SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

A Kain Première Picarde (2e PARTIE/2) du Challenge qui fête ses 25 ans en 2013

Après midi encore plus mouvementé

le Samedi 02 Mars 2013

Le Challenge des Picardes est reparti, grâce à l’équipe du président Christian Noullet, avec une Balade des Kainois bien organisée. Et grâce aux participants venus en nombre malgré un ciel couvert et frais.

34) Les feux de signalisation franchis pour traverser la chaussée Tournai-Courtrai, la route sera verte à travers la campagne du Tournaisis tournicotant du côté de Templeuve et Estaimpuis, « la Commune qui Vit » !



35) L’après midi est d’ambiance plus « sportive » avec nombre de cyclos formant de beaux pelotons de rouleurs.

Celui-ci avec Christian Manche.

36) De même celui-là, avec Philippe Bocquet, sans qu’on ait le temps de reconnaître tout le monde.

Ni même le maillot jaune, car ce n'est que la veille du départ de Paris-Nice.



37) Parfois c’est un peu trop rapide, mais Jean Marie Cotton s’accroche, lui qui figure comme pilier du Cyclo Club de Kain, club organisateur de la Balade Kainoise.

38) La plupart du temps les groupes ont des maillots mélangés.

Avec plein de bonnes salutations !



39) La route des Kainois, qui croise celle des Censes (fermes) et des Trieux (ruisseaux), est fléché au sol en jaune.

Discrètement mais avec une efficacité indiscutable.

40) Le mélange des maillots n’empêche pas une dominante.

Ici celle des Mordus de Wiers dont l’ordinateur a compté 22 inscrits (5e club plus nombreux).



41) Groupe d’Audax Tournai même si ceux-ci roulent de manière très dispersée.

Mieux vaut d’ailleurs, puisqu’ils ont totalisé 94 participants parmi les 594 inscrits du jour.

      Déménagement

42) Ceux-là, les Crazy Wheels, ne passent pas inaperçus avec leur (vive) allure de « déménageurs » au moment de franchir ... le pont sur l'autoroute.

Ils ont fière allure et se font un plaisir fou. Au point qu'on les envie!



43) A l’arrière du groupe on semble dérouler.

A moins que … mais cela roule, surtout dans le groupe 1.

44) Tout l’art serait de tenter de profiter de l’aspiration ?

La plupart des cyclos ne se font plus d’illusion. Le plaisir de leur allure est amplement suffisant.

Mais c’est toujours beau d’avoir (encore) de la vaillance.



45) Sans compter que s’y ajoute l’agrément d’un parcours qui, s’il n’est pas franchement fantastique ici, n’est pas dépourvu de charme dans la campagne de Ramegnies-Chin.

46) Avec l’église du village en arrière plan.

Et la compagnie de cyclos bons rouleurs.



47) Retrouvons les Crazy Wheels avec des hommes de tête dictant l’allure générale du premier groupe lancé sur la plus longue distance.

48) Derrière, la file a tendance à s’allonger, au risque de jouer à l’élastique.

Mais on est bel et bien là.


      Un peu Crazy


49) Répartis en plusieurs groupes, les Crazy ont totalisé 43 inscriptions, soit le 2e club plus nombreux du jour.

50) Dans la troupe, un trio de dames, dont Tania (qui est devant ?), aussi Crazy que leurs homologues masculins.



51) Dans l’esprit de leur formation, les cyclos du Sprint Team Tournai.

Présents ici au lendemain de la disparition de Michel Hinnekens, ancien fameux cyclo et papa de Fabrice, l’un des leurs.

52) Comme pour s’assurer que tout se passe bien, ce groupe de Crazy se prête au jeu de serre-files.

Et il bouclera la boucle … en ordre utile.


      Retour ravito


53) Inévitablement, le parcours d’après midi amène au ravitaillement du matin.

Ici au moment où officie avec zèle le distributeur d’un ticket de tombola.

Le Challenge favorisera, lors de la fête de clôture, ceux qui auront emprunté au moins une partie des circuits de l’organisation.

54) L’occasion de citer les chiffres de l’ordinateur sur base des intentions à l’inscription :

Sur 594 inscrits 280 ont opté pour le 70 km, 140 le 50, 86 le 32, 40 le 20 km et 38 ayant signalé qu’ils se contentaient de l’aller et retour au local kainois.

D'où l'idée qu'on vient vraiment pour rouler!



55) Nouvelle affluence devant la table installée dans le garage de la maison Noullet à Rumetz, hameau de Templeuve.

56) Le service, ouvert de 9h à 16h, ne connaît pas de défaillance.

Sauf qu’il n’y a plus de soupe à l’oignon.

Reste donc, outre les autres victuailles et boissons habituelles, à finir la soupe aux légumes !



57) Les cyclos de Gaurain-Ramecroix totalisaient (4e club plus nombreux) 23 inscrits.

Ils se sont proposés pour l’organisation de la Fête de Clôture.

Car toute bonne saison Picarde se termine avec une fête récompensant les lauréats et distribuant de nombreux lots par une tombola géante.

      Finir en beauté

58) Revoilà donc aussi la descente pavé traversant le village de Ramegnies-Chin.



59) Un pavé de mauvaises intentions, donc d’Enfer, autour de l’église !

60) En espérant que le futur nouveau pape, surtout s’il était belge ( !), remette bon ordre dans ce beau désordre.



61) Moment de flottement dans l’un des groupes Crazy.

Temps d’arrêt à Pecq pour un regroupement après problème technique.

62) L’occasion d’un rapprochement : Tania, Catherine et Sophie.

Pour un peu on serait Crazy d’elles !



63) Après une escapade sur les contreforts du Mont Saint-Aubert, côté Hérinnes, retour au calme avec de nouveau l’écluse de Kain.

64) Franchissement, à pied, de la passerelle de la dite écluse par des Tournaisiens résidant rive gauche de l’Escaut.



65) Pour affoler votre GPS demandez lui de localiser ce tout nouveau Chemin Momirel à Kain.

Ce bout de route, anciennement appelé chemin de l’Ecluse, dessert l’élevage Escargot d’Or et l’entreprise Valex Comestic qui en découle.

Le cosmétique en question est en effet à base … de bave d’escargot !

66) A notre vitesse d’escargot nous sommes finalement arrivés à Kain à l’heure de l’affichage des résultats :

avec 594 participants la première Picarde laisse entrevoir une belle saison cyclo pour le 25e anniversaire d’un Challenge impérissable.




Il suffit que les clubs organisateurs tiennent leur engagement de qualité et d’originalité.


Pour revoir la Balade des Kainois 2012, puis remonter dans le temps, ...
CLIQUEZ ICI



.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil