SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

Vtt Père Noël à Angres (2e PARTIE/3) Bosses Palotes 2010

Pas que du gâteau comme cadeaux

le Dimanche 12 Décembre 2010

La première boucle des Palots donne droit à un terril tout près de Liévin. Puis, via Givenchy, de bosse en bosse artésienne, les pédaleurs arrivent au ravitaillement de Souchez. Le Père Noël veille.

      ``

36) Sillonner un ancien terril arasé, comme celui de Pinchonvalles, est toujours fantastique car plein d’imprévus.

Le Biker Cominois peut déjà s’extasier du décor quasi féérique de voiles de mariée dans les branches embrumées.



37) Derrière lui, sur un sol encore gelé car le versant est d’ubac, on s’époumone:

« D’accord le décor s’accorde mais la pente est pentue ! »

38) D’un côté comme de l’autre du sommet même si l’environnement fait craindre de descendre.



39) Si ce n’était la trace de « rubalise » le pédaleur s’égarerait dans les bois.

40) D’où le ouf de soulagement quand la remontée en sous-bois débouche en plein champ.



41) Le Père Noël est la pour encourager et pour certifier qu’on ne gagnera pas au change.

42) Marqué par le dégel du versant adret, le chemin de terre colle aux pneus : terrain glissant.


      Givenchy homme et femme


43) La commune de Givenchy en Gohelle (Canton de Vimy) s’est offert le luxe de ne pas autoriser le fléchage sur le sol.

N’empêche qu’on traverse la commune sous bonne protection.

44) Puis hors village, la route laisse place à un chemin de terre qui laisse deviner une longue ascension.



45) L’endroit est superbe avec le clocher de l’église qui se dégage au centre de la cité.

46) Du même lieu avec un contre-jour qui donne la priorité au décor tandis qu’ahanent les pédaleurs.


      ``


47) A force de prendre des photos pour le site de l’A.O.Sallaumines, Olivier Blanquet doit s’employer pour revenir sur les costauds de l’équipe :

« Oui, Jacqueline est déjà passée ! ».

48) On se retrouvera bientôt à quelques 173m d’altitude.



49) La montée se terminant, le Galibot laisse derrière lui le pays minier.

50) Le dur morceau est bien entamé puisque tout le monde arrive au sommet.

Au bord de la pâmoison ?


      Plongée sur Souchez


51) Un acrobatique passage sous l’autoroute A26 (Calais-Arras) s’est soldé par une remontée qui donne droit à une plongée insensée !

52) Droit devant, quitte à devoir freiner des quatre fers.



53) La tactique est donc de se frotter aux herbes de chaque côté.

Sale journée pour le chiendent qui se fait écraser sans le vouloir!

54) Tout en bas, à l’approche de Souchez, une barrière à franchir impose à tous le pied à terre.



55) Le bruyant groupe de dits « Ecolos » manifeste son triomphal contentement :

« C’est l’heure du ravito 1 ».

56) En effet.

D’ailleurs la foule se presse auprès de l’aubette qui n’a pas grande largeur.



57) Ce qui importe c’est la largesse, alors merci pour le vin chaud.

Même qu’on peut en reprendre. Alors ...

58) Pas une seconde à perdre pour la distribution des gâteaux:

boisson, biscuits, chocolat et ¼ d’oranges coupé en 2.



59) Le groupe de Guarbecque est resté presque complet.

Ne manquent que les mascottes qui roulent tranquilles.

60) Le temps d’immortaliser ce bon moment avec la photo, prise d’eux-mêmes, des vttistes d’Eleu dit Leauwette.

Epatant nom du patelin coincé entre Lens, Liévin et Avion, tout près d’Angres.



61) De plus loin sont venus les Bikers d’Aniche qu’on retrouve dans tous les grands rendez-vous.

      Luxe ou luxure

62) Si Givenchy évoque, pour vous, les parfums et la mode de luxe, à Souchez la rue de Givenchy n’est pas des huppées.

Sauf que, pour les bikers reprenant le chemin, elle va déboucher sur des vues ... *****



63) Un chemin en balcon sur la vallée où est sise Souchez.

Tout va encore très bien pour Gérard Colin, à gauche, radius et cubitus compris.

64) Tellement beau le surplomb, que le Diable en personne se régale :

« Je voulais profiter du Paradis avant de retourner me vautrer en Enfer ! »



65) Tout à leur bonheur des hauteurs, les Forumers Bikers dont on avait loupé le groupe au départ.

Un seul être (Belle !) leur manquait et tout était dépeuplé ( ?).

66) Avec, au milieu de sa garde rapprochée, rien moins que Moustache, le Président des Forumers Bikers.

Voir leurs impressions, en néerlandais, sur http://forum.mountainbike.be

Cliquez sur « Zoeken » et demander « Angres » pour arriver au sujet.


      Crever l’écran


67) N’en déplaise à Gérard, il faut laisser l’apanage de l’acrobatie à la jeunesse.

Et surtout à celui qui voulait crever l’écran en passant sur votre site favori.

D’abord … sans les pieds.

68) Puis en entamant une roulade qui surprend l’entourage.



69) Puis en la prolongeant d’une boulade.

Pour le plus grand plaisir des spectateurs hilares.



Pour la suite du roulé boulé, jusqu’à Notre Dame de Lorette, … CLIQUEZ ICI


.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil