SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

LE 200 KM RANDONNEUR DES AUDAX TOURNAI VERS L AVESNOIS 2012

J’étais parmi les 78 courageux du jour

14-04-12

Un Brevet Randonneur Mondial (BRM) c’est une longue distance à parcourir dans un esprit d’autonomie car dépourvu d’assistance et même de fléchage, même si la formule se modernise.

00a) Ne dites pas qu’il faisait un temps de chien ce samedi 14 avril.

Zara, avec la complicité de son maître Eric - d’où le couple « Zaric » - a foncé dans le brouillard pour revenir 200 bornes plus tard sans la moindre goutte d’eau.



00b) Le couple Zaric, sous les couleurs des cyclos d’Antoing, va proposer un tempo soutenu très régulier.

Qui aime les suive !

00c) Dans le même brouillard matinal, de fameux Randonneurs participent au 200 BRM des Audax Tournai.

De gauche à droite : Nic Camertijn 1er Super Randonneur 2011, Daniel Cauchie number One Randonneur pour l’ensemble de sa carrière, Kristof Allegaert prodigieux recordman du Tour de France Randonneur de 5000km en 13 jours, et Jan Geerts correspondant des Randonneurs.be .



01) Responsable Randonneur aux Audax Tournai, Daniel Cauchie assiste le président pour l’inscription de 78 randonneurs.

Le Number One ne roule pas ce jour car il est en partance pour une Diagonale de France, Dunkerque-Hendaye.

02) Organisateurs traditionnels, sous le couvert de l’Audax Club Parisien, des BRM qu’ils ont importé en Belgique voilà 30 ans, les Audax Tournai sont également des participants assidus. Avec 16 Audax sur la distance.



03) Inscription appliquée car la fédération additionne le kilométrage pour établir un classement annuel et un classement entre deux Paris-Brest-Brest.

Je figure 417e avec 200 km à cette dernière olympiade !

Années de vaches maigres !!

04) Le moment aussi de consulter l’itinéraire fourni sur une feuille parcours et sur une autre copie de carte.

Ceci pour parer à la nécessité car le parcours est fléché sommairement.

Destination vers les premières côtes de l’Avesnois jusqu’à Etroeungt (km109).



05) Le comptoir du bar vient à point pour remplir la carte qu’il faudra faire tamponner en trois lieux désignés (Bouchain, Etroeungt et Wargnies le Grand).

La marraine des Audax est là pour servir le café et encourager ses ouailles.

      Jusqu’à Bouchain

06a) Regroupement des costauds Crazy qui vont boucler la distance dans un super tempo.



06b) Départ dans un super brouillard qui ne se dissipera qu’après 10h.

Le rond-point, joliment décoré, du Moulin Blanc rappelle à certains que sur un brevet randonneur l’organisation ne prévoit pas de ravitaillement.

A chacun de partir les poches pleines.

07) Partis après moi, les Crazy Wheels m’ont dépassé en saluant mais sans crier gare (donc pas de photos !).

J’étais (peut-être !) sur le point de les rattraper quand le passage d'un train brisé mon élan.

Fin des illusions !



08) Au contrôle de Bouchain, Pascal Delzenne et Gilles Barbieux, qui étaient partis en avant-garde, repartent alors qu’arrive un groupe de plus rapides.

09) Premier moment de récupération.

Avec le temps d’une photo pour les cyclos flandriens qui apprécient la formule randonneur.


      `Avant


10) Visite de Saint-Aubert, dépourvu du Mont celui-là, avant que d’autres cyclos me tombent sur le râble.

Ces "autres" sont donc derrière.

11) Regroupement provisoire à Quiévy suite à une divergence entre le fléchage et le souvenir des années précédentes.



12) Parti en éclaireur, le cyclo Saint Roch de Lessines, Philippe Hautot, va boucler son 3e 200BRM de la saison débutante.

13) En formation groupée, les cyclos du Plein Cadre d’Hérinnes.

Avec, au milieu en bonnet, Benoit Lucq que tout le monde se réjouit de retrouver actif après son gros pépin de l’an passé.



14) Puis dans la roue de Mic Camertijn, arborant fière moustache, des cyclos flandriens en pleine campagne du Cambrésis.

15) Explosion du pneu arrière pour Pascal Delzenne qui, en randonneur averti, disposait d’un pneu de rechange.



16) « Proficiat » répété au passage de Kristof Allegaert équipé de lampe car il est venu à vélo de Courtrai à Tournai.

Pour rappel Kristof Allegaert a battu, l’an dernier, de 5h l’ancien temps record du Tour de France Randonneur en bouclant, seul et sans assistance, les 5000 km en 13 jours et 8h.

17) La discussion sur les Diagonales de France figurant au palmarès de Pascal et Gilles va vite reprendre.

Ici dans la traversée de Fontaine au Bois fleurant bon le Maroilles.



18) C’est au même endroit que nous rattrapent les deux complices de longues randonnées comme les EuroDiagonales (entre autres, y compris PBP) que sont Martin Ghesquière et Michel Cordier.

      Groupement libre

19) Puis c’est le peloton, à majorité antoinienne, mené par Zara qui insiste pour devancer son maître.



20) Dans le groupe on reconnait une série de maillots du Tournaisis : Lecelles, Kain, Vieux-Leuze ...

21) Mais aussi, et dans les bonnes roues du rythme Zaric, le maillot de Néchin et des Audax.



22) Un groupe de 25 à 30 cyclos selon les étapes qui, ici, file vers les portes de l’Avesnois.

22z) L’appétit est venu en roulant et après l’obligation de pointage au Relais des Colombes à Etroeungt.


      Visite de pays


23) Au-delà d’Etroeungt et du point culminant de la randonnée à 219m, voilà un village bien nommé.

Haut-Lieu est le pays de 395 Hautlieusards dont les terres les plus élevées culminent à 196m.

24) La formule randonneur n’exclut pas les arrêts hors contrôle.

Ainsi ce ravitaillement pris dans un bistrot d’Avesnelles qui donne prétexte à discussion GPS avec le Randonneur Mouscronnois Willy Demeulenaere.

Un randonneur moderne télécharge le parcours qu’il suit alors à la trace.



25) On revient, du côté de Maubeuge, avec la traversée de Saint-Rémy du Nord, via des villages aux bâtiments construits en pierres.

Dont l’église qui a Saint Rémy, le baptiste de Clovis, comme patron.

26) L’affichage officiel concernant la prochaine élection présidentielle décore le paysage.

Ils y sont tous, avec leur portrait encore en bon état !

Ceci à 20m des bureaux de la firme DiffuSport qui fournit, entre autres, des maillots cyclistes.



27) Puis la traversée du village voisin de Boussière bien remis de la tornade ravageuse du 3 août 2008.

28) A Boussière, ce monument à la gloire du Général de Gaulle qui s’est, rappelle-t-on, « toujours fait une certaine idée de la France ».

Puissent les nombreux « gaullistes » s’inspirer des vrais idéaux « gaulliens ».



29) Le problème du groupe c’est quand, par exemple suite à une crevaison, … on n’est plus dedans !

La question posée ici c’est : « A quand le contrôle de Wargnies le Grand ? »

      `Ultime

30) Pas de photos du contrôle au café-épicerie le Morisson, mais la sortie du village valait un cliché qui servit de prétexte à la mise à pied !

Les autres sont presque tous déjà loin devant.



31) Et, tant qu’à faire d’être à pied, on aurait pu prendre l’escalier pour profiter du décor bucolique.

32) Le dernier des tourments du jour survient à Sebourg (km160) qu’avec courage on finit par dominer.



33) Le monument aux Anciens Combattants d’Afrique du Nord, dans la traversée de Quarouble, permet de repenser à cette guerre qui, 50 ans plus tard, ne laisse que des regrets.

34) Mais, réjouissons-nous, on va bientôt quitter la France toute printanière, du côté de Vicq.

Vous avez beaucoup vu mon vélo? Sachez qu'il n'a pas roulé tout seul!



35) On retrouve alors l’Escaut, et peut-être Margot, sur le pont de Mortagne du Nord :

« Avec de l’Italie qui descendrait l’Escaut … » chantait Jacques dans « Le plat pays ».

36) Mais les cyclos du jour de répliquer « Avec le vent du nord qui vient s’écarteler ».

Car après le brouillard de l’aller, les randonneurs ont eu droit au vent défavorable et froid du nord … au retour.



37) Tout s’est pourtant bien terminé pour tout le monde.

Y compris pour le Gaurinois Bernard Ladrière qui après sa deuxième crevaison à Laplaigne en subira une troisième à Antoing.

Presqu’à l’arrivée.

      Fin de randonnée

38) Entre les premiers et derniers il faut compter plusieurs heures de différence car l’essentiel est de terminer dans les délais, avant 21h.

Parfois le temps gagné sur la route se dilapide autour d’une bonne … table.


      ``


39) Le président des Audax et son assesseur Number One, dans la même position de préparation à sa Diagonale de France que le matin, homologuent les cartes de route.

Tout le monde est rentré même ceux qui ont oublié de rendre leur carte.

40) Quand on se retrouve à Warchin, au local des Audax Tournai, c’est avec le sentiment d’une belle randonnée accomplie dans l’esprit randonneur.



41) Pour l’Audax Pierre la satisfaction est d’autant plus grande qu’il récupère le sac à dos qu’il avait oublié à Wargnies le Grand.

Son bienfaiteur, le Sillien André Dobbelaere, a eu d’autant plus de plaisir à rendre service qu’il avait été dépanné de la même manière voici deux ans.

42) Tout est bien aussi pour Bernard Ladrière qui finit bien son premier BRM.

D’où les compliments d’Eric et Zara qui rappelent la Zaric, un 200 km groupé avec repas (13€) à Trélon, … le 28 avril.



43) Avec un air débonnaire masquant ses performances en longues randonnées, dont le Paris-Pékin 2008, André Vaneeckhout, en maillot Aurore de Bruxelles, feint l’épuisement général.

Mais, n’en doutons pas, il sera de nouveau de la partie à la prochaine bonne occasion.



Six mois après mes ennuis, j’y étais !

Ce BRM 200 comptait comme 52e A Travers le Hainaut.

.

Pour revoir l'édition à gros succès de 2010 ...
CLIQUEZ ICI


.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil