SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

A ARRAS CHEF LIEU DU PAS DE CALAIS LA RONDE DE L AMI BIDASSE 2013

Hauts Lieux de 14-18 et Collines de l’Artois

le Dimanche 09 Juin 2013

Club de vieille et bonne réputation, l’Arras Cyclo Tourisme (ACT) du président Jean Marie Drelon avait tracé un parcours épatant pour un « étranger », via les Collines de l’Artois et les Hauts Lieux de 14-18.

01) La Ronde de l’Ami Bidasse n’a sans doute pas surpris les cyclos locaux habitués au relief de l’Artois et aux évocations de la Grande Guerre qui ravagea leur région.

La bonne humeur était de mise pour les 517 cyclos (349 Route et 170 Vtt) conviés aux circuits proposés par l’Arras Cyclo Tourisme.



02) Le président Jean Marie Drelon et l’imposant groupe des cyclos de Dainville devront nous pardonner :

leurs photos d’entrée se sont égarées!

Nous voilà déjà dans la salle d’accueil du Complexe Grimaldi, pour l’inscriptions de 349 Routiers qui se répartiront sur 40, 60 et 85 km.

03) A la table voisine, 170 Vttistes vont s’inscrire avant de choisir entre 25, 45 et 55 km hors routes.



04) L’accueil est sympathique avec le café offert et le cachet disponible pour l’homologation des carnets de route.

05) Donc exit la photo du groupe de Dainville, club le plus nombreux du jour avec 53 inscrits ( !).

Mais celle des cyclos d’Angres (12 inscrits) nous sauve la mise.



06) Et encore plus celle des cyclos de Beaurains qui avec 26 inscrits forment le 2e club plus nombreux dans la Ronde de l’Ami Bidasse.

      Ardeurs pédalantes

07) Dans la troupe il y a quelques pédaleuses dynamiques prêtes à célébrer ce bon vieux soldat qui a popularisé « Arras-se », le chef-lieu du Pas de Calais.



08) Quand les uns quittent le stade du complexe Grimaldi, ici à 8h30, d’autres se présentent encore au portillon.

09) Dernières vérifications avant de s’élancer dans la Ronde en tenant compte de la diversité des forces et des ambitions.



10) Les plus costauds se retrouvent en pelotons compacts qui ne vont pas tarder à exploser au fil des kilomètres et au gré des côtes éprouvantes.

11) Sortie de ville parfois acrobatique en direction d’Achicourt (km4,3) pour tous.

Après quoi ceux du 85 tourneront vers Agny puis Rivière tandis que le 60 et 42 filent directement vers Dainville.



12) Avec un passage furtif devant la Chapelle Notre Dame de la Pitié.

Puisse notre pédalée, sur Trek Domane, inspirer la compassion de la Madone.

      Hauts Lieux

13) C’est parti pour une grande boucle autour d’Arras, mais principalement vers le nord-ouest de la ville, à la recherche des Collines de l’Artois et des Hauts Lieux de la Grande Guerre en Artois.



14) Si les collines imposent de s’appliquer à la tâche, les Hauts Lieux, personnalisés par autant de cimetières militaires, comme celui-ci à l’entrée d’Ecoivres, forcent le respect.

15) Une bonne partie du parcours de la Ronde de l’Ami Bidasse suivra le fléchage hautement balisé des « Hauts lieux de la Grande Guerre en Artois.



16) Le cimetière militaire d’Ecoivres, près de Mont Saint-Eloi, à la triste particularité de s’être agrandi en fonction des batailles qui se sont succédées en 1915 (Français) 1916 (Anglais) et 1917 (Canadiens).

17) La Ronde des cyclos reprend ses droits avec le souci de se tenir dans les bonnes roues.



18) L’émotion est sans doute moins grande chez les cyclos régionaux qui côtoient souvent ces Hauts Lieux et qui se préparent à affronter leurs collines d’Artois.

19) Au sommet de l’une d’elles, le village de Mont Eloi, marqué par les ruines de l’ancienne abbaye, dresse deux tours témoins portant les stigmates des violents combats.



20) D’un point de vue cyclo, Mont Saint-Eloi c’est aussi une fameuse grimpée exigeant le plus petit développement.

21) Un développement qui ne prendra pas au dépourvu le randonneur équipé en conséquence.


      Ravito Mont Saint Eloi


22) La façade préservée (autant que possible) de l’Abbaye voit arriver les cyclos pleins d’humilité en ce Haut Lieu qui coûta si cher en dégâts matériels et en vies humaines.

23) Le souci du pédaleur est alors de profiter du ravitaillement proposé par l’Arras Cyclo Tourisme.



24) L’occasion de souffler et de se regrouper avant d'enchaîner d’autres Hauts Lieux.

25) Modestement, la table est dressée sur la pelouse avec son choix de victuailles solides et liquides.



26) Chacun savoure dans un décor qui vaut le détour.

Mont Saint-Eloi est l’un des 6 sites du Pas de Calais retenus pour le Brevet des Provinces Françaises (BPF) de la FFCT.

27) Regroupement des cyclos de Rouvroy dont les nouveaux maillots (Faber) personnalisés permettent de saluer Dominique, Victor, Xavier (20 ans de Rouvroy !) et Sylvain.



28) Avec les meilleures salutations dainvilloises alors qu’on repart en laissant derrière soi les tours de l’abbaye.

29) Une nouvelle fois la Ronde de l’Ami Bidasse reprend ses droits avec une vigoureuse pédalée sportive.


      Notre Dame de Lorette


30) A la sortie de Carency les cyclos ont à franchir un lieu très bas où coule le Carency qui fournit sa source à la Deûle.

Rivière quelque peu mythique puisque, canalisée, elle n’existe plus en tant que telle !

31) Quoiqu’il en soit, le cyclo d’Artois sait que toute vallée a son versant opposé … qu’il faut escalader.



32) Une nouvelle descente conduit au village sinistré d’Ablain Saint-Nazaire dont l’ancienne église est conservée en ruines en guise de témoignage.

33) Sur les hauteurs d’Ablain Saint-Nazaire se trouve le site Notre Dame de Lorette auquel on accède par une très difficile et longue montée, connue sous le nom de Blanche Voie.



34) La pente est rude avec des pourcentages variant entre 10 et 12% pour ceux qui montent au combat.

35) Au sommet, le pédaleur laisse derrière lui une vue superbe sur Ablain Saint-Nazaire mais le souffle se fait court.



36) D’autant qu’à l’atrocité de la montée succède celle du Mémorial et Cimetière militaire Notre Dame de Lorette.

Le site s’étend sur 13 ha pour 20000 tombes alors que les combats, surtout en 1915, auraient faits plus de 100000 victimes pour prendre ou conserver ce Haut Lieu d’Artois.

37) C’est en ce lieu qu’on retrouve une partie du groupe des cyclos de Dainville dont la photo au départ n'a pas été retrouvée.


      Crête de Vimy


38) Une rapide descente des hauteurs artésiennes ramène brièvement, après Souchez, dans les plaines de l’ex-bassin minier.

C’est dans les rues de Givenchy en Gohelle que les valeureux cyclos d’Aubigny en Artois nous dépassent.

39) Avec ensuite une belle et longue montée vers Vimy alors qu’on laisse derrière soi les terrils jumeaux de Loos en Gohelle.



40) Là encore la montée se fait dans un décor pittoresque mais la rampe demande beaucoup d’application.

41) La crête de Vimy est un autre Haut Lieu de la Grande Guerre en Artois.

Avec d’un côté ce monument dédié aux « Morts de la Division Marocaine » victimes des combats de tranchées...



42) Et de l’autre l’immense et émouvant mémorial canadien de Vimy sur un espace considéré comme « territoire canadien » en terre de France.

Respect et Reconnaissance.

43) Lieu de regroupement pour les cyclos de Maroeuil qui tiennent à terminer ensemble leur Ronde de l’Ami Bidasse.



44) Il reste, au sortir de l’espace dédié au Mémorial, une quinzaine de bornes avant de rallier le complexe Grimaldi d’Arras, à deux pas de l’Université d’Artois.

      Retour Arras

45) Ayant quitté le circuit balisé Hauts Lieux de la Grande Guerre après le Bois de Vimy, la Ronde n’oublie pas les Collines d’Artois en proposant une nouvelle bonne petite grimpée du côté de Farbus.



46) Il en faudrait plus pour décourager les valeureux pédaleurs très contents de leur bon tour.

47) Puis c’est la fin de la Ronde avec les cyclos d’Aubigny en Artois parmi lesquels on retrouve l’ancien président des cyclos d’Armentières, devenu « simple soldat » au sein de son désormais club artésien.



48) Le tableau des résultats, écrits à la main par Claudine Vandome, vaut le détour faute de pouvoir être imité.

Elle n’a pas perdu la main, Claudine qui à 80 ans reste un pilier du club Arras Cyclo Tourisme.

49) A Arras les histoires de « bidasses » font partie des souvenirs puisque la caserne a fermé ses portes.




Souvenirs que perpétue la Ronde de l’Ami Bidasse du club Arras Cyclo Tourisme.




Pour revoir la Ronde de l'Ami Bidasse sur un autre parcours en 2009 ...
CLIQUEZ ICI



.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil