SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

UN NOUVEAU BEBERT DU MONT SAINT AUBERT AVEC ERIC GAMBLIN DE SAINT QUENTIN 2017

Un Bébert d’hiver pour Noël

le Samedi 09 Décembre 2017

Il avait loupé la journée des 132 Béberts le samedi 14 Octobre ? Eric Gamblin est venu de Saint-Quentin (Aisne) pour 20 tours de la Folie et devenir le 133e Bébert du Mont Saint-Aubert. Voyons-le en action.

01) Départ sur la place du Mont Saint-Aubert comme il se doit.

Comme annoncé par la météo il fait froid (2°) mais sec, avec un rayon de soleil l’après midi.

Départ en solitaire et comme en randonnée permanente.



02) Le compteur est remis à zéro tant pour la durée et la distance que pour l’élévation.

L’ambition est de 20 tours de 5km élevant à chaque fois de 125m.

Si l’on voit qu’il est 11h34, on note un 81 de pulsation cardiaque :

signe d’une certaine émotion… avant la courageuse aventure ?

03) Avant cela, il avait fallu, sur le parking du Mont Saint-Aubert, bien se couvrir et mettre dans les poches les barres énergétiques.

Bien emmitouflée, Annabel va prendre la voiture pour aller au Marché de Noël qui se tient en la Halle aux Draps sur la Grand Place de Tournai.


      DESCENTE


04) Le circuit est facile à suivre même quand on ne connait pas le Mont Saint-Aubert proche de Tournai.

Puisque le départ est pris au sommet tout commence par une belle descente via le carrefour de la Croix Jubaru.

05) Descente « à tombeau ouvert » ( ?) comme pour participer à l’hommage « Johnny » rendu ce jour à Paris…

Direction Kain, jusqu’à la Ferme Rose, donc sans s’arrêter au café le Cerf.


      MONTEE


06) Puis encore (et même toujours !) à droite.

Direction la Ferme du Reposoir… pas si bien nommée que cela puisque c’est déjà la remontée.

07) Une montée, via la (bien nommée !) rue de la Folie, qui est ponctuée d’un joli et fameux « raidard ».

Avec carrément un lacet montagnard qui étonne, puis qui éprouvera, notre sportif Saint-Quentinois.



08) Petit temps de respiration avec le virage dans un décor, pas encore sommital, passant de l’automne à l’hiver.

09) Encore à droite, après le chemin des Poètes, pour retrouver la place du Mont Saint-Aubert.

Et donc atteindre, en 5km, le sommet à 145m d’altitude.


      `RAIDARD`


10) Après quoi, c’est le départ pour un nouveau tour élevant encore de 125m.

Pour rappel on est « Petit Bébert » en 10 tours et « Bébert » en 20 tours dans la journée.

Mais on peut ambitionner le « Grand Bébert » en 40 tours et le « Super Bébert » en… 80 tours !

11) Au deuxième tour notre Eric saint-quentinois se met à gamberger :

« Je ne m’attendais pas à ce petit raidillon de 50m à 15% !

J’aurais dû mettre un plateau de 39 au lieu du 44 ! »



12) Comme il n’est pas question de retourner à Saint-Quentin, distant de 140 bornes, la solution est celle du « coup de cul » !

Et cela à 20 reprises puisque c’est le prix à payer pour le titre, honorifique, de « Bébert du Mont Saint-Aubert » !

13) Avec toujours autant de soulagement dans le virage qui permet de souffler.

Et donc de continuer.


      ``


14) Ah, ce fameux raidillon de la Folie qui en fait souffrir (et même capituler) plus d’un !

Et qui fait grimacer notre futur Bébert Eric Gamblin.

Il rêve d’un 39 lui qui avouera :

« Avec le 44 et 17/19/21 et 23 j'étais juste! »

      BEBERT

15) Pourtant il se félicite de l’expérience réussie :

« Une bien belle sortie où tu luttes contre toi-même.

Je dirais même un bon moment pour se retrouver et remettre les choses à leur place. »



16) Sacré « Bébert », le voilà surpris par une photo de Moustache, le président des Audax Tournai, lors de la 19e ascension.

Décor fantastique pour notre premier Bébert… d’hiver, à 15 jours de Noël ...

17) Puis le rangement de la machine dans le coffre pour regagner Saint-Quentin.



18) Et l’envoi, le lendemain à 11h38, de la photo du compteur avec des chiffres parlant d’eux-mêmes :

en 5h de route, 98,06 km parcourus et 2564m d’élévation.

19) Eric Gamblin est donc le premier « Bébert » dans la formule « randonnée permanente ».

Pour ce faire, sans plus de formalités, il suffit de trois photos :

du héros avant, pendant ou après l’action, du compteur au départ puis du compteur à l’arrivée.

Envoi à michmoustacheZskynet.be (remplacer Z par @ ).




Attention… devenir Bébert du Mont Saint-Aubert… c’est une ambition !



.
Pour voir ou revoir la journée des 132 premiers Béberts...
CLIQUEZ ICI


.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil