le cyclo se fond dans la nature ?

34) Puis le sentiment de visiter des lieux historiques en laissant derrière soi le château d’Anvaing.

Y fut signé, pour la Belgique, l’armistice de 1940…



35) La préoccupation du jour est cependant celle des chiffres de la Drêve du Caillois.

Le 2,7% de moyenne sur 1300m, avec un maxi de 6%, indique un modeste faux plat… montant.

36) Puis l’on se retrouve au pied du relief réunissant les Monts de Frasnes qui ont pour célébrité le Beau Site mais aussi Bousée ou le Bourliquet.

Sans oublier les Papins qu’on verra dans toute leur splendeur.



37) Rien de tel pour motiver l’alerte pédalée des cyclos du club d’Estinnes, jamais avares d’effort et de bonne humeur.

      FRASNES

38)Chez les Audax Tournai c’est… comme à la Ville !

Deux qui dirigent et Francis (le beau frère) qui signale au cyclo l’entrée du poste de ravitaillement.



39) Et puis là, un autre beau frère (Joël), qui contrôle la plaque de cadre pour autoriser l’accès au ravitaillement.

40) Entrée quasi victorieuse d’un quatuor de valeureux cyclos de Wavrin.

Passage sur tapis pour éviter les gravillons dans les cales des chaussures.



41) Un vaste espace de ravitaillement (Bevoorading) avec rangées de tables est installé dans la cour de cette école.

42) C’est libre service en biscuits et fruits.



43) Le réassortiment se fait au fur et à mesure.

44) L’équipe de service, très féminine, de la première tonnelle pour le solide.



45) Puis l’équipe, très masculine, pour le liquide avec gobelets remplis au fur et à mesure.

46) Réserve d’Aptonia, la boisson énergisante proposée chez Decathlon.

Avec pose de deux employés chez Décathlon : « Merci patron ! ».



47) Service dépannage cycle car il faut aussi s’occuper des machines… qui souffrent à force de monter.

48) Encore une petite ration de biscuits avant de reprendre la route !

Tout en sachant que ceux du 115, 155 et 175 km, repasseront bientôt par là.



49) Service d’accueil Audax, avec Jean Luc Deconinck responsable du site à gauche, pour l’équipe féminine qui débarque en force.

50) Un groupe bien soudée de valeureuses pédaleuses qui bouclera le 115 km.



51) Avant de reprendre la route, passage devant les toilettes mobiles de l’organisation.

52) Puis la suite des opérations sous la protection de Roland et Yves dans la ville de Frasnes.

Pour l’heure c’est priorité aux autos, donc stop des vélos…




Pour la suite en direction des Collines d’Ellezelles…

CLIQUEZ ICI



.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil