SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

LES 25e CRETES THUDINIENNES BAD DU CYCLO CENTRE ESTINNES (1e Partie/2) 2014

De l’art de proposer un Brevet A Dénivelée (BAD)

le Dimanche 05 Mai 2014

Très présents dans les autres organisations régionales et plus lointaines, les Cyclos Centre Estinnes (CCE) ont accueilli 867 cyclos pour leurs 25e Crêtes Thudiniennes ces 4 et 5 mai.

01) Les Estinnois ont l’habitude de se réunir dans la ferme Houdart, rue des Trieux, à Estinnes qui sert de siège social et de local.

Mais ce week end-ci, comme chaque année début mai, l’animation aura connu la foule des grands jours.



02) La grange de la ferme, propriétée de Claudy Houdart qui n’est autre que le père de Rudy Houdart président du club, fera office de hall d’accueil pour l’organisation du jour.

03) Actuellement la ferme n’est plus active. D’ailleurs les (vieux) tracteurs sont rangés sous le hangar même si l’increvable petit Fergusson gris est toujours immatriculé.

Pour faire les courses … en ville ?



04) Parmi les accueillants du jour, le président Rudy Houdart, dit Moumoune, et le sociétaire préposé à un ravitaillement Charles Degreus qui est aussi trésorier de la Fédération Belge de Cyclotourisme.

On pourrait surnommer Charles « Fédéral », puisqu’à Estinnes tout sociétaire confirmé hérite d’un sobriquet.

05) La grange abrite les cyclos pour les formalités d’inscription aux parcours de 35/85/105/125/150 et 170 km qui sont repris au calendrier des Brevets à Dénivelée.

Avec des tarifs s’échelonnant d’1,5€ à 5€ en fonction de la distance avec 1, 2 ou 3 ravitaillements.



06) Sous la houlette de Moumoune, alors que Don Camillo se présente ( !), voici la table des préposés aux inscriptions par scanner.

A gauche, « Frisette » nous met au parfum : « L’ayant roulé hier, le parcours du 80, annoncé 85, … ne fait pas loin de 90 km ! »

Ainsi est-on prévenu !

07) Publicité est faite pour la Journée Vélo pour Tous à Clermont, près de Beaumont, le 29 mai.

Or le club de Clermont, en maillot vert et noir, est le plus nombreux du jour avec 36 inscrits.


      Estinnois en vue


08) Parmi les bénévoles du jour, Pierrot qui tient un beau blog.

Sous le titre « colsderousies », il relate ses vigoureuses pédalées avec les Estinnois.

09) A la vitesse de « Lucky Luke », puisque tel est son sobriquet, le voilà en renfort bar pour le café offert.

Sauf qu’il n’est pas du bon côté du comptoir … pour servir aux côtés de Filippo, alias Banzaï!



10) Un petit échantillon des Estinnois, parmi les plus matinaux, qui seront nombreux à servir et à rouler.

Faut dire que le CCE compte maintenant plus de 100 sociétaires.

Du boulot pour le secrétaire Pascal Caufriez, alias Pouponneur.

11) Ce groupe de courageux reçoit les recommandations de Moumoune qui d’habitude se charge du tempo :

« Vous démarrez à fond et vous accélérez progressivement ! »



12) Toute aussi bonne, mais autre, allure pour Gérard Masset, du club de Bomerée que l’on connaît comme passionné de vélo.

Et de service pour la Fédération avec les Brevets des Provinces Belges.

      Direction Thudinie

13) Traversée d’Estinnes au Mont, en direction la Thudinie, c'est-à-dire le pays de Thuin, pour tous sachant que les plus courageux iront jusqu’aux lacs de l’Eau d’Heure.

Le temps sera très beau ce jour, mais il fait encore frisquet avant 8h : 2 ou 3°!



14) Changement de cap pour prendre un petit chemin plus conforme à la pédalée cyclotouriste.

15) Et pour laisser derrière soi un décor d’éoliennes géantes auxquelles les Estinnois se sont habitués ( ?).



16) Et puis un grand bruit assorti d’un arrêt général du groupe.

17) On pouvait craindre l’accident … mais ce n’était qu’un bris de chaine !

Après avoir déploré la chaine pendante, tout Tournaisien s'amusera de voir deux bidons rouges des « Bastions » installés sur le cadre Specialized.



18) La boite à outils étant déjà sortie, "Biscotte" (car c’est lui la victime du bris de chaîne) entame déjà la réparation.

Réparation rapide car les Estinnois nous rattraperont à Binche, donc 6 km plus loin !

19) La route est alors bien dégagée pour le passage des Cyclos du Champ Perdu de La Bouverie.



20) Sur des routes de crêtes très agréables où le décor n’est pas qu’agricole.

21) Puis c’est l’entrée dans Binche où il faut distinguer les Gilles du haut … et les Gilles du bas.

Pour les non-initiés, le Devin, en rouge, n’est autre que Laurent Devin le bourgmestre de Binche et candidat aux élections fédérales du 25 mai.


      Mur de Thuin


22) Après Anderlue, la plongée vers la Sambre donne une idée de ce qui attend les pédaleurs :

la ville de Thuin est perchée sur la rive opposée.

23) La Sambre franchie, la remontée commence avec une pente modérée assortie d’un bon tarmac.



24) Puis le fléchage impose de prendre très fort à gauche car, avec les cyclos de Clermont, on arrive au pied du … Mur de Thuin.

25) Ceci en contournant une petite statue métallique dédiée à la Marche de Saint-Roch.

Cette Marche est une manifestation folklorique désormais inscrite au patrimoine immatériel mondial de l’UNESCO.



26) Certains connaisseurs des lieux vont échapper à l’atrocité du Mur en le contournant sur le boulevard.

27) Ceux qui l’attaquent de front se trouvent face à une ligne droite montante sur des pavés disjoints malgré la restauration.

Le « Mur de Thuin» figure donc toujours au patrimoine mondial … du cyclisme.


      Le haut du Mur


28) Bien sûr, on pourrait regarder le paysage bien dégagé sur la gauche.

Et donc arrêter de souffrir.

29) Ce qui donnerait une superbe vue sur ceux qui ne sont encore qu’au pied du mur, au cœur de Thuin.



30) D'ailleurs ils arrivent à leur tour, avec la fougue de la jeunesse, à se hisser jusque là.

31) Toujours au prix de vigoureux efforts zigzagants et cahotants.



32) Selon le descriptif de Daniel Gobert dans le dernier Cyclo (2014-2) de la FFBC, le Mur de Thuin c’est 500m pour 47m d’élévation, soit 9,4% de moyenne.

Donc « Un berg Flamand chez les Wallons » titre notre cyclo-côteur qui lui consacre 3 pages.

33) Le haut du Mur ne signifie pourtant pas la fin du tourment.

Il autorise seulement une respiration du cyclo.



34) En revanche, en course il ne faudrait pas relâcher la pression.

La rue, bordée de maisons de pierres, qui traverse la ville de Thuin est toujours montante et garnie de pavés cahotants.

Donc d’un pittoresque qui meurtrit les touristes pédaleurs.

35) La fin du tourment ne survient qu’à l’arrivée sur les toits de la ville, en direction de Gozée.

En attendant d'autres montées qui valident le BAD.




Pour d’autres Crêtes Estinnoises et le retour à la ferme … CLIQUEZ ICI




.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil