SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

La 7e Grinta ! et 1374 courageux Cyclos (2e PARTIE) dont le Ministre-Président 2014

Rudy Demotte en tenue de « Roi-Soleil »

le Samedi 10 Mai 2014

Les 1374 courageux partis vers le Mont Saint-Aubert ne subiront, du départ à l’arrivée, qu’une seule pluie. Mais une pluie partagée avec le Ministre-Président de la Région Wallonne Rudy Demotte.

52) A la sortie de Kain c’est l’attaque du Mont Saint-Aubert (145m) même si la Grinta ! se contente de franchir le col de la Croix Jubaru (99m), à l’aller comme au retour.



53) Les 4 côtes du 66 km et les 18 côtes répertoriées du 169 km seront annoncées par un panneau descriptif installé la veille par les bénévoles Audax Tournai.

Reste à savoir si cela donne plus de courage que d’appréhension

54) Passage, sans un regard car dans l’effort, devant la croix Jubaru dressée au lieu du décès, à vélo et à 27 ans, d’Amand Jubaru, de Tourcoing, le 14 Juillet 1897.



55) Puis passage au col de la Croix Jubaru où a été dressé le portique Décathlon.

Ceci relève du décorum lié au partenariat de firmes qui amplifient l’aura du bPost Cycling Tour.

Et l’abreuve en Aptonia.

56) Après quoi c’est direction la côte du Vert-Bois via la dangereuse traversée de la route Tournai-Frasnes.

D’où la présence de trois signaleurs Audax Tournai : Jean Pierre, Jacky et Michel.



57) Comme ses deux complices du jour, Jacky Leblanc est abonné à ce carrefour de Melle, puisque c’est la 7e fois qu’on l’y retrouve.

Vivement l’année prochaine, sous le soleil !

58) Les cyclos doivent rester vigilants, mais la protection est un plus dans la sécurité et dans l’accueil des Audax.

Donc pour la renommée de la Grinta !


      Le trou Robijn


59) Curieuse appellation pour la courte mais rude montée (530m avec un max de 17% sur 50m) du talus séparant Montroeul au Bois d’Herquegies, connue sous le nom de Trou Robijn.

60) L’abord du « trou » est en pente douce. Jean Claude Surmont, le président de l’Amicale Saint-Saulve n’en fera pas une montagne.



61) Les suivants prennent d’ailleurs les choses à la légère tellement ils en ont vu d’autres.

62) Pourtant, la pente se précisant, on se demande si c’est le bon braquet qui est enclenché :

« N’aurais-je pas besoin du petit (développement) … que je n’ai pas ? »



63) Le programme se précise avec les 15% … annoncés en descente si on lit bien le panneau.

64) Pas de quoi décourager les courageux cyclos qui, à coup de pédales, filent droit dans le trou !



65) Un trou qui, pour justifier son appellation, qui ressemble à un puits de lumière, là-bas, au fond !

66) Arrive alors le sommet et la vue bien dégagée.

A noter que le panneau annonciateur d’une brutale descente mériterait un petit rafraichissement !



67) L’effort, avec la grimace qui l’accompagne, aura été immortalisé par les photographes de Sportograf.com.

La tranquillité sera de courte durée puisque le Bourliquet, prochaine côte, est annoncée à 8,9 km.

68) Dans la descente, salutation rapide à Michel Desrumeaux qui est signaleur à l’entrée d’Herquegies.

L’occasion de saluer aussi… les autres courageux signaleurs qui vont également poireauter dans le froid et sous la pluie.



69) Supplément d’épreuve quand on subit, en plus, une bête crevaison …

      Soleil à Frasnes ?

70) L’accueil à Frasnes sera le contraire de glacial, mais les préposés à l’accueil ont pris la précaution de stationner … sous cape.



71) Le poste de ravitaillement de Frasnes, une fois pour tous et deux fois à partir du 117 km, est installé dans la cour de l’école communale.

72) Mais qui voilà ?

Rien moins que le Ministre-Président de la Région Wallonne et de la Communauté Wallonie-Bruxelles ainsi que Bourgmestre de Tournai, Rudy Demotte.



73) Examen de passage devant Marc Péchon réussi :

le cyclo ministre-président-bourgmestre est en ordre d’inscription avec la plaque de cadre 12145.

74) Toutes affaires cessantes, la troupe des Audax Tournai conduite par Jean Luc Deconninck pour le ravitaillement de Frasnes se réunit autour du courageux cyclo.

Ayant, provisoirement, quitté l’imper, le ministre-président porte le maillot ensoleillé de l’équipe professionnelle « Wallonie-Bruxelles ».



75) Alors les fans en profitent et certain(e)s se serrent même contre lui.

Au risque de le laisser … sans voix ! ( ?)

      Ravitaillement d’usage

76) Les affaires reprennent vite et les papotages (*) aussi car les victuailles abondantes sont disponibles.

(*) Exemples d’échos enregistrés :

- « No Rudy est vraiment un cyclo courageux », dit l’une.

- « Tu sais que je le trouve très beau ? », confie l’autre.

- « Moi j’adore l’intelligence qui perce à travers son regard … » précise la 3e.

- « Pour une pédalée avec lui, je ferais n’importe quoi », rougit la suivante …



77) Loin de ces propos car préposés au partage des oranges et des bananes, Momont (le doyen des Audax) et Gérard (son garde du corps) se simplifient la tâche en préparant de gros morceaux.

78) Du côté des biscuits et barres énergétiques c’est également l’abondance.

Mais à la cyclote question de savoir si la pluie va enfin cesser … personne ne peut répondre !

Maintenant on sait que ce ne sera pas avant 16h !



79) Cela n’enlève rien à la bonne humeur des cyclos du club de Nazareth qui préparent déjà leur extraordinaire Randonnée Davitamon Classic, en mai les années impaires.

80) Autre détail d’organisation bien pensée, la carte du parcours avec le point de Frasnes indiqué :

« Vous êtes ici ».



81) D’ici c’est le départ pour un prochain retour sur le 117, 146 ou 169 km.

Ceux du 47 et du 66 quittent Frasnes pour un retour à Tournai plus ou moins long.

      Longues distances

82) Ceux des longues distances, y compris le 117 km, sortent de Frasnes via la redoutable côte du Bourliquet, portant le nom du hameau sis à son sommet.

Rude montée de 1100m à 6,5% avec un max de 12%.



83) De plus, cette grimpée se fait en ligne droite et dans la grisaille.

On s’y fait vite larguer.

84) Coucou, le re-voiloù notre cyclo courageux qui s’élance à l’assaut des Monts de Frasnes et entre dans le Parc naturel des Collines.



85) Montée du Bourliquet en tenant un bon tempo au milieu de ses compagnons de route.

86) Puis toute l’expression du cyclo qui atteint le sommet :

visage non pas en sueur mais inondé par la pluie n’épargnant personne.



87) Puis l’instinct du cyclo confirmé s’affiche … via une tentative d’échappée pour arriver premier … au sommet.

Et ainsi imposer sa loi !

      Les Papins

88) Faute, cependant, de rouler aussi vite qu’une moto, Rudy Demotte ne sera pas sur les photos de la montée des Papins.

Donc sur l’une des côtes les plus difficiles de la Grinta ! où chacun doit s’employer.



89) La grimace du cyclo parle d’elle-même.

Ses copains de Somain, absents pour cause de mauvais temps, vont jubiler !

90) Quand on est Crazy de chez les Crazy Wheels on s’arrache.

Et l’on prend de la hauteur.



91) Or le sommet des Papins n’est qu’une marche d’élévation pour ceux qui retournent ensuite à Frasnes sur le 117 km.

Ou qui filent vers Flobecq et La Houppe sur les plus longues distances.



Pour voir le ravito de Flobecq puis le retour à Tournai, via Frasnes, … CLIQUEZ ICI



.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil