SITE PERSO
www.tignon.be
SITE PERSO
www.tignon.be
Accueil Brèves VELO Reportages Voyages Archives VTT Liens

CAPI PLOEGSTEERTOIS (1e Partie/2) DEPART DE PLOEGSTEERT 09

Des Capi sans prétentions extrêmes

le Dimanche 06 Septembre 2009

A Ploegsteert, en Belgique mais à deux kilomètres d’Armentières (F), l’Elan Ploegsteertois se régale de la proximité des Monts des Flandres. Les « Capi » s’y font modestes pour une randonnée de rentrée.

01) C’est fête au village, portes ouvertes chez les pompiers et traditionnel randonnée cyclotouriste, route et vtt et même la marche.

D’où l’enregistrement de 780 participants, dont 670 routiers, 88 Vttistes et 22 marcheurs.


      ``


02) Choc en entrant dans la salle d’accueil : les géants sont là.

A leur naissance de bonnes fées avaient dit à Didier et à Danielle Menet : « Quand vous serez « grands » vous vous occuperez beaucoup de vélos ! »

Ils sont en effet devenus très grands … vélocistes.

03) Passage à la table des cartes de route animée par le secrétaire Daniel Belpaire.

Pas d’itinéraires distribués mais présentation des modèles pour le fléchage vertical.



04) Passage à la caisse pour une participation de 2,5€ donnant droit, comme chez les voisins français au sandwich, à la boisson et à une petite tombola.

05) Les cyclos de la Chapelle d’Armentières en sont au travail d’écriture dominical.



06) Pour qu’il n’y ait pas de jaloux voici aussi ceux, même club, de la table à côté.

07) Patience, il n’est pas encore huit heures.



08) On peut cependant partir tranquille : les sandwiches seront prêts pour le retour.

      Départ de Ploegsteert

09) Les cyclos de Lambersart, président à l’extrême gauche, sont parés pour le départ.

Direction nord, vers la Flandre voisine, pour une balade dans le Heuvelland (« pays des collines »).



10) A la sortie de Ploegsteert, le Mémorial et ses cimetières militaires annexes sont toujours émouvants.

Les cyclos savent qu’ils vont rouler dans une région marquée par les combats, bataille du Polygone d’Ypres, durant la guerre 1914-1918.

11) Le Mémorial commémore les 11447 soldats tombés dans le secteur d’Armentières et alentours ... n’ayant pas de sépulture connue.



12) Après ceux de la Roue Quesnoy sur Deule, voilà que passent nos bons cyclos de Lambersart.

13) Puis cette vue poignante prise du cimetière faisant face au Mémorial.

Heureux les cyclos … de rouler librement.



14) Le bonheur n’est cependant jamais parfait.

On a cru entendre un tir de canon.
Le vent du boulet est passé très près.
Eclatement du pneu arrière.

Et éclats de rire des Cyclos du Club de Warneton.

      Tout Comines 59

15) C’était au sommet de la bosse sur la route de Mesen/Messines.

Assistons au déboulé (de canon) du groupe cyclos de Comines France (59).



16) Le club le plus nombreux avec 28 inscrits.

      ``

17) Allure plutôt sportive et groupée.

Du moins pour l’instant.

Avec Maddy, en plein milieu du groupe!



18) On ne chôme pas car l’on sait que les Capi annoncés, la plupart sans nom, ne sont pas redoutables.

19) Pour qu’il y ait des premiers certains se contentent de lâcher du lest.

On se reverra à l’arrivée, ou la semaine prochaine!.



20) La campagne locale est très riche en culture de légumes en plein champ, choux et courgettes par exemple.

21) Ceci juste à l’entrée de Mesen (en Flamand) ou Messines (en Français), plaisante bourgade sise sur la hauteur (61m).



22) Petit groupe suivant dans le même décor.

23) Et perspective d’entrée en ville identique.

Effort généreusement consenti.


      Fléchage brillant


24) Sans qu’il y ait vraiment risque de se tromper, deux fléchages se faisait concurrence en exploitant le même espace mais par des chemins différents.

La flèche de Ploegsteert c’est la plus brillante !

25) D’ailleurs les cyclos de Comines Belgique, qui connaissent bien les lieux, ne s’y trompent pas :

à gauche dans la Hollebekestraat.


      ``


26) Pour les autres c’est facile : il n’y a plus qu’à suivre dans la bonne direction.

En pleine campagne.

27) Et bien prendre les virages pour rester sur le bon parcours.



28) Le circuit est en fait très roulant, en passant d’une petite route à l’autre.

29) Les Saint Léger de Pérenchies, bleus de France, sont bien présents.



30) Jamais difficile, sauf peut-être dans le final de la longue distance qui abordent les Monts Rouge et Noir, le parcours est joliment vallonné.

Sans pourcentages extrêmes.

31) Et les bleus GMB, de Roulers (Roselaere) souhaitent le bonjour.

Mais pas sûr qu’ils suivent le parcours des Capi.

Des groupes de cyclos Flamands on en croise tant et plus aux alentours d’Ypres.



32) Hervé aime bien son copain Thierry, mais son bras penche vers Elodie sa fille.

Celle-ci adepte du Moto-Cross en compétition se plaît aussi sur la route des cyclos.

33) Et c’est ainsi que nous rejoignons le Cyclo Copain Laurent qui en a fini avec le moment de ravitaillement, dans la campagne de Zillebeke.




Pour partager le ravitaillement et rentrer à Ploegsteert … CLIQUEZ ICI


.


Haut de page

©2007 Contact : tignonaWebmestre BrèvesVELOReportagesVoyagesArchivesVTTLiensAccueil