SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

A Pipaix la Bush Classic (2e PARTIE/3) Tour de Piste à Roubaix 2012

Paradis au Vélodrome puis Enfer au tournant

le Samedi 19 Mai 2012

Principale attraction des parcours d’au moins 100 bornes via quelques montées, le vélodrome de Roubaix se présente comme un mythe accessible. C’est côte d’azur pour la plupart des cyclos.

36) Ceux qui optent pour au moins 100 bornes s’offrent le plaisir d’un tour de piste du vélodrome de Roubaix qui envoie au « Paradis » les champions sortis victorieux de l’Enfer.

Ainsi les cyclos de Quévy peuvent-ils … s’y croire (au Paradis)!.



37) En bons cyclos, ceux de Fâches Thumesnil se la jouent à l’aise.

Avec un peu de surplace pour faire durer le plaisir.

38) Ayant troqué la chasuble syndicale verte du boulot contre le maillot vert de la Bush Beer, le Tournaisien Michel Dorchies y fait son tour pour confirmer son retour en forme.



39) Le tour de piste donne aussi droit de passage à la case ravitaillement.

40) Avec tout ce qu’il faut pour se sustenter en fruits et biscuits.



41) Devant l’embarras du choix, le mieux c’est d’essayer tous les plateaux.

42) Pendant ce temps, maître du fléchage et du poste de ravitaillement à Roubaix, Pierre Martens joue les porteurs d’eau.


      Groupes en revue


43) Photo de groupe pour les cyclos de Tongre Notre Dame aux couleurs aussi ensoleillées que le jour de Bush.

44) Ces Audax Tournai avaient décidé d’assister Nadine elle-même assistante de Marraine Mathilde pour son retour … à la compétition.

Amateur de silence s’abstenir !



45) Le groupe très classe des cyclos d’Hollain-Brunehaut avec, sur la droite, le couple vice-présidentiel Thierry et Yannick Moreels - Goeleven.

46) Large comme un jour sans Bush, le groupe de Rousies, près de Maubeuge, comptait 27 inscrits à Pipaix.



47) La plupart des cyclos s’en tiennent à la bande bleue, bordant la piste et ses virages relevés, qu’on appelle « côte d’azur ».

48) Si pour tous l’endroit est mythique, pour les Aiglons d’Ath c’est également géant.



49) En passant sous la sentence cycliste affichée à Roubaix : « L’Enfer du Nord mène au Paradis ».

50) Le Nord c’est aussi le pays des Roses, rappellent les dames de Rousies.



51) Démonstration de file indienne avec le défilé des cyclos d’Hollain-Brunehaut.

52) Avec les meilleur(e)s pour la fin puisque Yannick ferme la marche.



53) Si l’on vient parfois de loin pour le mythe, les Roubaisiens ne boudent pas non plus l’occasion d’un bon tour.

Ainsi Cathy et Philippe Cuvelier.

54) Ils étaient aussi en piste, à l’occasion de la Bush Classic, les cyclos de Marly près de Valenciennes.


      Vedettes du jour


56) Ce tour de piste à la portée du plus grand nombre, sera encore plus apprécié des cyclos venus de tous pays au terme du Paris-Roubaix des cyclos ce dimanche 10 juin.

57) De front, les Audax Jean Marie Wallez et Guy Delvaeye entament leur deuxième tour.



58) Branle bas de combat derrière eux car … c’est Jean Philippe Loy qui entre en piste … avec Johan Museeuw dans sa roue.

59) Pour rappel, le Lion des Flandres est rentré trois fois gagnant de Paris-Roubaix : 1996, 2000 et 2002.



60) Les Randonneurs de Taintignies ont pris son sillage.

D’où la déclaration de leur président Michel Bariseau: « J’ai attendu 63 ans, mais je suis arrivé à Roubaix dans la roue de Museeuw ! »

61) L’ancien coureur amateur Jean Philippe Loy pose, avec son blanc vélo de la marque Museeuw, aux côtés du super champion qui s’est reconverti dans la fabrication de cadres haut de gamme.



62) A côté de cela, les Audax Tournai réunis par ou pour la Bush, conviennent qu’ils sont … des « bleus » !

      Retour par Kain

63) Pavé souvenir photo pour les EuroCyclo de Baudour avant de quitter le vélodrome.



64) Puis reprise du parcours Bush Classic en longeant le nouveau vélodrome couvert de Roubaix qui attend les dernières finitions pour ouvrir en juillet 2012.

65) L’étape suivante sera agrémentée par l’ascension du col de la Croix Jubaru au delà des ponts enjambant l’autoroute Tournai-Courtrai et l’Escaut.



66) Les Audax doivent contrer les offensives de leur leader qui se dégage dès que cela monte !

67) Juste derrière eux, provisoirement du moins, Johan Museeuw prend le temps de la conversation.



68) Il participe à la Bush Classic en assurant le tempo de son groupe d’escorte qui organise sa tranquillité.

      Virage catastrophe

69) A Ramegnies-Chin, donc avant Kain, les choses vont se corser même si tout semble aller pour le mieux.

Vous verrez qu’il valait mieux ne pas lâcher le guidon.



70) Et mieux valait bien regarder les flèches étoilées pour ne pas se laisser embarquer tout droit par la descente vers Tournai comme l’ont fait certains !

PS: cela ne manquait pourtant pas d'étoiles bleues!

71) A l’angle, très serré, de la rue de Templeuve et de Bailleul le monument aux morts incite à la prudence même si ce n’est pas sa mission première.



72) Victime d’un débris métallique perdu dans les grenailles errantes, le cyclo de Rousies vient de casser la jante de sa roue arrière.

Il devra faire appel au secours dépannage Aloïs Lievens.

73) Le passage est d’autant plus scabreux que les autos ne voient pas les vélos venir sur leur droite.



74) Alors, tandis que le premier attend de l’aide, voilà un second cyclo qui cabriole sur le trottoir.

75) Pas de mal heureusement ! Même le vélo n’a rien.

Du moins c’est ce que l’on croyait avant de constater que le dérailleur s’est brisé.



76) Le dépanneur fera donc coup double alors que la randonnée poursuit son cours.

A l’avenir, on ferait bien d’éviter ce carrefour pour laisser le monument aux morts … tranquille.



Pour le retour à Pipaix en fanfare puis le risque d’emBushcade … CLIQUEZ ICI



.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil