SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

La 9e Grinta ! Challenge (2e PARTIE/4) chez les Audax Tournai 2016

Direction Frasnes

le Samedi 04 Juin 2016

Les 2750 participants de la 9e Grinta ! Challenge la Tournay partent, via le col de la Croix Jubaru vers Frasnes où, avant les Monts, ils arrêteront pour un copieux ravitaillement.

51) Il fait bon rouler, d’où le sourire, même si l’horizon n’est pas dégagé.



52) Après Anvaing, virage à droite face au château pour prendre la Drève du Callois.

53) Scène de solidarité :

le cyclo à gauche rend la pompe aux deux cyclos de droite qui l’ont dépanné alors qu’il avait perdu ses cartouches de CO2.



54) Pendant ce temps-là le peloton continue à défiler.

      CHATEAU D’ANVAING

55) Sans faire trop de bruit car à cette heure encore matinale il ne faudrait pas déranger le comte de Lannoy.

Le père de la comtesse Stéphanie, devenue héritière du grand Duché du Luxembourg par son mariage, loge au château d’Anvaing.



56) L’ordre du jour pour les cyclos c’est la route bordée d’arbres s’offrant à eux.

57) Avec un panneau qui devrait les rassurer :

la Drève du Callois c’est 1600 m à 2,9 % avec un maximum à 4,5 %.



58) Dans cette campagne, les chemins sont étroits mais bien dégagés malgré les intempéries de la semaine.

59) Avec quelques « coups de cul » en virage qu’il convient de bien négocier.


      RAVITO FRASNES


60) Si la route est à tout le monde, l’entrée à l’école de Frasnes est réservée aux cyclos porteurs d’une plaque manifestant qu’ils sont bien inscrits à la Grinta ! Challenge.

61) Profitant de leur mise à pied, les cyclos de la Roue Houdinoise s’offrent une petite photo de groupe.



62) Il se peut que le regard des contrôleurs, Marc et Joël, ne se porte pas exclusivement sur les plaques de cadre.

63) Même la moto les intéresse, surtout quand c’est une BMW conduite par Patrick Caufriez chargé de piloter le « reporter officiel ».

Pour Patrick qui est un habitué des courses le cyclotourisme est une belle découverte, même s’il a droit à une organisation sortant de l’ordinaire.



64) Le festival de Cannes étant terminé, des restants de tapis ont été récupérés pour la Grinta !

Ainsi les cales des chaussures ne vont pas se prendre dans les gravillons.

65) Vue générale du ravitaillement installé dans la cour de l’école pour 4000 passages de cyclos affamés et assoiffés, les distances autres que le 69 km passant deux fois ici.

Voyez, à gauche, le cyclo de Somain dont les lunettes semblent bien accrochées à la veste.



66) A ce ravitaillement organisé sous deux tonnelles, donc offrant quatre côtés pour le service, siège Momont, le doyen des Audax Tournai.

Pas besoin de radio, mais de quoi épater le cameraman de No Télé !

      LIBRE SERVICE

67) Derrière les tables on s’active pour réassortir les bacs à fruits.


      ``


68) De même pour les bacs à biscuits, genre gaufres, pains d’épice et galettes de chez Méli.

69) Sans oublier les barres énergétiques de chez Décathlon.



70a) Comme disent Suzy et Sylvie :

« Chez nous c’est libre service. On se contente de réassortir, car il ne divise pas en morceaux, le ravito de la Grinta ! 

70b) Cette année la soif n’est pas terrible mais la cruche de René ne cesse de se vider.



71) Ainsi l’appétit vient en mangeant et en buvant car la route est encore longue.

72) Pour le cyclo et sportif biker bruxellois, Patrick, la Grinta sur vtt est un entraînement à une prochaine randonnée dans les Dolomites.


      MONSIEUR PROPRE


73) Comme d’habitude, l’Audax Pascal Delzenne fait office de Monsieur Propre.

Ne rien laisser traîner est le meilleur moyen d’inciter les autres à la propreté. Mais cette mission a d’autres vertus inattendues.

74) Ainsi les lunettes du cyclo de Somain auront-elles été récupérées et confiées, dans un premier temps, au responsable du site de ravitaillement l’Audax Jean-Luc Deconinck :

« Merci les gars » qu’il disait !



75) Dans sa mission, le Monsieur Propre circule beaucoup et donc rencontre beaucoup de connaissances.

Par exemple les grands rouleurs des Cyclotouristes d’Antoing.

      REPRENDRE LA ROUTE

76) Photo du groupe des cyclos hennuyers de Boussu, portant la marque des Cycles Gabriel, avant de reprendre la route.



77) Petite révision mécanique, principalement du côté des dérailleurs qui sont très sollicités.

78) Puis un coup d’oeil sur la carte pour repérer où l’on est et mesurer ce qu’il reste à faire.



79) De nouveau sur le tapis déroulé, mais en direction de la sortie, cette fois.

80) Venue de Racquinghem, près de Saint-Omer dans le Pas de Calais, une joyeuse troupe de costauds parés pour les longues distances du jour.



81) Tout cela à la grande satisfaction de l’Audax Jean-Luc Deconinck, responsable de ce ravitaillement à Frasnes depuis la première édition, il y a neuf ans.

      SORTIR DE FRASNES

82) Blocage (ou piquet de grêve?) pour les cyclos à l’accès de la rue principale dans la traversée de Frasnes ?



83) C’est le signaleur Yves Debrabandere qui, pour la fluidité le trafic, laisse la priorité aux autos.

84) Puis, quand c’est aux vélos de passer, il protège leur traversée.

Selon les règles de l’art du signaleur d’une randonnée cyclotouriste qui n’est pas une course.



85) La sortie de Frasnes est promesse d’une grimpée dans les Monts, c’est inévitable.

86) Ici la montée vers le hameau de la Croisette, via le flanc est, a été mise au programme.


      LES PAPINS


87) Après la Croisette, il y eut le Saule pendu, le Mont de Mainvault et Bousée.

Or nous voilà déjà au sommet de la côte des Papins qui est sans doute la plus dure du jour. Selon l’Encyclopédie Cotacol, cette montée est à 7 % sur 1100 m avec un maximum à 16 %.

88) Pour Sophie ce n’est pas pis que sa triple montée du géant de Provence en une journée.

Depuis … elle est Cinglée … du Ventoux !



89) Quoiqu’il en soit, il faut appuyer sur les pédales, fort et même très fort.

90) Cependant certains parviennent à maintenir, en souplesse, un bon tempo.



91) Ceci, puisque le temps est vraiment couvert, sans avoir droit au paysage habituel.

92) Chacun y va de son style personnel, mais la pédalée en danseuse s’impose à presque tous.



93) Au moins durant un temps car il n’est pas question de batifoler dans les herbes.

      VIRGINIE D.

94) Dans ce petit groupe en plein effort lui aussi, voyez le regard en direction du fossé :

c’est Virginie D. qui repère le photographe qu’elle a connu dans une autre fonction … il y a bien longtemps.



95) Elle est superbe, Virginie, dans son talent de sportive à vélo, non ?

En souplesse !

96) Ceci alors que les autres, même en s’arc-boutant sur leur machine, ont de la peine à s’arracher.



97) C’est même quasiment l’énergie du désespoir dans le petit groupe Stadbader qui suit.

98) Heureusement, un replat permet de reprendre courage :

« Cela va aller ! »



99) Même que, Predictor l’aurait prédit, après la montée viendra la descente.

Alors pourquoi se faire mal ?



Pour le ravitaillement de Flobecq via les collines d’Ellezelles … CLIQUEZ ICI



.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil