SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

RECONNAISSANCE DU PAVE HOLLAIN PAR LES COUREURS 2010

Avec Sébastien Sottiaux comme témoin

le Jeudi 01 Juillet 2010

La 3e étape du Tour 2010, Wanze-Arenberg, comportant 12 km pavés en 5 secteurs difficiles, le final a fait l’objet d’une reconnaissance par certaines équipes. Sébastien Sottiaux les a vues défiler à Hollain.

01) Cycliste averti tant sur route qu’en Vtt ou duathlon de longue distance, Sébastien Sottiaux est un mordu de sport que le passage du Tour 2010 dans le Tournaisis ne pouvait laisser indifférent.

Faute d’être dans le peloton, il était sur le bord du pavé quand les coureurs sont venus en reconnaissance sur ses terres avant le départ de Rotterdam.



02) Le premier vrai secteur pavé de l’étape du mardi 06 Juillet (1200m en légère montée) est celui d’Hollain, non utilisé dans Paris-Roubaix, dans l’entité de Brunehaut.

Pas sûr que les coureurs aient le temps d’apprécier les « affreuses beautés » de la route conduisant à la Pierre mégalithique de Brunehaut.

03) C’était le moment de se trouver au bon endroit, car en reconnaissance, les coureurs passent moins vite.

Et, en l’absence du grand public, l’on peut ramasser quelques bidons.



04) La reconnaissance ne se fait pas incognito: la TV locale, Notélé.be, a été prévenue.

05) Ce qui permet de placer la caméra de manière idéale : juste à la sortie du pavé d’Hollain.



06) Tout près de la Pierre Brunehaut, avant que les coureurs ne joignent Lesdain, puis Rongy et n’atteignent la frontière française à Rumegies.

Avant un final d’Enfer, jusqu'à Arenberg.

      Omega Pharma Lotto

07) Le défilé commence avec, au hasard, la voiture ouvreuse de l’équipe belge Omega Pharma Lotto.



08) Une reconnaissance peut être déterminante mais si on ne peut prévoir les conditions météos.

La reconnaissance se faisant dans la poussière, la boue ne sera-t-elle pas au rendez-vous de la course ?

09) Pour l’équipe de Jurgen Vanden Broeck et autre Jurgen Roelandts (ne sachant pas que le Français Mickael Delage abandonnerait sur chute dans l’étape de Spa !) il s’agit de se préparer au pire.



10) Même si l’incertitude concernant le final de l’étape reste totale.

Alors, tout le monde espère.

11) De même pour les voitures suiveuses qui ont tout intérêt à bien manœuvrer sur ces routes piégeuses.



12) Clin d’œil sur le paysage du bord de la route avec la Pierre Brunehaut et le clocher de l’église de Bléharies.

Le jour de la course … la double haie des spectateurs cachera ce paysage !

      Cervélo Test Team

13) Nuage de poussière encore plus dense quand arrivent les Cervélo dans le pavé montant.



14) L’équipe de l’Espagnol Carlos Sastre et du Norvégien Thor Hushovd aura des intérêts divers à y défendre :

ne pas perdre le Tour ou gagner l’étape.

15) Alors l’équipe se montre solidaire malgré les cahots.



16) Et les voitures d’escorte s’apprêtent à parer au plus pressé.

17) Le tout en prenant, sans doute ou tout de même, la Pierre Brunehaut comme repère.


      Astana


18) Pour l’équipe Astana d’Alberto Contador, la reconnaissance est essentielle.

19) Pas question pour le vainqueur du Tour 2009 de se perdre en Enfer.



20) Alors aux équipiers, y compris Alexander Vinokourov, de se préparer à bien encadrer le leader.

21) Même s’il ne faut pas le croire, l’équipe semble goûter aux charmes de l’endroit.



22) En fait elle marque un arrêt : pour faire le point après ce premier vrai pavé du jour et pour se ravitailler.

23) Occasion unique pour le cyclo spectateur opportuniste d’exhiber son trophée :

un bidon de pro !


      Team Sky


24) L’équipe britannique du Team Sky arrive avec sa plaque minéralogique « SKY », ... of course !

25) Les équipiers de Bradley Wiggings (GB) devront s’efforcer de conserver jusqu'à la montagne les chances de leur leader pour le général.



26) Team dans lequel se trouvent aussi Juan Antonio Flecha (ESP), Michael Barry (CAN), Simon Gerrans (AUS), Edvaldt Boasson Hagen (NOR), Thomas Lovkvist (SUE), … et le Belge Serge Pauwels.

27) Pour eux, comme pour les autres, ce paysage de la Pierre Brunehaut.

Le menhir, haut de 6m et large de 3m est le plus grand mégalithe dressé de Belgique.

On ne sait rien de ses origines au néolithique.


      Liquigas Doimo


28) Tout à son émotion, le photographe en oublierait presque le passage de l’équipe Liquigas Doimo.

29) On ne prête pas beaucoup de chance aux équipiers d’Ivan Basso de l’emporter à Arenberg, la Porte du Hainaut.

Alors, Francesco Belotti (ITA), Romain Kreuziger (TCH) et consorts devront préserver les espoirs de leur leader.



30) Même les hélicoptères de la production pour la télévision étaient en repérage.

Rien n’est laissé au hasard dans l’organisation du Tour.

      Sébastien Sottiaux

31) Merci à Sébastien Sottiaux qui nous a proposé ses photos.

Il ne voulait pas se contenter d’un pêle-mêle utilisé comme set de table à l’occasion de son banquet annuel de soutien.



32) Sébastien, la bonne trentaine, ne sera pas coureur professionnel.

Mais c’est un fameux baroudeur que l’on a déjà cadré dans les cyclosportives comme la Laurent Desbiens...

33) … ou comme dans la Robert Mintkewicz.

Des épreuves qui lui permettent de mettre … le nez à la fenêtre.



34) Le champion est un grand sportif qui aime le vélo.

Quitte à faire souffrir ceux qui prétendent le devancer.



C’était en attendant la course passant devant la Pierre Brunehaut et devant Sébastien.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil