SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

ATTRAYANTE PREMIERE BOURSE AUX VELOS ANCIENS A TOURNAI 2017

Tout se crée et rien ne se perd

le Samedi 18 Mars 2017

Nos machines sont le résultat de presque deux siècles de création. D’où l’idée de les collectionner, de les restaurer ou de les maintenir en état de marche. Et d’où la bonne idée de Damien Seynaeve à Tournai.

01)Une bourse aux vélos anciens s’est tenue à Tournai à l’instigation de Daniel Seynaeve, d’Antoing, professeur de multimédia à Saint-Luc.

Lui-même se présente comme un « accumulateur » plutôt qu’un collectionneur mais il savait que la mode du « vintage » serait de nature à créer un « buzz » à Tournai.



02) Sur un espace de 400 m2, dans les locaux de la Bourse aux Livres de la drève de Maire à Tournai...

Une quinzaine d’amateurs de vélos anciens (au moins 30 ans d’âge) sont venus montrer une partie de leur collection ou/et proposer leur surplus à la vente.

Bourse ouverte à tous vendeurs et tous chalands.

03) L’ambiance était donc alors de « chineurs » simplement curieux ou en quête de la pièce rare, voire de la chose qui pourrait faire leur bonheur.

Les uns ayant une idée bien précise, les autres se fiant à leur flair.



04) Si la bourse est destinée à tous publics, elle intéresse particulièrement les mordus de l’histoire du vélo.

Ainsi mon voisin Jean Michel Depessemier, auteur de l’ouvrage « Les Wallons picards dans le Tour de France » (2012, éditions Wapica) et réputé collectionneur de maillots de coureurs.

05) « Les vélos de Jacques » sont une référence dans le milieu des vélos anciens.

Et le président de l’association aussi.


      ````


06) C’est donc une chance que d’avoir, à Tournai, la présence de Jacques Beyly, venu de Saint-Leu la Forêt (95).

Le site www.les-velos-de-jacques.com fait office de bible et vous en met plein la vue.

      BOURSE

07) Outre les personnes passionnées (et passionnantes) que l’on rencontre, une bourse c’est cela :

la recherche de l’objet qu’il faut savoir débusquer.



09) Même si sa spécialité ce sont les vieux vélos… fiers (comme lui) d’être Bourguignons.

Avec une fougue inégalable et mystérieuse, il vous expose les particularités de ses antiques montures.

10) Mais de lui-même vous ne saurez rien. Sauf qu’il recherche des vélos de toutes marques et qu’on le joint à cette adresse mail :

Historoubaix@gmail.com .

Car, consentant à avouer qu’il est de Lys lez Lannoy (59), il donne de la voix… mais pas son nom.



11) Tout l’art réside dans le détail :

ainsi ce vélo de la marque Peugeot qui porte la célèbre plaque de l’original « lion marchant sur une flèche »…

Premier emblème des constructeurs franc-comtois, cette plaque fut dessinée en 1847 et se tiendra sur le tube de direction des vélos jusqu’en 1920.

      COLLECTIONNEUR

12) En pareille compagnie de vélos anciens, il n’est pas étonnant de rencontrer Jean Guy Sapin.

De Blandain, c'est un mordu des courses cyclistes et de leur histoire.



13) Avec une prédilection pour les « Amis du Paris-Roubaix » dont il est un des vice-présidents.

Il annonce et convie, après l’inauguration du 5 avril, à la découverte sur rendez-vous d’une salle au vélodrome de Roubaix dédiée à la Classique Paris-Roubaix :

contact pour rendez-vous groupes ou clubs: jeanguy_sapin@hotmail.com

14) Ces rencontres dans les allées ne font pas oublier la vocation première de la bourse aux vélos anciens.

Avec des pièces en veux-tu en voilà.


      ``


15) Au point que cela attire des curieux parfois venus de loin.

Ainsi ce "young" visiteur, aussi « British » que son "look", qui s’est fendu d’un « Very nice » satisfait.

16) Damien Seynaeve, l’organisateur de cette première bourse tournaisienne aux vélos anciens, n’est pas avare de commentaires sur son propre stand.

Ni sur le site www.tumbleweedcycles.be où il expose sa raison d’être.


      AMBIANCE


17) Il faut avoir l’œil et, par exemple, tomber en arrêt sur cette antique monture Terrot datant de 1901.

18) L’intérêt pour la chose cycliste peut prendre des voies détournées.

Ainsi ce mordu de Mouscron qui avec ses potes participe à des festivités liées au Paris-Roubaix.

A vivre avec eux dès le prochain 6 avril au départ de l'auberge du Paris-Roubaix.



19) Si les machines de collection ne s’échangent pas très vite, la recherche de pièces manquantes fait fureur.

20) Pour une somme plus que modeste, toute une série de machines ayant été révisées sont proposées au public.



21) Avec une petite affiche qui en montre les caractéristiques.

Ainsi, en état d’époque, ce Viscount course proposé à 50€.

Avec la mention du réviseur : « pièces haut de gamme TA et Shimano ».

Et une appréciation qui vaut de l’or : « C’est pas du caca » !

22) Ces machines sont issues de l’atelier « Ressourcerie d’Ath ».

Elles auront droit à une seconde vie.


      `SECONDE


23) En voilà une, de machine, qui aura droit à une seconde vie à Bruxelles.

Elle démarre fort dans les allées du hall d’exposition local, Hall [3] à l’arrière de la Bourse aux livres de Tournai (Drève de Maire 44).

Hall de 380 m2 disponible pour autres bourses de collections: t.productions@laposte.net

      ``

24) Dotée d’un triple plateau cette machine se recommandait du constructeur Bachelard avec une étiquette à 135€.

Un "randonneur" remarquera que le porte-bagages avant, à lui seul, peut valoir le déplacement... car on n'en trouve plus en neuf!




Une bourse c’est forcément l’occasion de bonnes rencontres et de bonnes affaires.


.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil