SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

AVEC MARCELINO UN BRM200 QUALIFICATIF BPB BANGKOK AYUTTHAYA EN THAILANDE 2015

Au milieu de 980 cyclos Thai enthousiastes

le dimanche 08 Février 2015

Incroyable sous nos latitudes, les Brevets Randonneurs Mondiaux mobilisent en masse en Thaïlande. Ils étaient 980 au BRM200 Bangkok-Ayutthaya-Bangkok. Photos de Marcelino, l’un des leurs.

00) Sous le couvert de l’Audax Club Parisien, les BRM de l’Audax Randonneurs Thaïland, sont organisés avec le show de Lille-Hardelot ou de la Grinta !.

Du coup l’unique grande distance attire une foule de pédaleurs même si la plupart n’envisagent pas de se retrouver au Paris-Brest-Paris, fin août.



01a) Le décorum va de pair avec les organisations phares que sont devenus les BRM en Thaïlande.

Ainsi ce panneau (écrit en thai et en anglais) à la gloire du club fédérateur au logo évocateur … de l’éléphant cyclo !

01b) Résidant à Chiang Mai, au nord du pays, notre randonneur a pris un bus de nuit pour rejoindre la capitale Bangkok.

De là il reprendra son vélo pour se rendre au départ du Bangkok-Ayutthaya-Bangkok que l’on appelle plus simplement « l’Ayutthaya ».



02) Un peu surpris par une affluence dépassant de loin les nombreuses pré-inscriptions, les organisateurs font face.

Les départs sont laissés libres, dès le lever du jour, entre 7 et 8h.

03) L’inscription de 200 bath (+/- 5€) donne droit à 4 ravitaillements sur la route. En plus de celui du départ puis d’arrivée.

Avec leurs multiples soupes de nouilles, les cyclos thais … savent rouler à la baguette !


      AMBIANCE INSOLITE


04) Les tenues ont parfois de quoi surprendre.

Ainsi ce trio de valeureux cyclos porteurs du maillot à pois du Tour de chez Carrefour.

Or le 200 du jour est particulièrement, et même cruellement, plat :

300 m d’élévation au GPS de Marcelino.

05) Les machines font aussi parfois sensation !

Ainsi les « fat bikes » de cette équipe portant maillot jaune marqué Ayutthaya :

gros pneus sur vtt dotés de guidons de triathlètes.

Après tout, pourquoi pas ?



06) Le club organisateur faisant bien les choses, le bus sera bien utile.

Au début pour faire des photos et à la fin pour embarquer certains présomptueux, partis trop vite !

      DEPART URBAIN

07) Un départ de Bangkok, ville gigantesque de 8M d’habitants, impose un long trajet péri-urbain, franchement fastidieux.



08) On s’élance, joyeux et plein d’entrain, de l’important site sportif lié aux bureaux de la TOT, l’équivalent de Proximus en Belgique et Télécom en France.

On en voit le bâtiment en arrière plan …

09) Les travaux de modernisation du pays sont gigantesques.

Ici construction d’une nouvelle liaison entre l’ancien et le nouvel aéroport.

Souvent avec une main d’œuvre birmane … moins payée que celle du pays !

Cela vous rappelle quelque chose ?



10) A cause des débris de verre, là aussi, les crevaisons n’épargnent pas plus les randonneurs thai que ceux du monde entier !

Et, chez eux aussi, on s’organise entre amis ou en club pour réparer.

11) Après quoi la route suit son chemin. ...

A gauche, comme de juste ici, et au milieu d’une circulation locale quelque peu éclectique.

La charrette ambulante s’en va fournir à manger dans les villages.



12) Au-delà de la zone urbanisée c’est toujours la plaine.

De quoi rassurer les petits vélos qui longent la rizière interminable.

13) Dans un bruit d’avion au décollage, les "fat bikes" doublent Marcelino, notre photographe :

« Je me demandais de quoi ils étaient capables ! Je suis impressionné, … mais attendons la suite ! »



14) Passage sous le portique, de couleur jaune … national, indiquant l’entrée dans une agglomération ou entité administrative.

      CONTROLE RAVITAILLEMENT 1

15) Au km 46, premier des quatre points de contrôle qui feront aussi office de poste de ravitaillement.

Avec un décor sympa qui rappelle qu’on est bien au pays de l’éléphant, cyclo ou non.



16) Forcément il y a foule aux tables de contrôle où l’on appose un cachet après avoir indiqué l’heure de passage.

Et le kilométrage personnel.

17) Ainsi Marcel Lefebvre, alias Marcelino, est-il pointé à 9h.

Dans les délais d’entre 8h19 et 10h14, avec un kilométrage de 46 km conforme au road-book.



18) Après quoi, dans une patiente file, chacun peut se servir en eau bien fraîche.

19) Puis, pour certains irréductibles de là-bas comme d’ailleurs, c’est le réconfort d'une petite cibiche !


      ETAPE DE LIAISON


20) Pour abréger ce compte rendu et alors que le paysage reste monotone, voici l’unique photo retenue pour évoquer la seconde étape.

Cela roule facile et bien … en direction du site touristique d’Ayutthaya.

      .

22) Avec la bénédiction de la Police Bike Patrol qui, avec son Chek Point, encourage la pratique du cyclisme.

Ancienne capitale du pays, Ayutthaya est aujourd’hui un site de temples (wat) anciens reconnu comme Patrimoine mondial par l’UNESCO.

Donc très touristique.



23) Parfaitement en règle ( ?), Marcelino n’hésite pas à sympathiser avec la patrouille cycliste de police.

24) Avec amour, de jeunes et souriantes préposées au pointage s’occupent de sa carte de route !

Il est dans les clous avec son passage, km 103, à 11h52 par rapport au délai d’entre 10h01 et 13h49.



25) Comme souvent chez les Randonneurs, l’étape est mise à profit pour la récupération.

Plutôt que pour la visite des lieux avoisinants, fussent-ils riches de temples anciens et du bouddha couché de Lokaya Sutharam.

26) Ou alors c’est un rafraîchissement supplémentaire que l’on s’offre chez le marchant de glaces ambulant.


      SITE REMARQUABLE


27) En guise de nouvelle étape de liaison, évoquons le site des anciens temples d’Ayutthaya que les vélos se contentent de traverser.

Avec ici un stupa …

      CONTROLE RAVITAILLEMENT 3

28) L’étape aurait dû être courte (38 km) pour arriver à Ayutthaya City mais Marcelino pointe, à 14h10, avec 145 km au compteur.

Soit avec 7 de plus que les 138 du road-book.

« En pleine description, en anglais, de mes Paris-Brest à de futurs candidats, nous avions oublié l’arrêt ! »



29) Ce qui ne manque pas d’amuser Lek, un copain cyclo connu de tous en Thaïlande car il mitraille aussi vite qu’il pédale.

Ses photos se retrouvent, dès le lendemain, sur face-book.

C’est, dirait-on, … le « Gérard Colin » du pays des éléphants !

30) Nouveau passage à la table des boissons fraîches : eau avec de la glace.

Toujours en files disciplinées et avec le service de préposées en t-shirt bordeaux de l’organisation.



31) Sans oublier la bonne soupe aux nouilles dont Marcelino va se régaler.

32) De même pour les autres dont la souplesse pour s’asseoir à même le sol impressionne.


      SUR LE RETOUR


33) Pas de photos du 4e contrôle-ravitaillement au km163 de Wat Phrayayat, atteint par Marcelino à 15h50.

L’étape ramène à Bangkok en suivant le fleuve Chao Praya dont le delta draine, et parfois inonde, les alentours de la capitale.

34) Après avoir doublé et photographié le cycliste marchand de balais (en vert), Marcelino s’aperçoit qu’une « Bontrager » masquée s’est calée dans sa roue :

« Votre allure régulière de randonneur expérimenté me fait envie car je suis déjà inscrite au PiBiPi (PBP) ! » explique-t-elle, in English.



35) Echange de politesse aussi entre Marcelino et Lek.

D’où cette photo de notre randonneur … piquée sur face book :

http://miniurl.be/r-qs1

      FINAL GAGNANT

36) Arrive, alors que le jour tombe vite et tôt à Bangkok, le pointage final avec signature du registre.

On se demandait ce qu’il adviendrait d’eux sur leurs drôles de machines ?

Contrat parfaitement rempli pour les « fat bikes » !



37) De même pour Marcelino qui en termine, avec 213 km au lieu des 200 affichés mais 206 sur le road-book, à 18h29.

Soit en 11h … sans se presser !

38) T-shirt souvenir Ayutthaya BRM 200 souvenir à vendre à l’arrivée.



39) Après Marcelino, de nombreux autres cyclos arrivent, dans les délais, avant 20h30.

Puis d’autres … hors délais, mais pas forcément candidats à Paris-Brest-Paris.

40) Camaraderie entre randonneurs victorieux.

Marcelino a même attrapé le réflexe du pouce levé pour la photo de gloire.



41) Rendez-vous est donc pris avec « PiBiPi » … le 16 août au départ de Paris-Brest-Paris.

Avec 34 autres Thaïlandais prêts à s’offrir le voyage (+ 2500€) organisé par les Audax Randonneurs Thaïland.

42) Marcelino reprend son vélo pour retrouver le bus qui le ramènera à Chiang Mai.

Avec un autre programme en vue puisque le Doï Inthanon, soit le toit de la Thaïlande (2234m en 48km), c’est ce dimanche 15 Février 2015.


      SUPPLEMENT LEK


45) Sur son facebook, Lek, le cyclo super costaud et super sympa, propose de super photos.

On lui emprunte deux vues que notre Marcelino n'avait pas remarquées :

1- Scène de la moisson du riz, en arrière plan, avec une moissonneuve batteuse!

2- Marcelino n'avait pas remarqué ce (beau) décor typiquement thaïlandais au contrôle.

Là encore, en arrière plan!




De quoi se dire, comme Marcelino : « Je suis Thaï » !


.


Pour voir ou revoir le Doï Inthanon de Marcelino en 2014 ...
CLIQUEZ ICI



.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil