SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

LE COURAGEUX CRAZY TOUR DES CRAZY WHEELS TOURNAI SOUS LA PLUIE 2013

Quand le ciel joue le trouble fête

le Samedi 14 Septembre 2013

Après 4 éditions ensoleillées d’une organisation qui ne cesse de progresser le Crazy Tour des Crazy Wheels Tournai a été condamné à subir la pluie alors que tout le club était sur le pont pour un nouveau succès.

01) Ceux qui se fient aux prévisions météos et qui ont le sommeil léger savaient ce qui les attendraient au départ du 200 km à 8h.

C’était l’heure du parapluie grand ouvert par le jovial Fabrice Noppe.



02) Si les pilotes du 200 km à 30 km/h sont parés sous les kways, certains ne sont pas très rassurés.

La foule des randonneurs n’est pas au rendez-vous avec seulement 66 (courageux) inscrits.

03) Et la question se pose de savoir si le fléchage à la chaux, système écologique inédit par temps de pluie dans la région, sera bien efficace …

Ceux qui sont rentrés avec un supplément de 20 bornes ont bel et bien perdu la trace !


      Roue dans roue


04) Au moins n’a-t-on pas perdu de temps.

Départ du groupe des 30km/h dans la roue du président des Crazy Wheels Tournai, Pascal Hennebert.

05) La pluie redouble justement à ce moment.

Et pour longtemps, certains certifiant qu’elle les a accompagnés sur 120 km.



06) Moins pessimistes, d’autres reconnaîtront qu’au moins il ne faisait pas vraiment froid (14-15°) !

07) Et qui avouera que, comme annoncé, la direction du vent sud-ouest s’est inversé sur le coup de midi ?

Donc favorable à l’aller !



08) « Et favorable au retour ! », en déduiront les cyclos « étrangers » bien décidés à prendre la roue des Crazy.

09) Donc c’était faisable pour tout cyclo bien entrainé qui n’avait pas peur de se mouiller.

Sans oublier que l’organisation avait prévu une camionnette pour escorter ce groupe de costauds.


      Autre allure


10) Rien n’obligeait à s’intégrer aux groupes conduits par les Crazy à cadence soutenue sur le 200.

Ainsi cette cyclote qui se lance toute confiante et à son allure dans son aventure.

11) Venus de Mons en Baroeul, ce trio de cyclos n’avait pas non plus l’intention de s’accrocher longtemps.

D’ailleurs, vu le temps, il prendra la tangente pour se contenter du 160 km.



12) Car il y avait un deuxième groupe annonçant, dans la roue de Nathalie Joy et de Jean Marc Dubart, un plus modeste 26km/h.

Ce qui, foi de vieux randonneur, n’est déjà pas si mal.

13) Départ à 8h15 pour un groupe cependant moins étoffé que celui des 30km/h.



14) Vincent Coppenolle, du Plein Cadre d’Hérinnes, candidat pour son unique brevet de 200 km (réussi !) de l’année.

Il aura ainsi l’esprit libéré pour le reportage sur la course cycliste régionale du dimanche à paraître dans le quotidien L’Avenir.

15) De Mons en Baroeul, Isabelle n’en est pas à sa première expédition en formule randonneur mais, d’habitude, dans un tempo plus modéré.



16) Le moral, il suffit de se le forger ?

Si l’on vous dit que tout va bien !

17) Ce second groupe a également son Crazy de serre-file et une camionnette d’assistance où le convoyeur fera aussi office de photographe.


      Affiche Crazy


18) Les randonneurs matinaux étant partis sur les routes conduisant jusqu’aux portes de l’Avesnois, faisons un break.

Voyons l’affiche, joyeuse et pleine d’entrain sous le soleil, qui invitait, « Follow us », au Crazy Tour.

      Après midi de fauves

19) Les inscriptions pour les distances plus courtes couraient jusqu’à 13h.

Partis sur le coup de 9h, les Randonneurs de Taintignies étaient déjà rentrés du 80 tandis que celui d’Allain allait s’inscrire pour le 55 km.



20) Attraction présentée par le secrétaire des Crazy Wheels, Marc Vintovegel, la participation du jour donnera lieu au tirage au sort d’un vélo Pinarello offert par les Cycles Lievens de Wiers.

Vélo convoité (en vain)… par le président du CC Kain qui vient de casser son cadre.

21) Pour cela il faut évidemment passer à la table des inscriptions et à la caisse : 3€ au lieu des 2€ traditionnels pour le 55 km.

Ceci en vertu d’une dérogation obtenue auprès du Délégué Provincial FFBC du Hainaut, la règle ayant été modifiée … cette année.



22) L’inscription donne droit aussi à une plaque de cadre qui, à l’arrivée, sera échangée contre un ticket de tombola « nominé » et un t-shirt du principal sponsor.

23) Inscription selon les règles pour les cyclos de Kain, Jean Desombre et Jean Marie Cotton, qui vont prendre le départ du 55 avec leur président Claude Lambrette.



24) Encore fallait-il d’abord récupérer les machines déposées dans le parking gardé.

      Sur la route 55

25) Pas de plaque de cadre pour l’antoinien Roger Moulin qui, par principe et solidarité avec les cyclos aux revenus modestes, n’a pas voulu verser plus que 2€ en s’inscrivant au 55 km.



26) Côte à côte sportif, sur terrain plat, pour Fabrice Naessens et William Defrise qui se retrouveront le lendemain à l’organisation Picarde du Cyclo-Club Mouscron.

27) En pleine campagne transfrontalière à proximité d’Hergnies, sur le territoire français.



28) Il n’a pas le luxe et l’abondance des grands ravitaillements de Quiévrechain et de Bersilies pour les randonneurs de longues distances, mais l’accueil Crazy au ravito d’Hergnies est impeccable.

Avec, en plus des biscuits et boissons, des fruits … qu’on ne trouvera pas à la Picarde de Mouscron comme l'explique Yvette.

29) De quoi satisfaire pleinement les cyclos qui se régalent de l’accueil des Crazy qui, avec un 55 km supplémentaire, illustrent le titre de L’Avenir :

« Accessible à tous, le Crazy Tour se diversifie ».


      Diversification


30) En direction de Mortagne du Nord, Benoit Lucq, secrétaire du Plein Cadre Hérinnes.

31) Puis l’association momentanée Cyclo de Lamain et Audax Tournai qui, malgré le temps, ne voulaient pas manquer le Crazy Tour.



32) Au large du Grand Large, retour en force de « Zaric » (Eric et Zara) et Christian Blocq, des Cyclotouristes d’Antoing, qui bouclent leur 200 entamé dès 7h30.

33) De même pour les Cent Amis de Bléharies emmenés par Jean Paul Frédéric.



34) Puis l’arrivée, vers 16h à l’école du Château de Tournai, du groupe des 26 km/h qui ont adapté le timing.

Nous avons donc loupé, bien malgré nous, le retour du 30 km/h.

35) Libération des plaques de cadre.

En prenant bien soin de ne pas couper les câbles de freins, svp.



36) Interview, par le Crazy animateur de service, de Jérôme Baclet venu de Béthune :

« J’ai beaucoup aimé cette randonnée de 200 bornes sur un parcours finalement bien roulant ».

37) Ceci à l’heure où les gamins qui ont participé, au nombre de 20, à la sortie familiale poursuivent leurs exercices cyclistes.


      Prolongations


38) La journée des organisateurs et des participants a été longue et même éprouvante pour certains.

Alors la restauration « Crazy Burger », ainsi que le bar des Trolls, arriveront à point pour prolonger la soirée jusqu’au moins 18h.

39) Le temps d’abord d’échanger la plaque de cadre contre un ticket de tombola et un t-shirt Ice-Watch.



40) Puis le temps d’attendre que la salle se remplisse à l’approche du tirage au sort du vélo Pinarello.

41) En présence d’Aloïs Lievens et du président Hennebert, « the winner is » Jean Louis Verscheure, le président de la FFBC :

« Il n’a pas roulé ce jour mais il a bien travaillé pour les Crazy Wheels Tournai.



42) Tout cela en attendant l’année prochaine avec la prochaine invitation Crazy au « Follow us » !



L’un, avec la Bush Classic et la Grinta ! Challenge la Tournay, des grands événements cyclotouristes du Tournaisis, pourvu que le temps …


.

Pour voir ou revoir le 4e Crazy Tour, ensoleillé, de 2012 ...
CLIQUEZ ICI



.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil