SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

A ANDERLUES LA RANDO ALAIN LEROY DE LA PROVINCE DU HAINAUT 2015

Sous la gouverne d’un dévoué au sport pour tous

le Dimanche 15 Mars 2015

Responsable du Sport pour tous à la Province du Hainaut, Alain Leroy a créé le Cycling Team Province du Hainaut pour le développement du cyclotourisme route et vtt. D’où la Alain Leroy de ce dimanche.

01) Dans la salle de l’Alu, rue de Nivelles à Anderlues (entre Binche et Charleroi), Alain Leroy est au four après avoir été au moulin.

C’est lui qui a tracé puis fléché les parcours et distribué les flyers.

Et c’est lui qui officie pour accueillir les 350 participants de la randonnée portant son nom.



02) A l’aube d’une journée pénalisée par une bruine matinale, les cyclos sont peu nombreux devant la table d’inscription.

Au total, Alain Leroy comptera 350 inscrits dont la moitié sont passés à Anderlues en cours de route.

03) Le club le plus représenté sera celui du Cyclo Sport et Santé de Ransart.

Avec 150 membres il fait partie des plus importants de la Province du Hainaut et de la FFBC.



04) Au prix d’un transfert sans doute très couteux ( !) ils ont recruté le monument du cyclotourisme qu’est Richard Delbruyère (77 ans).

Un Richard, anciennement Couilletois, dont on retrouvera le palmarès (jusqu’en 2011) sur http://tignon.andre.free.fr/report.php?id=1241

05) Parmi les clubs proches représentés sur le coup de 8h, celui de Givry que l’on retrouve dans toutes les bonnes occasions.



06) Mais aussi le club de Bomérée représenté ici par deux dévoués au service de la Fédération : René Claux et Gérard Masset.

De ce dernier il faut voir la défense du Brevet des Provinces Belges dans le Bulletin Fédéral, Cyclo.

      DEPARTS ECHELONNES

07) Parmi les partants matinaux, le Dragon Audax Mons Jean Dauchot.

Un grand voyageur, parfois pèlerin, qui, revenant des Baléares, enchainera avec le séjour vélo dans la Drôme.

Une organisation d’Alain Leroy pour le compte du Hainaut.



08) D’habitude d’allure plutôt rapide et en compagnie de son frère Luc, John Vignoble est un digne représentant du club de Tongre Notre-Dame.

Peut-être même le plus costaud de la bande !

09) Eric n’étant pas (encore) prêt, Gerda, des Dragons Audax Mons, va prendre les devants.

Pour rouler à son allure sur le 70 km alors qu’il y a le choix entre 30, 45, 70 et 90 km.



10) En attendant le départ groupé de 8h30, on s’active autour de la camionnette suiveuse du Cyclo Sport et Santé de Ransart.

Le visage caché c’est à cause du temps frisquet car le thermomètre n’indique que 6°.

11) Après quoi c’est photo de groupe.

Avant que les « Elites » ne prennent les devants.

Le club de Ransart est en effet structuré en 5 groupes, plus celui des dames, d’allures ou d’ambitions différentes.



12) L’idée c’est de rouler de bonne humeur et en bonne compagnie.

Avec une assistance motorisée en cas de coup dur.

      PARCOURS ROULANT

13) Le décor minier d'Anderlues ne sera que furtif car, en partant vers l’ouest, la randonnée file vers les campagnes ouvertes en direction de Mons.

Le parcours du 95 km tentera même une incursion française du côté de Maubeuge.



14) Comme la signalisation impeccable, le fléchage est exemplaire.

Alain Leroy argumente :

« Le local du club organisateur peut être modeste mais nul ne doit négliger le fléchage du parcours ! »

15) Dans la campagne ouverte, on passe devant de nombreuses fermes, avec cour carrée, monumentales.

Avec une belle concurrence entre elles pour la vente des produits fermiers, dont les pommes de terre.



16) Dans ces conditions les groupes constitués s’en donnent à cœur joie.

17) Les masques chez les cyclos, en cette journée de Mi-Carême avec de nombreux carnavals, c’est pour se protéger du froid.

On le devine car les cyclos ne sont jamais des gangsters!


      SEPARATION


18) A l’entrée de Merbes Sainte Marie un panneau avertit de la prochaine séparation selon les distances.

19) Or, après une petite heure de route, la bruine commence à tomber.

D’où une couche supplémentaire pour vaincre la pluie ainsi que le froid.



20) Exemple de panneautage bien soigné.

Sans oublier, après la séparation, le panneau et la flèche de rappel.

C’est tout un art … et une volonté de bien recevoir.

21) Le bleu des maillots en pleine ardeur permet d’oublier la grisaille :

« On roule, même par un temps pareil car, sinon, on ne roule jamais ! »



22) Ne pas oublier ne prendre le virage à gauche pour le 70 et 95 km.

23) Puis se fondre dans la campagne profonde.


      RAVITO CROIX LEZ ROUVEROY


24) Sous tonnelle distinguée (et nécessaire !), le poste de ravitaillement est installé sur la place du village de Croix lez Rouveroy.

25) Même sous abri, mieux vaut bien se couvrir … pour garder le sourire.



26) Une soupe bien chaude est même proposée pour accompagner les biscuits du ravitaillement.

27) A la bonne satisfaction des cyclos, dont ceux ici de Morlanwez, qui arrivent … au compte goutte.



28) Puis, sur le retour, moment de distraction au contact d’une organisation d’enduro moto.

29) Ces machines pétaradantes sont mieux équipées que nos vélos … pour lutter contre le vent.



30) Car le vent est contraire quand on rentre en Val de Sambre et Thudinie.

      COTES FINALES

31) Jusqu’ici les routes faisaient alterner simples faux plats montants et descendants.

Mais là, du côté de Buvrines c’est le pied du mur dédié au héros local Yves Godimus.

Côte de 1000m à 3,7% avec un max à 5,7% … que l’ex-champion escaladait sur le grand plateau !



32) Le « sommet » atterrit au bien nommé Mont Sainte Geneviève, dans l’entité de Lobbes.

Le village des Oumontois est perché à 212m.

33) Après la traversée du centre d’Anderlues, nouveau et ultime pied du mur.

La côte du Houdoux cst 350m à 3,4% avec un max de 7,5%.



34) Ceci pour sortir de la vallée de la Haine.

Cette rivière du Hainaut prend sa source à Anderlues avant de gagner la France pour se jeter dans l’Escaut à Condé sur l’Escaut.

35) Retour au point de départ avec le sentiment d’avoir échappé au pire puisque même la bruine s’est arrêtée de tomber.




Après quoi, sur son compte facebook, Alain Leroy remercia les 350 participants venus rouler sa randonnée.



.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil