SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

A CAPPELLE LA GRANDE LA RONDE DES MONTS DE FLANDRE FRANCAISE 2014

Jusqu’aux monts Cassel et des Cats pour les As

le Dimanche 22 Juin 2014

L’un des « 19 Clubs de Flandre », le Club Cappellois de Cyclotourisme participe volontiers à des brevets éloignés et, du coup, s’applique à organiser selon les règles de l’art sa Ronde des Monts de Flandre.

01) Sur la place de Cappelle la Grande (dans la banlieue sud de Dunkerque) l’accueil est des plus prévenants avec une armée de bénévoles pour tenir le parking gardé des vélos.



02) La méthode consiste à apposer une étiquette numérotée autocollante sur la machine et une deuxième étiquette également numérotée … sur le front du cyclo.

Ou, s’il préfère, … sur son casque!

03) Le président du club Cappellois, Reynald Kesteloot, accueille les 480 cyclos du jour.

Parmi eux le club voisin d’Ambouts Cappel qui fait aussi partie du groupement (les intéressés disent « Fédération ») des 19 Clubs Cyclos de Flandre bénéficiant d’un calendrier et d’un logo de référence.



04) Formalité d’inscription classique en remplissant une fiche préparée.

Ici des représentants du Cyclo Club de Téteghem également membre des Cyclos de Flandre.

05) Le Club Cappellois se démarque des organisations ordinaires en proposant, en plus des distances allant du 20 au 80 km avec un tarif de 2,5€, deux parcours destinés … aux As.

D’où la table pour les As du 110 km qui iront jusqu’au Mont Cassel.



06) De même pour les As du 140 qui, en plus de Cassel, escaladeront le Mont des Cats.

Tout cela pour un tarif, un peu as-ticoté ( ?), de 8€ donnant droit à feuille itinéraire couleur, un 3e ravitaillement et un t-shirt souvenir.

07) Le président tient aussi à rassembler autour de lui, (il y a un certain charme à être président du Club Cappellois !) les bénévoles de l’accueil et, fait rare, de la table de « Prévention contre les risques vasculaires ».


      Avant le départ


08) Un panneau, consulté par des cyclos de Vieille-Eglise (62), présente les parcours du jour ainsi que la flèche jaune CP (toujours répétée 2 ou 3 fois !) peinte sur le tarmac.

Le fléchage sera immanquable !

09) Dans la fédération des Cyclos de Flandre on compte, en attendant de retrouver un président du groupement, 19 présidents.

Dont, aux côtés de Reynal Kesteloot, Jean Marie Boone président du Club Cyclo Loisir de Cappellebrouck.



10) Avec leur maillot, marqué Cyclo-Asco, du C.E. de l’Usine des Dunes, les cyclos de Leffrinckoucke.

11) Les voilà quittant le Palais des Arts de Cappelle la Grande en direction des Monts de Flandre après le pont sur l’autoroute Lille-Dunkerque et la traversée d’Ambouts-Cappel.



12) A leur tour, les cyclos de Saint Pol sur Mer, maillot rouge vu de face, prennent le départ en direction des Monts.

13) Mais attendez qu’ils soient passés pour constater que leur maillot, vu de dos, est devenu bleu comme la mer du Nord.

Bluffant, non ?


      Premiers faux plats


14) S’il faut attendre le km10 pour franchir le premier faux plat c’est avec les salutations d’un « ArcelorMittal » que le parcours sur petites routes est joliment entamé.

15) Avec la participation d’un cyclo, compagnon d’un Ekoï, portant le maillot de l’UCLN Dunkerque vaillant club porte-drapeau de la FFCT sur le Littoral Nord.



16) Mais, membre du groupement Cyclos de Flandre, l’association cyclo Dunkerque Cyclo fait preuve d’un fameux dynamisme et participe en nombre à la Ronde des Monts de Flandre.

17) Ceci avec un fameux tempo car les conditions sont idéales pour tenir une bonne moyenne horaire de type sportive.

Quand on roule à 27km/h on se fait enrhumer par ceux qui tiennent le 32 (ou plus ?) !



18) Le deuxième faux plat survient vers le 20e km avec une belle montée jusqu’au village de Bollezelle.

19) Après quoi on ne compte plus.

Surtout que, rouge de face, le groupe de Saint Pol sur Mer revient du crochet dédié aux As du 110 km.



20) Avant les Monts, on se félicite donc, sans trop s’en apercevoir, d’atteindre l’altitude de 24m.

Celle du point de départ à Cappelle la Grande … était de 4m.

      Mont Cassel

21) Le moment est venu de se lancer sur le parcours des As ou non.

En optant ici pour le tranquille 80 ou pour les 110/140 km costauds.



22) Cyclotourisme pour tous si l’on en juge par le décor qui accompagne la pédalée des uns et des autres.

23) Ce qui met en bonne humeur les cyclos de Coudekerque-Branche quand survient le premier palier de la montée conduisant aux 134m du Mont Cassel.



24) La sévère montée mérite qu’on la négocie avec les moyens du bord, c'est-à-dire avec un braquet adapté.

Et tant pis (ou tant mieux !) si les « jeunes » prennent les devants.

25) D’ailleurs on finit par se rejoindre à la faveur d’une jonction des parcours redescendant vers la plaine.


      Ravitaillement Cassel


26) C’est au pied du Mont Cassel qu’a été installé le premier poste de ravitaillement, commun aux As et à ceux du 80 km.

Sur un espace libre hors agglomération et bien à l’écart de la circulation.

27) La table, sous abri, est garnie aussi bien en victuailles regénérantes qu’en boissons rafraichissantes.



28) Pose pour la partie du groupe reconstitué des cyclos des Coudekerque-Branche.

29) L’équipe de service, portant les couleurs du club organisateur, ne manquait ni de provisions … ni de bonne humeur !



30) Quand la route reprend ses droits c’est en direction du Mont des Cats pour les As du 140 ou sur un raccourci via Herzeele pour les autres.

      Ravitaillement Bambecque

31) Le retour vers Cappelle la Grande se précise quand on franchit de nouveau l’autoroute Lille-Dunkerque.



32) Sans savoir à ce moment que, pour contourner Bergues par le sud, il faudra enjamber encore deux fois ce même autoroute.

Ce qui fait un peu de dénivellation … en plus.

33) A moins de 30 bornes de l’arrivée est annoncé au Club Cyclo Loisirs Dunkerque (CCLD) le ravitaillement de Bambecque.



34) Ceux qui arrivent à ce moment ont tendance à se précipiter car il n’y a plus de temps à perdre ( ?).

Sauf qu’une crevaison cinq kilomètres plus loin va les ramener plus vite à la raison … qu’à la maison.

35) L’équipe de service est, là aussi, haute en couleurs et riche en victuailles.



36) Seconde vague du Club Cyclo Loisir de Dunkerque à l’heure de reprendre la route pour l’étape finale.

      A travers la Flandre

37) La route des Monts de Flandre est aussi, du côté de Quaëdypre, celle de Saint Vinoc.

Ainsi que de la Noordzeeroute LF 1, véloroute balisée reliant Boulogne sur Mer (F) à Den Helder (NL) sur 470 km.



38) Ici l’étonnement des cyclos: « La photo c’est parce qu’on est les plus beaux ? »

impose la réponse : « Non, c’est le champ de lin en fleurs que fixe l’objectif ! ».

39) Les bons rouleurs, le regard fixé vers la ligne d’arrivée, ne se posent pas tant de questions.



40) Parmi les villages typiques de Flandre, signalés « verdoyants et fleuris », celui de Socx traversé sans coup férir.

41) Avec, pour en sortir, un faux plat descendant.

Car tous les faux plats ne sont pas montants !



42) Puis, pour en finir, cette bucolique traversée de Petit Millebrugghe … en terre humide de Flandre.

      Retour en fête

43) Sans transition, mais les vélos bien gardés, on retrouve le hall d’accueil et une ambiance de fête avec des artistes.



44) Sur le coup de midi alors que l’on attend le tirage de la tombola et le nombre précis des participants estimés à 480...

45) Présence, en animation, du stand de Daniel Florent qui présente les vêtements « Raven » déjà choisis par une centaine de clubs cyclos du Nord-Pas de Calais.



46) La tombola a fait de nombreux heureux …

Pour nous ce sera la prochaine fois … peut-être.



Tout cela dans une bonne et chaleureuse organisation avec des petites routes très agréables.



.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil