SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

VOYAGE ENTRE AUDAX TOURNAI A AVALLON DANS L’YONNE (1e Partie/2) 2016

Fameuse et chaude pédalée dans le Morvan

du Dimanche 17 au Vendredi 22 Juillet 2016

En 4 étapes au départ d’Avallon, sous la conduite de Daniel Houtekins, 25 Audax Tournai dont 16 cyclos ont parcouru et visité le Morvan dans la région du Bourgogne, à cheval sur l’Yonne, la Nièvre et la Côte d’Or.

00) Ils sont (déjà) beaux et (encore) fringants les Audax (dont 4 Audaxettes) qui répondent à l’invitation de Daniel Houtekins.

Ce lundi 18 juillet vont quitter l’Hôtel Vauban d’Avallon pour une première étape en direction de la vallée du Serein.



01) Le Morvan est une région (très) vallonnée annonçant le Massif Central et située en partie sur les départements de l’Yonne (Auxerre 89), de la Côte d’Or (Dijon 21), la Nièvre (Nevers 58) et la Saône et Loire (Macon 71).

C’est généralement vert, comme sur la carte.

02) Les braves pédaleurs et pédaleuses sont accompagnés d’encore plus braves marcheuses qui visiteront de fond en comble la région.



03) Pour que nul n’en ignore, voilà l’équipe Audaxieuse qui se lance dans la première étape d’une centaine de bornes cumulant un millier de mètres d’élévation.

04) On roule groupé sous la conduite de Daniel Houtekins, vice-président des Audax Tournai, qui a tracé les parcours et organisé le séjour.



05) Derrière, on suit joyeux et plein d’entrain, en direction du nord.

06) Le temps sera tellement beau qu’on pourra parler de canicule puisque le thermomètre dépassera 35°.



07) En bon randonneur qu’il est, Daniel Cauchie avait rallié Avallon en trois jours de pédalée.

08) Ce qui donnera un séjour plus ensoleillé qu’à la Semaine Européenne d’Auch, dans le Gers, la semaine précédente où se trouvaient trois couples d’Audax Tournai.



09) En queue de groupe il y a ceux qui veillent au grain et sont parés pour l’assistance technique.

Mais on ne déplorera que deux crevaisons.

      SÉRÉNITÉ

10) Sereinement, avec le soutien moral de son président Moustache, le groupe des Audax file vers le Serein.



11) On roule donc tranquille mais sur un terrain plus corsé qu’il n’y paraît pour l’heure.

12) La rivière Serein est donc bienvenue pour s’arrêter le temps de souffler.

Et le temps de voir des poissons heureux dans l’eau.



13) Puis les cyclos se mettent bien en rang pour rappeler que la rivière Serein, longue de 188 km, vient de la Côte d’Or pour se jeter dans l’Yonne.

Elle-même est affluent de la Seine.

14) Les chardons du bord de route ont forcément quelque chose de symbolique.

Mais allez savoir quoi !



15) En tous cas les routes sont en bon état, ce qui épate toujours un groupe de cyclos belges.

      NOYERS SUR SEREIN

16) On entre dans Noyers (prononcez Noyère) sur Serein par une porte médiévale qui annonce une cité très pittoresque.



17) La rue principale, toute pavée, ne manque pas de charme.

18) Alors on abrège la visite pour profiter d’une terrasse sur le trottoir.



19) Le prétexte d’un apéro de vacances est tout trouvé puisqu’il sera bientôt midi.

20) A 20m de là se trouvait la table réservée au restaurant Le Millésime qui va se révéler très accueillant.



21) En effet le patron offre un « canard » qu’il a rebaptisé « Eau du Jardin » et qu’il aspire.

Moustache tend sa tasse… pour la boire.

22) Avec Arthur, le patron passe directement du producteur au consommateur.


      ``


23) Tout cela met de l’animation dans la ruelle, au point de motiver un photographe en vacances.

Le Bruxellois Luc Pottiez va entrer en action et nous éclairer de ses lumières.

24) D’où cette photo de groupe au cadrage parfait et aux contrastes très prononcés.

Merci à vous, cher maître.


      RETOUR AVALLON


25) On aurait voulu rester plus longtemps chez les Nucériens qui sont au nombre de 650 à Noyers sur Serein.

Mais le chef a dit qui était temps de prendre la porte de sortie.

26) C’est l’heure de la canicule chez les Morvandiaux.

Pourtant pas comparable avec celle du désert d’Atacama du Chili que Danicau traversa jadis.



27) Donc l’heure de la chasse à la canette, mais les bistrots se font rare dans les campagnes.

      DEUXIEME JOUR

28) Nous voilà au matin du deuxième jour.

C’est le moment de préparer les machines en attendant l’heure du petit déjeuner.



29) Révision du parcours sur la carte car il s’agit cette fois de partir vers le sud, au pays de Vauban.

30) La troupe s’est de nouveau réunie, mais cette fois en profitant du cadre verdoyant de la cour intérieure de l’hôtel.



31) L’Hôtel Vauban est à 500m du centre d’Avallon où se dresse la statue du Maréchal de Vauban.

Un homme de génie qui construisait des forteresses imprenables et qui prenait, à coup sûr, celles des autres.

      VAUBAN PARTOUT

32) Vauban fut aussi un homme social se souciant du sort des paysans de son époque et des ouvriers qui construisaient selon ses plans.



33) Certainement par égard à ce grand homme, les cyclos prolongeaient la soirée à la terrasse de Roberto, en face.

Mais le matin on roule.

34) La petite ville d’Avallon, comme tant d’autres, a un vieux centre entouré de remparts.

Remparts d’autant plus efficaces qu’ils renforcent la pente raide dominant la vallée du Cousin.



35) Saint-Léger, le village natal du maréchal de Vauban qui vécut de 1633 à 1707, donc à l’époque de Louis XIV, s’enorgueillit aujourd’hui d’être Saint-Léger Vauban.

36) Et la statue du grand homme a sa place au coeur du village qui compte quelque 387 Léodégardien(ne)s.


      REGION DE LACS


37) Vers le sud, les champs laissent place à des forêts qui occupent des versants prononcés et enserrent une série de lacs.

Ici celui de Saint-Agnan.

38) Si l’ombrage est appréciable en cette pédalée ensoleillée, les rudes montées laissent des traces.

A plusieurs reprises on s’élévera d’une centaine de mètres sur des côtes de deux ou trois kilomètres.



39) Quelques GPS sont de service mais l’organisateur se fie d'abord à sa bonne carte et à la signalisation routière.

40a) La halte du midi a quelque chose de paradisiaque avec son Auberge Ensoleillée, située dans la campagne de Dun les Places.



40b) Là encore photo de groupe avant de reprendre la route et son vert décor.

      BREVET A DENIVELEE

41) La beauté des lieux a son prix. Ici vue de Chalaux.

Les cent bornes du jour auront élevé de 1498m : c’est plus qu’un BAD.



42) S’ils ont droit à la même vue à Chastellux sur Cure, le châtelain et le cyclo ne sont pas soumis au même régime.

43) Sauf qu’il n’est pas malheureux le cyclo quand il retrouve son monde pour l’apéro du soir partagé entre tous à l’hôtel.



44) Moment de détente avec la maquette d’un livre dont on entendra certainement parler bientôt.

Vivement la rentrée littéraire ?

45) En attendant, bonne santé à tous.




Pour les deux jours qui vont suivre avec autant d’aventures … CLIQUEZ ICI



.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil