SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

AUX LACS DE L EAU D HEURE LA 3eJEAN LUC VANDENBROUCKE CYCLO 2014

Une organisation impeccable en attente d’affluence

le Samedi 21 Juin 2014

Avec son départ et arrivée en pleine nature dans le vaste espace des Lacs de l’Eau d’Heure pris entre Binche-Chimay-Namur, la 3e Jean Luc Vandenbroucke cyclo, en deux jours, a tout pour plaire.

01) L’espace des Lacs de retenue, alimentés par la rivière l’Eau d’Heure et ses affluents, est devenu un espace de loisirs.

Loisirs aquatiques certes, mais aussi cyclistes pour profiter d’un réseau routier qui emprunte la crête des barrages.

Ici sur les 790m du barrage de la Plate Taille.



02) La plupart des participants arrivent en voiture pour un départ perdu au milieu de nulle part sauf d’un point en pleine nature.

03) L’animation cycliste du site des Lacs de l’Eau d’Heure a été confiée à Jean Luc Vandenbroucke, ancien champion sur piste et sur route, qui organise et parraine une randonnée cyclotouriste programmée sur 2 jours.

Ceci en attendant aussi les Championnats de Belgique sur route, sans contrats en 2015 et avec contrats en 2016.



04) Nous y étions, le Mouscronnois Jean Claude (expert en réparation de crevaison tout véhicule!) et moi, parmi 350 participants le samedi 21 juin.

05) Autres Mouscronnois bien connus du monde cyclo mais qui ne peuvent rivaliser, en célébrité, avec leur concitoyen Jean Luc VDB.



06) Inscription avec tarif privilégié ( ?) de 5€ pour les affiliés car la JL Vandenbroucke, organisée par l’asbl Lacs de l’Eau d’Heure, est inscrite au calendrier de la FFBC.

Seule organisation « professionnelle » soutenue par la Fédération Belge de Cyclotourisme.

07) Il est donc intéressant de souligner les plus et les moins de l’organisation.

Personne ne se plaindra du cadeau « 3 Action » (musette et bidon) offert à chaque inscrit.

Chaque inscrit reçoit un bracelet en lieu et place de la plaque de cadre qui marque pourtant davantage les esprits.



08) Magnifique présentation des parcours, avec un panneau pour chaque distance du 40 au 160 en passant par le 60, 80 et 120 km.

Dommage, cependant, qu’aucune feuille d’itinéraire ne soit distribuée !

      Aire de départ

09) Les plus matinaux, souvent en solitaires, sont partis dès 7h alors que tout était encore tranquille.



10) Puis arrivent, comme les carabiniers d’Offenbach, les Crazy Wheels Tournai pour parfairte les installations du site de départ.

11) Avec même des documents de la Fédération remis à Philippe Fournaux, responsable de l’organisation.



12) Le déménagement inclut même les flags portés à bout de bras.

13) Banderoles fédérales installées ou non, les cyclos de Quiévrain, nombreux à la JL VDB comme au Samyn, sont parés pour le départ.



14) Et c’est parti, musette 3 Action sur l’épaule, pour le cyclo d’Oisquercq, près de Tubize.

15) A la sortie du site d’accueil de la Plate Taille le choix est vaste entre les destinations touristiques proposées.

Mais les cyclos optent pour les panneaux bleus de l’organisation, dont celui du départ.

Le parcours est entièrement, et remarquablement bien, balisé par grand panneaux amovibles.



16) Les conditions météos du jour sont excellentes pour le vélo en ce premier jour de l’été 2014.

17) Même si on commence par s’en éloigner en remontant vers le nord, les parcours sillonneront largement la Botte du Hainaut, sise entre la Province de Namur et la France voisine.



18) Parmi les participants, une vieille connaissance …

Le Flandrien John Wielfaert était un excellent « capitaine de route » pour les pelotons Audax des années 1970.

Son coup de pédale est toujours aussi fluide sur un relief éprouvant.

      Premières côtes

19) On les loupe souvent tant leur allure est sportive ?

Les voilà en gros plan, en direction de Vergnies, les CAS (Cyclo Amitié Santé) de Saint-Symphorien.



20) Dans les mêmes premières montées, bien roulantes, ils sont suivis par d’autres cyclos du Hainaut.

21) Avec les salutations de cyclos qui ont opté pour l’allure et les salutations des Randonneurs.



22) L’Entité de Walcourt regroupe 16 anciennes petites communes pour un ensemble de 17000 habitants.

Parmi ces anciennes communes rurales celle de Clermont qui s’affiche comme « Commune libe de Clermont su l’Gau ».

23) Puis, à proximité de Thuin, donc en Thudinie, l’invitation à rouler « Ensemble cet été » … au profit de la Fondation contre le cancer.


      Un peu de cultures


24) Après Biesme sous Thuin le parcours a pris la direction sud pour revenir, lentement, vers les Lacs de l’Eau d’Heure.

Au prix de nouvelles grimpettes qui n’effraientpas les cyclos mouscronnois.

25) Les autres non plus qui viennent de Denderwindeke dans un espace de bonnes cultures.



26) Après les champs de blés, des champs de patates.

En fleurs … qui plus est!

27) L’occasion de vérifier que, selon les espèces, les pommes de terre peuvent avoir des fleurs blanches et des fleurs mauves.

Beau bouquet (pas cher) en perspective !



28) Se plantant dans les choux … le photographe a loupé le passage des Crazy Wheels Tournai.

29) Mobilisant son sens du devoir et toute son énergie, le dit photographe rattrape (et même dépasse !) les dits Crazy pour tirer ce fameux portrait groupé.



30) Célébrant l’exploit et ce moment de bonheur, les Crazy repartent de plus belle.

Avec le sourire, bien entendu, car Crazy pas fâchés !

31) Pas de temps à perdre car ils sont poursuivis par le plus gros peloton du jour tenant un bon tempo.


      Ravitaillement Mertenne


32) Au km33 arrive le premier poste de ravitaillement, installé au bord de la route et presque au cœur du village de Mertenne.

33) La table aux nombreuses victuailles régale les cyclos.

A commencer par Michel Vinage portant le nouveau maillot du club cyclo de Chimay.



34) La table des boissons « 3 Action » est tenue par Yves Godimus, ancien professionnel, qui représente la marque en Wallonie.

35) L’équipe des cyclos de Chimay, sur le 80 km, se contentera de la boucle nord du parcours.

Et donc évitera la boucle sud … passant par Chimay.



36) Groupe des SER Vélo Team, club FCWB de Mettet qui, tout à l’heure, tenait une belle allure.

37) Groupe aussi, mais avec des maillots disparates, des cyclos de Viesville qui, la semaine passée, organisaient chez eux la Viesvilloise.



38) Puis sortie de Mertenne, commune de l’entité de Walcourt, pour la suite de la pédalée.

      Campagne et relief

39) Paysage de belle campagne ouverte avec un relief joliment vallonné.



40) Passage en souplesse de cyclos de Braine le Comte défilant derrière les blés.

41) Si les blés sont encore verts les orges sont jaunissantes.

La moisson ne va pas tarder.



42) Changement de décor pour les cyclos français d’Hirson (Aisne) au pied de la belle côte traversant le village de Chastres.

43) Puis plongée sur le village de Walcourt, le chef lieu de l’Entité.



44) A l’entrée de Walcourt un « changement de circuit » est proposé :

à droite pour le 60 et à gauche, vers la vallée de l’Eau d’Yves, pour les 80, 120 et 160 km.

45) Les choses se compliquent avec la rude montée traversant le village de Vogenée.



46) Coup d’œil sur la gauche alors que le cyclo en élévation toise l’église de Vogenée.

      Jardins fleuris

47) Passage devant l’une des fermes, spécialisée en chèvrerie celle-ci, participant aux journées « Fermes ouvertes Wallonnes » des 21 et 22 juin.



48) Toujours heureuse de rouler dans de belles organisations, Gerda Buyens dans un décor de jardins fleuris.

49) Décor de coquelicots qui vaut évidemment pour tout monde et qui régale les yeux.



50) Dans ces conditions arrive très vite le deuxième ravitaillement, installé en bord de route et à proximité de Cerfontaine.

51) Encore un bon ravitaillement même si c’est à l’heure des derniers arrivants.



52) Et même boisson reconstituante, à la satisfaction du cyclo portant le maillot du club … de la Roue Joyeuse de Walcourt.

53) A deux mais pour deux options différentes, ces cyclos se souhaitent bonne chance pour la suite de leurs parcours respectifs.


      Retour commun


54) Le final commun à toutes les distances permet de défiler entre les Lacs de l’Eau d’Heure.

Ici celui de Falemprise, derrière son barrage.

55) Ces lacs sont insérés dans leur vallées respectives et donc séparées par un relief de cloisonnement.



56) Au pied du mur, le chiffre est parlant pour une ligne droite qui manque de clouer sur place.

57) Arrive alors un nouveau bon moment avec le lac, derrière barrage, du Ry Jaune.



58) Bon moment partagé par les cyclos du club du Shape qui filent à l’assaut de la montée … suivante.

59) Là le chiffre, bien rond, est encore plus saisissant !

On se croirait au Ventoux ?

D’accord … mais pour quelques centaines de mètres, et non des kilomètres!



60) La plus belle (dans tous les sens du terme !) montée sera la dernière. Faute de mieux, on l’appellera « côte de Romain Zingle » puisque le nom du coureur professionnel (Cofidis) de la région y est inscrit tous les dix mètres.

Et cela une centaine de fois !

      Final Plate Taille

61) Final en beauté avec la traversée sur le barrage de la Plate Taille qui retient le plus grand lac de l’Eau d’Heure.



62) Retour gagnant pour les 350 cyclos du jour.

En attendant sans doute au moins le double pour le lendemain dimanche.

63) Prolongation en terrasse, avec vue sur le Lac, pour qui le souhaite...




Une belle journée vélo dans un décor d’exception. Ne manquait que l’ambiance des grosses affluences.



.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil