SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

VENDREDI 07 SF VIGNOBLES GAILLACOIS ET FETE DES VINS (6e Partie/7) 2015

Virée sportive et conviviale autour de Gaillac

du 02 au 09 Août le Vendredi 07 Août 2015

Plein beau temps et une grosse attraction à Gaillac après le charme de la bastide qu’est Lisle sur Tarn. Journée au relief plus modeste qui permit aux handicapés … de s’échapper !

239) Départ d’Albi cette fois, tout en misant sur le P2 et les points d’accueil de Gaillac (deux fois) et Lisle sur Tarn.

Donc plein ouest et plein soleil sur un parcours plus tranquille que la Fête des Vins.



240) Comme on s’en doute, entre 8 et 9h, c’est la grosse affluence au KM 0 établi au carrefour de la Permanence.

241) Il n’est jamais vain de rappeler les consignes de prudence.

Et même de courtoisie quand les vélos sont en groupe.

Sinon c’est le risque de s’entendre dire :

« Hé, les vélos ! Il y en a qui bossent ici ! »



242) Donc pas la peine de jouer les finauds du genre :

« Ho les bosseurs! Cela vous passera avant que cela me reprenne ! »

Alors prudence et courtoisie.

243) Le danger est aussi de manquer d’attention au milieu du peloton.

Et donc de déraper !

Même en pleine campagne quand l’attention se relâche.



244) A l’entrée de Florentin, annoncé comme un village perché pittoresque, un bouchon se forme.

245) Le pied à terre s’impose ainsi que la vigilance.

Du coup on en oublie de profiter de la beauté du lieu.



246) En fait la situation est devenue cocasse car les automobiles qui, en temps ordinaire auraient déjà de la peine à se croiser, sont prises dans la nasse des vélos.

      GAILLAC SUR LE TARN

247) L’arrêt suivant est provoqué par l’arrivée à l’aire d’accueil.

Mais il est encore tôt et l’on y repasse au retour des parcours au dessus du P1...



248) Alors c’est redémarrage immédiat.

Sauf qu’il y a un os : une pente raide et en virages sur route étroite.

On entend craquer des dérailleurs et vociférer des genoux ( ?).

249) Tout s’arrange au kilomètre suivant avec le pont sur le Tarn à la sortie de Gaillac.



250) Dans l’esprit de la Semaine Fédérale et dans la perspective d’une bonne journée de détente, nombreux sont ceux qui jouent les touristes :

contemplation du lieu quand on a la chance d'être là!

. D’un côté vue sur l’Abbaye Saint-Michel...

251) De l’autre, mieux ensoleillé le matin, vue sur les toits du quartier de l’ancien port rivulaire.



252) Sur le pont de Gaillac, on y roule et on y marche…

253) Et on y pose aussi entre bretons de Lanester. Avec, à droite, Martine Cano, vice-présidente de la FFCT.

Très active dans Fédération, Martine est chargée de la revue Cyclotourisme, l’international, l’éthique, la culture et le patrimoine.

Dans le Nord, dont elle est originaire, on se souvient de sa pratique du cyclotourisme au sein de la famille Carré et du Vélo Santé de Cambrai.



254) La lente et longue montée à Montans donne lieu à maintes réflexions.

Cela tourne autour de mon (bon) temps, du montant (des vélos). Sans oublier Montans, le village connu pour son archéosite de poteries sigillées.

Ne pas se monter le cou pour autant, en chantant la Bicyclette d’ Yves M … !

255) Les décorations riveraines se faisant rares dans le Tarn, on apprécie d’autant plus celle-ci.

Or elle consiste à, tout simplement, aligner toute une série de maillots personnels.



256) La dame n’en revient pas du succès de son initiative et explique au photographe arrêté :

« Mon mari est cyclo et bénévole à Gaillac. C’est lui qui a eu l’idée de décorer ainsi notre clôture.

Il sera enchanté de vous avoir fait plaisir ! »

257) Attroupement, au stop, du fait de l’annonce d’une séparation entre le P2, à droite, et le P3, à gauche.


      LISLE SUR TARN


258) Prendre à droite c’est tout de suite retraverser le Tarn pour entrer dans Lisle sur Tarn où est annoncé un point d’accueil.

Nombreux arrêts photos là encore, dont ceux de cyclo(te)s portant le maillot de Flers dans l’Orne et de la SF 2011.

259) Arrêt groupé des cyclos sarthois (72) de Saint Corneille qui le 7 juin dernier organisèrent leur 7e Cornélienne.



260) De face, au risque de cacher le paysage, les cyclos du Rayon Florentais.

Donc de Saint-Florent le Vieil, dans le Maine et Loire (49).

261) Lisle Sur Tarn est une bastide tarnaise dont les rues sont disposées perpendiculairement autour d’une vaste place bordée d’arches.

Virage, ici, à l'angle d'une vaste façade rouge à colombages.



262) En 2014, le début des travaux de construction du « barrage de Sivens» sur le territoire de la commune, crée un affrontement entre « pro » et « anti-barrage » au retentissement national.

263) L’aire d’accueil a mis une belle animation dans cette bourgade de 4500 habitants.



264) Puis direction Gaillac sur des routes planes au pied des coteaux gaillacois.

      GAILLAC EN FETE

265) Entrée très embouteillée ( !) au pays du « Vignoble millénaire ».



266) Puis concertation sur la suite du programme sachant que la Fête des Vins de Gaillac débute, cette année, dès le vendredi à l’occasion du passage des cyclos.

267) En avant la musique dans le vaste espace ombragé aménagé pour la fête.



268) Cette journée du vendredi leur étant particulièrement dédié, les handicapés inscrits comme tout le monde à la SF sont aux premières loges.

269) Au-delà des stands de ravitaillement habituels, les cyclos vont pouvoir circuler, verre en main, entre une centaine de chalets.

Ces chalets abritent autant de vignerons producteurs de l’AOC Gaillac.


      SERIE DE RENCONTRES


270) Rencontre annuelle (comme souvent entre assidus des SF) d’un trio de cyclos de Laval Nord, dont le président André Rousseau, qui fait plus que déguster.

271) Or on apprend qu’au printemps le club lavallois a été frappé par un épouvantable drame.

Une voiture folle est venue percuter un groupe de sociétaires partant en randonnée.

Bilan : deux morts et 12 blessés dont un toujours dans le coma ...

L’horreur ! et la tristesse ...



272) On se limitera maintenant à citer le nom du club de ceux qui ont posé pour la photo souvenir de Gaillac.

Ici les cyclos d’Aurillac, du Cantal.

273) Là les CTAM, soit les CycloTouristes d’Avenières Morestel, venus d’Isère.



274) Comme à la parade devant le Domaine du Moulin, et portant maillot jaune (comme le célèbre héros cycliste local), les cyclos d’Yffiniac, en Côtes d’Amor.

275) Les allées entre les chalets sont à peine assez larges pour la foule des cyclos...


      AUTRES RENCONTRES


276) Campés autour du tonneau, les Bretons de Saint-Gilles (35) en Ile et Vilaine.

277) Venus du bord de Loire, entre Angers et Saumur, les cyclos des Rosiers sur Loire (49) au stand Michel Bastide.



278) Là une famille franco-allemande, pour ne pas dire Munico-Roubaisienne … qui roule sur le même vélo.

Soit un « quarte », sorte de tandem à quatre places.

La maman, Stéphanie, est fille de Raymond Bodart qui, en 1988, organisa la SF de Roubaix.

279) Dans le Nord on s’en souviendra longtemps.



A droite, venu de Dordogne, André Lacombe joue les intrus.



280) Même sympathique intrusion mais, cette fois, dans le groupe des cyclos de Varades (44) en Loire Atlantique.

281) Joyeuses couleurs du groupe de cyclos de Château-Gontier, représentant la Mayenne (53).



282) Un véritable mélange de maillots à dominante Herbretaise.

C’est la guerre en Vendée ?

283) Puis la surprise du chef !

Le président André Klavun congratule Christian Blocq, des Cyclotouristes d’Antoing (B).

Christian passe en effet sa semaine à suivre le plus grand parcours tout … en s’arrêtant à tous les points d’accueil …

et en visitant les autres lieux touristiques.


      RENCONTRES CONCERTANTES


284) Après le président du Cosfic 2015, c’est celui du Cosfic 2016 qui entre en scène.

Jacques Rouget alpague ici le tandem de Tilff (B) Elvira et Christian qui sont connaisseurs des pays d’Asie Centrale.

285) Arrivent en renfort les cyclos de Chevigny (Côte d’Or) dont le club est aussi celui du président Rouget.



286) L’ordre est rétabli au pied du Mont des Alouettes ?

Bien qu’encore incomplet le groupe de cyclos des Herbiers (85) est imposant !

287) Tout le monde étant satisfait, les Cent-Colistes Gérard et Nicole sont prêts à quitter la Fête des vins.



288) Mais un nouvel arrivant, en l’occurrence Claude Meurisse, du BAZ Carvin (62), relance les hostilités chez les cyclos vendéens de Saint-Fulgent.

289) Puis c’est le maillot des Cent Cols, qu’on croyait reparti à la chasse aux cols ( !), qui revient à la charge !

Il y a crainte que ces gens-là ne "se perdent entre Gaillac et Rabastens" ... selon l'expression locale qui conseille la sobriété plutôt que l'ivresse!



290) On croit devoir recourir au comité éthique (et non pas éthylique) de la FFCT pour que tout ce beau monde mette bas les armes.

En l’occurrence les verres de Gaillac !

Merci au randonneur Francis Touzeau, de Montauban, d’être intervenu !

      RETOUR ALBI

291) Les machines ayant été retrouvées, le pilotage retour eut parfois quelque chose d’automatique.



292) Mais, chassez le naturel, il revient à vélo :

au moins le temps de remarquer le donjon de Labastide de Levis dominant Albi.

293) Revenu, sain et sauf, à la Permanence, le héros du jour se mélange les comptoirs :

« Chef, un Albi d'maillot, siouplait ! » … qu’il fait !

Avant de préciser : « Et du bon ! ... Hic !! »




Et si on avait fait toute la semaine … à Gaillac ?




.
POUR L'ULTIME ETAPE EN VALLEE DU TARN LE SAMEDI 08 AOUT 2015 ...
CLIQUEZ ICI



.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil