SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

A SECLIN RANDONNEE PLAIMONT DANS LES PLATES WEPPES 2015

Ambiance estivale pour 420 cyclos

le Dimanche 28 Juin 2015

Au départ de Seclin direction Steenwerck puis retour pour ceux du 65 km. Les Monts de Flandre, Noir et des Cats, étaient promis à ceux du 107 km. On est donc sagement resté dans les plates Weppes.

01) De Seclin on ne verra que son contournement.

A la notable exception de sa célèbre distillerie qui propose la fine liqueur « Napoléon ».

On se damnerait pour moins que cela s’il n’était question, ce jour, de privilégier la randonnée du Cyclo Club Seclin.



02) C’est à la Salle Dédule, rue de la République, au nord de Seclin, qu’était fixé le rendez-vous de cette organisation.

Quasi sans concurrence dans les alentours de la Métropole lilloise.

03) Bon accueil pour les formalités d’inscription : 2,5€ donnant droit au fléchage des 30/65/107 km.

Avec feuille d’itinéraire et un bon pour le sandwich-boisson d’arrivée.

Plus un ou deux ravitaillements à Steenwerckx sur le 65 et 105 km.



04) Table d’inscription supervisée par Paul Detis, le secrétaire du club et responsable de l’organisation.

05) L’accueil est complété par le café servi par le président Francis Bodlet.

Sous le contrôle du trésorier du club.



06) Regroupement des cyclos Scalbert-Dupont sous le prétexte de remplir la fiche d’inscription bien assis.

07) Préparatif d’installation du stand Speed Cycles d’Haubourdin très fidèle à la cause du cyclotourisme.


      PREPARATIFS DEPART


08) L’espace ne fera pas défaut mais le portail d’entrée est étroit.

Comme si la randonnée était sous contrôle !

09) Cette photo n’est qu’un échantillon (les plus beaux ?) puisque les cyclos de Phalempin seron 25 à s’inscrire.

Le club le plus nombreux.



10) Parmi les 420 participants du jour, Patrick et Elisabeth Monfilliette de l’Urfa-Lille.

Lauréats complets du BCN/BPF de la FFCT, Patrick et Elisabeth se consacrent désormais à l’international qui, par le biais des routes « Euro-Vélo ».

D’où leur prochaine virée en Irlande !

11) Sur le coup de 8 heures croisement entre ceux qui partent vers l’ouest et ceux qui arrivent encore pour prendre le départ.



12) Ainsi ceux d’Haubourdin qui, en proches voisins, n’ont eu que Seclin à traverser.

13) Ceux du 65 km n’auront d’autres difficultés à surmonter que des ponts. Ainsi, valable pour tous, celui sur le canal de Seclin au km10.


      SOMMET DE PLATITUDE


14) Avec l’insouciance de la jeunesse portant le maillot « Team Anex ».

Club de Camphin en Carembault, affilié à la FFC.

15) Dans le peloton des cyclos de Lesquin on n’a même pas le temps de voir que cela monte !



16) Les alentours du canal de Seclin se prêtent à la bonne balade des cyclos de Loos.

17) Y compris pour les adeptes de la marche via un sentier balisé.

Mais les pédaleurs du jour n’en ont cure !



18) Le patelin suivant, au doux nom de « Le Bac » plonge en pleine actualité lycéenne française.

Le Baccalauréat ne sera pas de trop pour lire et comprendre, d’un coup d’œil, toutes les indications des panneaux de signalisation.

Faites donc le test du bac permis de conduire !

19) La deuxième difficulté ( ?) ne tarde pas.

Il s’agit cette fois d’un pont sur la rivière canalisée de la Deûle.



20) Obstacle franchi sans coup férir alors que les bateaux passent tranquillement au dessous pour relier Douai à Deulémont.

21) Après quoi c’est la traversée dominicale de Wavrin.



22) Avec l’impression que les cyclos locaux sont allés rouler ailleurs que sur leurs terres des Weppes.

Le Brevet Cyclo de la Montagne de Reims était en effet au calendrier du club!

      D’UN RAVITO A L’AUTRE

23) Certes il était installé à gauche et juste avant le village, mais plus d’un cyclo venu de Seclin a failli se méprendre.

Or, dans sa grande modestie, ce ravito s’adressait à ceux d’Erquinghem sur Lys !



24) Les préposés auront donc eu principalement droit au défilé des Seclinois !

25) Parmi ceux-ci, les cyclos de Lambersart qui vont donc s’arrêter 500m plus loin.



26) Car le ravito de Seclin est, lui, bien annoncé avec la formule traditionnelle d’un « contrôle » qui n’en sera pas un !

27) Poste de ravitaillement bien installé, sous tonnelle et complètement à l’écart de la circulation.



28) De plus, la table est mise pour le boire et le manger.

A condition de s’en tenir à la modération ?

29) Sous la houlette d’une équipe de service assurant la réputation du club organisateur.


      REVUE DE TROUPES


30) Passage remarqué des représentants du Cyclo Club de Salomé.

Ceci alors que la présidente a filé sur le 105 km et que le trésorier relève le défi du Brevet CycloMontagnard du Morvan autour de Château-Chinon.

30x ) Brevet CycloMontagnard du Morvan (210 km, 4200m d’élévation) réussi sous les couleurs de Salomé et d’Ath, comme peut en témoigner Xavier Personne de Taintignies.

(photo communiquée par les intéressés!)



31) Le « grand écart » pour les troupes lambersartoises du président Marc Douez, toujours fier de sa bande de « Balochards ».

32) Le service est non stop puisque l’affluence se poursuit.



33) Présentation de ces deux Cofidis de Villeneuve d’Ascq.

A gauche Jean Marc qui donne l’impression d’avoir mis ses bras (et ses jambes, et son dos …) dans le cambouis !

A droite Bernard qui en l’année 1980 record de 3659 participants au Paris-Roubaix Cyclo portait le dossard … 3659 !

Il serait arrivé 3659e … s’il n’y avait eu de nombreux abandons !

34) Arrive alors la vaillante troupe des cyclos de Lesquin qui portent leur nouvelle tenue.



35) D’où cette photo de groupe obtenue avec la complicité du président Christian Kudera.

36) Cette première vague des cyclos de l’ECWM, Entente Cycliste Wambrechies-Marquette, fait bonne chère du ravitaillement seclinois.



37) Mais pas sûr que ce soit la bonne adresse car … la seconde vague ECWM se replie déjà pour retrouver le fléchage d’Erquinhem-Lys.

      BIENTOT BILLY BERCLAU

38) Tout va très bien pour ceux de Billy-Berclau qui entament le retour, joyeux et plein d’entrain.



39) En revanche c’est la guigne quand une crevaison vous bloque à la sortie même du ravitaillement de Steenwerckx.

40) L’actualité lycéenne rattrape de nouveau les pédaleurs.

Avec la Croix du Bac cette fois !



41) Pour Dominique, ici dans la roue de Serge, la croix et la bannière du bac ont tout de même débouché sur un fameux poste de commercial.

Il travaille au développement de la firme des stations de lavage sous l’enseigne strasbourgeoise de l’Eléphant Bleu.

42) Coup de moins bien pour les cyclos de Billy-Berclau.

Victime d’une fuite après Fleurbaix, Daniel n’en fait pas une maladie …, même s’il y a plus de conseilleurs que de réparateurs !



43) Le temps perdu sera d’ailleurs vite rattrapé.

Déjà à l’entrée de Fournes en Weppes.

44) Pas de risque de se perdre pour ceux de Billy Berclau.

La flèche rose sur la route c’est celle de leur brevet annuel ce prochain dimanche 05 Juillet.


      ROUTE DE CAMPAGNE


45) Le programme de dimanche prochain est donc assuré même si le calendrier fait état d’autres belles randonnées.

L’été cyclo 2015 sera chaud, comme en ce jour d’avant canicule annoncée.

46) Croisement cycliste dominical avant de sortie de Fournes en Weppes.



47) Puis contournement de Wavrin qui accueille même les cyclos pressés.

48) Tout en s’en orgueillissant d’être une ville au cœur de la nature.

Et les habitants, aussi, de bonne nature ?



49) Au point que l’on se perdrait presque dans les herbes folles.

50) Alors que, plus sérieusement, la moisson des orges blondes ne va pas tarder si la chaleur annoncée se maintient.



51) La balade seclinoise se termine tout aussi bien à l’allure touristique.

      FINAL PERI URBAIN

52) Profitant d’un des nombreux ronds-points ramenant à Seclin, la Ferme du Paradis expose tous ses charmes de fraicheur aux proches citadins.



53) A commencer par la cueillette, par les clients, en plein champs de fraises et de légumes.

54) Il en faudrait plus pour émouvoir des BAZ Carvin qui se préparent à la prochaine phase de récupération.



55) A l’entrée de Seclin, les cyclos d’Haubourdin retrouvent un site bien connu et proche de l’arrivée.

56) Revoilà donc le site du Domaine Mandarine Napoléon de Seclin.


      EN TERRASSE


57) De retour à Seclin c’est en terrasse que s’organise la phase récupération d’avant midi.

58) Encore une de faite par les BAZ de Carvin qui ne vont pas s’arrêter en si bon chemin.



59) Prolongation entre cyclos d’Haubourdin avant la dispersion de période estivale.

60) De même pour les cyclos de Bersée qui ne furent pas à pareil soleil lors de leur Vtt hivernal.



61) A table aussi les cyclos du Vélo Club Roubaix qui sont désormais comme chez eux au pays de leur ancien président Francis.

62) Puis retour à l’intérieur du local d’accueil pour les vélos Bianchi et Gitane exposés par Jean Lebas et son fils, de Speed Cycles à Haubourdin.



63) Dans la première vague des cyclos d’Orchies distinction pour Philippe Delzenne (à droite).

Il vient de terminer sa 9e Diagonale de France, après que Sylvie, son épouse, ait réussi sa 2e EuroDiagonale.

Et avant qu’Elise, leur fille, ancienne championne de France sur route et sur piste, ne termine 5e au contre la montre puis en ligne sur le circuit de Chantonnay, en Vendée, ces 26 et 27 juin 2015.



De bonnes nouvelles à l’entame de la période des vacances !

Que l’on souhaite vélocipédiques !!



.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil