SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

A TOURNAI RANDONNEE EN FAVEUR DU DON D ORGANES 2012

La cause de Roos Lootens, cyclote de Brunehaut

le Jeudi 08 Mars 2012

A l’occasion de la Journée du Don d’Organes, des actions de sensibilisation « Don de Vies » ont été menées à Tournai par Roos Lootens, elle-même greffée d’un rein. Avec marche ou vélo au programme.

01) On reconnaît d’autant mieux Roos (prononcez « Rose ») qu’elle roule, avec ses amis du Vélo Relax ou avec son club des Cyclos de Brunehaut, sur un vélo couché.

Elle nous avait gentiment lancé : « J’espère que vous viendrez à mon organisation Dons d’Organe ».



02) La journée de Roos avait commencé à l’Hôtel de Ville de Tournai pour inciter les citoyens à s’inscrire comme donneur d’organes et devenir « donneur de vie ».

Et Roos d’expliquer à No Télé : « Après des années de dialyses, j’ai eu la chance d’une greffe. Mais j’ai des amis qui attendent leur tour. »

03) Pour l’action randonnée, marche et vélo, le rendez-vous a été fixé sur la Plaine des Manœuvres de la Cité des Cinq Clochers.

L’Audax Albert Duchatelet, chargé de guider la marche, donne les consignes : « Nous allons voir la ville tout en montrant nos t-shirts « Sensibilisation au Don d’Organes ».



04) Les cyclos seront conduits, le plus souvent en ville eux aussi, par le Brunehautois Michel Lemaître avec le concours d’amis de club et du Vélo relax.

Pour la circonstance, Michel a troqué son vélo couché contre un vtt plus pratique en groupe.

05) La balade tournicote en ville avec un passage prioritaire dans la cour de l’Hôtel de Ville.



06) Le groupe cyclo est fort d’une trentaine de participants dont les premiers inscrits portent le t-shirt blanc de la bonne cause du jour.

07) A l’arrière du groupe les maillots de clubs cyclos se mélangent avec la tenue « ville » de pratiquants au quotidien.



08) Passage, en famille, devant le musée des Beaux Arts, l’un des fleurons artistiques de la cité.

      Cité des trous

09) Plus caractéristique encore est un passage devant le Pont des Trous, vestige d’une ancienne enceinte qui enjambe l’Escaut.



10) Le peloton emprunte le quai des Salines joliment restauré et très pratique pour les vélos de ville.

11) Le contraste avec les autres rues, tant pavées qu’asphaltées, est tel que les bons mots fusent :

« Après le Pont des Trous on aura droit aux Trous des rues ».

Effectivement, hélas !



12) Puis, revenant au centre ville, les pédaleurs croisent les marcheurs à l’abord de la Grande Place.

13) Le passage est tout bonnement majestueux avec vue sur les cinq clochers de la cathédrale inscrite au Patrimoine de l’Humanité.



14) Le passage des vélos suscite la sympathie et le bonjour des connaissances quand on se retrouve entre Tournaisiens au cœur de la cité scaldéenne.

      Les Tournaisiens sont là

15) Au-delà de l’Escaut, donc sur sa rive droite, le groupe des cyclos se retrouve sur la place Clovis rappelant que Tournai fut première capitale franque.



16) Après la rue Saint Brice les pédaleurs se retrouvent dans le quartier Saint-Jean qui les ramène au bord de l’Escaut.

17) Fleuve Escaut canalisé qui est franchi après que le pont-levis de la rue Notre-Dame se soit abaissé.



18) Suite aux zigzags entre les rues en travaux, les manifestants pour la cause des Dons d’Organe s’accordent un temps de repos dans le Parc de l’Hôtel de Ville.

Ravitaillement général, comme dans tout bon brevet cyclo.

19) L’endroit, proche de la Place reine Astrid, est avec vue sur le beffroi voisin de la cathédrale et dominant la Grande Place.



20) L’occasion de faire la photo du groupe cyclo le plus nombreux, en l’occurrence celui de Brunehaut, avec le maillot du club parfois recouvert par le t-shirt Sensibilisation Don d’Organes.

      Donneur de vie

21) Rien de plus symbolique que de tourner le regard vers les cinq clochers de la cathédrale de Tournai dressées vers le ciel.



22) Regroupement général sur la Grande Place, autour de Roos qu’on aide à gonfler les ballons blancs de la sensibilisation.

23) Au final, une centaine de ballons vont s’envoler et surmonter le superbe monument tournaisien qu’est la Halle aux Draps bordant la Grande Place.



24) Quoiqu’il en coûte, et surtout si on aime mieux ne pas y penser, vient à l’esprit de chacun que le don d’organes, puis la greffe, est question de vie ou de mort !

25) L’occasion de revenir à l’interview de Roos témoignant de son bonheur santé qu’elle doit … à son donneur.



26) Sur une illustration de Serdu, dessinateur humoristique de Brunehaut disponible pour toutes les bonnes causes, méditons le mot de la vie …



« N’emportez pas votre cœur au « Paradis » … On en a besoin ici. »



.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil